Shlomit
topblog Ivoire blogs

17/04/2012

l'Elysée ivoirien, bombardé par la France

Voici l'état de la résidence de Gbagbo après les bombes française


C'était une tentative d'assassinat en bonne et due forme.Pendant 14 jours cette résidence a été pilonnée par les avions français.Cette maison est la résidence officielle du président ivoirien.
579598_294148327327867_119142914828410_692743_1658506017_n.jpg
C'est le 1er président Félix Houphouet-Boigny qui l'a construite et l'a habité jusqu'à sa mort.Henri Konan Bédié son successeur l'a rénové en partie mais n'a pas pu l'habiter car chassé du pouvoir par Guéi.Laurent Gbagbo a habité dans cette résidence pendant 10 ans.
540631_294148173994549_119142914828410_692739_129285378_n.jpg
C'est cette résidence que la presse française appelait abusivement "bunker".Même ceux qui ne se brossaient pas les dents disaient ''Gbagbo est dans son bounkè''.

Voici la maison totalement détruite par l'aviation française.Et dire que dans cette maison se 580311_294148037327896_119142914828410_692737_1175161477_n.jpgtrouvait le président Gbagbo,sa femme,ses enfants et petits-enfants sans oublier ses collaborateurs et le personnel de maison.Toute cette rage de la France pour installer le valet Dramane Ouattara.

Cette maison qui a été habité par tous les présidents depuis 1960 est perdue à jamais.

Par : La Majorité Présidentielle Gbagbo

01:16 Écrit par Shlomit dans (non)respect du droit, Côte d'Ivoire, SEM Laurent Gbagbo | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

15/04/2012

On croit rêver !


Copé : "la Françafrique, c'est celle du PS"


15 avril 2012

L'UMP a signé, samedi 14 avril à Paris, un accord de partenariat avec le Rassemblement des républicains (RDR, libéral), parti du président ivoirien Alassane Ouattara. Jean-François Copé, secrétaire général de l'UMP, parti du président-candidat Nicolas Sarkozy, a paraphé cet accord "de coopération et d'amitié" avec son homologue ivoirien du RDR, Amadou Soumahoro. "Les putschs militaires n'ont plus d'avenir (...) L'échec très rapide du putsch lamentable au Mali ne fait que renforcer ma conviction. Ce type d'opération est condamné par avance", a souligné le numéro un de l'UMP.

A une semaine du premier tour de l'élection présidentielle française, M. Copé a affirmé que "la nouvelle politique africaine de la France, c'est Nicolas Sarkozy qui la conduit" alors que "la Françafrique, celle de 'Papa m'a dit', c'est celle du PS et de son candidat", François Hollande.

lemonde.fr

05:35 Écrit par Shlomit dans (non)respect du droit, Côte d'Ivoire, Ouattara, putsch | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

06/05/2011

Conseil Constitutionnel : Paul Yao N`dré proclame Alassane Ouattara vainqueur de l’élection présidentielle

Le 06 mai 2011 par IvoireBusiness – Paul Yao N’dré, président du Conseil constitutionnel ivoirien, a proclamé jeudi Alassane Ouattara
Président de la République de Côte d’Ivoire, après avoir déjà proclamé Laurent Gbagbo comme Président. Le faisant, il vient de se dédire
surtout qu'on sait que les décisions prises par le Conseil ne sont susceptibles d’aucun recours.
Le faisant, le Conseil a ouvert la boite de pandore sur la fiabilité des institutions de la République de Côte d’Ivoire, car rappelons-nous, le même Conseil avait déjà rejeté la prestation de serment écrite par Alassane Ouattara.
Paul Yao N’Dré est-il devenu aujourd’hui proche de Ouattara et non plus de Gbagbo comme on nous l’a servi à profusion? Où ses décisions n’ont de valeur que lorsqu’elles arrangent Ouattara ?
Que vaut aujourd’hui un Conseil qui dit une chose et son contraire ?
Faut-il désespérer de la Côte d’Ivoire où le non-droit et la force s’appliquent sur le droit ?
Paul Yao a-t-il agit pour sauver sa peau et non dans l’intérêt supérieur de la nation ?
Pourquoi a-t-il choisi de donner une valeur juridique au putsch de la Communauté internationale et d’Alassane Ouattara en Côte d’Ivoire ?
A-t-il pris un arrêt politique pour sauver son institution et la remettre ainsi en selle?
La Côte d'Ivoire est-il un Etat souverain lorsque le Conseil dit motiver sa décision par le fait que «les normes et dispositions internationales acceptées par les organes nationaux compétents ont une autorité supérieure à celles des lois et décisions juridictionnelles internes"?
Vient-il de faire kidnapper une seconde fois Laurent Gbagbo ?
Le Conseil a-t-il agit pour sauver ce qui peut l’être encore dans une Côte d’Ivoire à genoux , lorgnant ainsi vers les élections législatives et municipales futures?
Autant de questions qui restent pour l’instant sans réponses.
Nous vous livrons néanmoins le texte intégral de sa déclaration pour que chacun s’en fasse l’écho.
Mais nous reviendrons sur cette décision lourde de conséquences du Conseil constitutionnel sur l’avenir de la Côte d’Ivoire.
Christian Vabé

Lire la suite

03/04/2011

Pour mémoire : infréquentable Marine ?

Il y a un mois et demi, seule l’actuelle présidente du Front National osait poser à l’Europe une question dont la prise au sérieux aurait pu faire échec à l’aventurisme destructeur du chien fou de la Communauté...

 

Mais malheur à qui s’aviserait de préférer une vérité d'“extrême-droite” aux mensonges criminels d’un appareil d’État “démocratique”... 

 

Lire la suite