Shlomit
topblog Ivoire blogs

07/01/2012

Partage des richesses ivoiriennes :


Nouvel épisode de la guerre entre "frères de lumière" américains et français. On soupçonnait déjà BloodHillary, son pantin Obama et son barbouze local Phillip Carter III d'avoir confié à Sarkozy le soin de faire le sale boulot. Voilà qui se confirme. Les maîtres français, comme prévu, doublent la mise : à la honte ineffaçable de leur ignoble méchanceté vient se superposer, en couche épaisse, celle du ridicule, toujours fidèle au rendez-vous des combines hexagonales.

 

Eliel

______________________________

 

Samedi 7 janvier 2012

 

Par Guillaume T. Gbato,

de la « Lettre du continent »

http://www.actualite.2ivoires.net/images_actualite/1298623823.jpegDepuis qu’il est parvenu au pouvoir dans des conditions calamiteuses, Alassane Ouattara, s’emploie à récompenser tous ses parrains. Le dernier en date n’est autre que l’ancien patron de l’Opération des nations unies en Côte d’ivoire (Onuci), le sud-coréen, Young Jin-Choi.

 

En effet, selon la dernière édition du bimensuel parisien, « la lettre du continent », Alassane Ouattara vient d’attribuer le marché des équipements de la centrale d’Azito 3 à l’entreprise Hyundai, au détriment du groupe français Astrom qui était sur le coup. « Le PDG d’Astrom, Patrick Kron, a été quelque peu agacé d’apprendre mi-décembre, depuis le Brésil où il accompagnait le premier ministre français François Fillon, que l’attribution du marché des équipements d’Azito 3 était finalement revenue à son concurrent, le sud coréen Hyundai.

 

Depuis plusieurs semaines, le groupe français avait reçu l’assurance d’Alassane Ouattara et son premier ministre Soro Guillaume, d’emporter le contrat. Ce chantier doit permettre de porter la capacité de cette centrale thermique de 290 MW à 345 MW. Toutefois depuis plusieurs semaines, Gobeleq Génération Ltd, actionnaire majoritaire d’Azito Energy qui conduit le projet, a préféré engager des pourparlers avec le groupe sud-coréen, qui a bénéficié d’un Vrp de choix dans le pays : l’ex-patron de l’Onuci, Choi Young-jin », écrit notamment La lettre du continent dans sa dernière édition.

 

Notre confrère précise même que les responsables d’Azito Energy étaient d’autant plus confortés à offrir le contrat à Choi, et à ses frères sud-coréens, que tous les collaborateurs de Ouattara ; Soro, en tête, y compris Charles Diby Koffi, Adama Toungara et Patrick Achi, ainsi que l’homme à tout faire du palais, Phillipe Serey-Eiffel, étaient favorables aux compatriotes Choi.

 

Toujours selon la Lettre du continent, dans cette juteuse affaire, l’ambassadeur des États-Unis en Côte d’ivoire, le tonitruant Phillip Carter III, aurait appuyé les sud-coréens. Surtout que ces derniers se sont engagés à acheter les turbines chez l’Américain Général Électrique. Selon la même source, le contrat a été signé en toute discrétion en fin décembre 2011. Commentaire de la Lettre du continent : Nicolas Sarkozy évoquera le revers d’Astrom avec Alassane Ouattara lors de la prochaine visite à Paris de celui-ci du 26 au 28 janvier 2012.

 

Selon nos confrères, les français sont d’autant plus mécontents que l’offre d’Astrom était meilleure à celle de Hundai. Quand on dit en Côte d’ivoire que la coalition militariste qui a mené le coup d’État du 11 Avril 2011 n’était motivée que par des intérêts économiques, il se trouve des gens pour en douter.

 

Voilà donc « notre très cher  Choi récompensé pour son rôle dans la tragédie ivoirienne.

 

cotedivoire-lavraie.fr

22:03 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : choi | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |