Shlomit
topblog Ivoire blogs

22/10/2016

Ouattara a procédé au lancement de la campagne référendaire en compagnie du Président Henri Konan BEDIE.

22-10-2016 Source: Département Communication
Le Président de la République, SEM Alassane OUATTARA, a procédé ce samedi 22 octobre 2016, au Stade Félix HOUPHOUËT – BOIGNY, au lancement de la campagne référendaire. 
Cet événement s’est déroulé en présence de SEM Henri Konan BEDIE, Président de la Conférence des Présidents des Partis membres du RHDP (Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix) ; des premiers Responsables des autres partis membres du RHDP ainsi que de celle de la Première Dame, Mme Dominique OUATTARA, de Mme Henriette Konan BEDIE, des Présidents d’Institution et d’un parterre de personnalités et d’invités.

Intervenant à cette occasion, le Président Alassane OUATTARA a d’abord salué la grande mobilisation du jour et a dit sa fierté de voir ses compatriotes si nombreux chaque fois qu’il s’agit de la ‘’paix’’ et de notre ‘’destin national’’. 
Il a ensuite ajouté que depuis cinq ans la Côte d’Ivoire vit une ‘’paix totale’’ grâce aux efforts conjugués de chaque Ivoirien et Ivoirienne. 
A cet égard, il a souligné que la nouvelle Constitution initiée par lui- même et son aîné, le Président Henri Konan BEDIE, vise donc à garantir et consolider cette paix
; à renforcer les fondements de la 3ème République. Tout en permettant, selon lui, de passer sans heurts, le ‘’témoin’’ à une nouvelle génération en 2020.

Le Président de la République a saisi également cette opportunité pour mettre en exergue, un certain nombre d’actions et de chantiers réalisés depuis son avènement au pouvoir d’Etat, notamment dans les domaines de l’agriculture, des infrastructures, mais aussi en ce qui concerne l’amélioration des conditions de vie de ses concitoyens avec par exemple l’augmentation des salaires dans le public et le privé. 
Mais en dépit de ces acquis ‘’considérables’’, le Président Alassane OUATTARA à invité les uns et les autres à persévérer dans l’effort, à ne point reculer, à continuer d’avancer; afin que ces acquis consolident définitivement la paix et la stabilité. 
Aussi, a-t-il demandé à ses concitoyens de lui ‘’faire confiance’’ ; tout en les invitant à se mobiliser pour aller voter ‘’massivement OUI’’ au référendum le 30 octobre prochain.

Rappelant l’historique de cette nouvelle Constitution qu’il propose aux Ivoiriens, le Chef de l’Etat a fait remarquer que celle-ci ‘’prend sa source’’ dans les Accords de Marcoussis de janvier 2003 et qu’à ce niveau, lui et son aîné Henri Konan BEDIE, tiennent à ‘’respecter’’ leur signature. 
Il a ajouté que, certes, aucune oeuvre humaine n’est jamais parfaite, mais qu’ils ont fait de leur ‘’mieux’’ pour rendre cette nouvelle Constitution ‘’moderne’’, avec comme objectif de faire en sorte qu’elle ‘’rassemble’’ les Ivoiriens. 
C’est pourquoi, il a rendu hommage au Professeur OURAGA Obou et aux membres du Comité d’Experts (qui ont rédigé l’avant- projet) pour la qualité de leur travail ; ainsi qu’au Président Guillaume SORO et aux Députés qui ont fait un travail ‘’ minutieux et consciencieux’’, en analysant les textes avec ‘’patience et responsabilité’’.

Dans ce cadre, il a donné quelques caractéristiques de la nouvelle Constitution et fourni des éléments d’explications, notamment sur la Vice- Présidence, le Sénat, la Chambre des Rois et Chefs traditionnels, la date fixe pour l’organisation de l’élection présidentielle, la promotion de la femme, la promotion des jeunes, la protection des personnes âgées, la protection des personnes en situation de handicap et le foncier rural). 

Pour terminer, le Président Alassane OUATTARA a indiqué que ‘’la Côte d’Ivoire avance et chacun doit en profiter’’. C’est pourquoi, a-t-il souligné, le 30 octobre 2016 est une ‘’date importante’’ pour ‘’bâtir la nouvelle Côte d’Ivoire’’ à travers un vote massif de cette nouvelle Constitution. 
Avant le Chef de l’Etat, le Président de la Conférence des Présidents des partis membres du RHDP, SEM Henri Konan BEDIE, est intervenu pour lancer un appel pressant à la mobilisation des Ivoiriens pour voter cette Constitution à une ‘’écrasante majorité’’. Ce qui sera, selon lui, la ‘’preuve de notre adhésion à la 3ème République, parce que cette Constitution est ‘’gage de paix et de stabilité’’. 
Notons que le lundi 24 octobre 2016, le Président de la République se rendra à Yamoussoukro pour une rencontre avec la Chambre des Rois et Chefs traditionnels de Côte d’Ivoire.
Présidence.CI

22:50 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Déja 3 Millions de Nouveaux Ivoiriens

Les communes rdr, -le parti de Ouattara-, font tous les jours des audiences foraines. Or lesdites audiences sont faites pour donner des jugements supplétifs tenant lieu d'acte de naissance pour les enfants qui n'ont pas été déclarés au service d'état-civil pour des raisons diverses.

Il se trouve que les communes rdr délivrent ces jugements supplétifs à des ressortissants étrangers, surtout burkinabés, maliens, guinéens et nigériens, en même temps que des certificats de nationalité qui leur permettent de se faire établir des cartes d'identité nationales. 
On en est à plus de trois millions de CNI distribuées et qui serviront aussi à voter.

L'exemple le plus frappant est la commune de Yopougon, où à la mairie délocalisée pour raison de réhabilitation au quartier Wassakara où ces individus obtiennent facilement les CNI en une semaine, alors que les ivoiriens de souche on auxquels on demande le nom de leur village et région mettent trois mois voire plus pour obtenir leurs pièces d'identité ".

Dramane Traoré

22:26 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

En plus du scandale de corruption de témoins dans l’Affaire Gbagbo, Fatou Bensouda au coeur d’un n ouveau scandale de subornation de 22 témoins dans l’affaire Bemba


Ce scandale va-t-il emporter la Procureure de la Cour pénale internationale (CPI), Fatou Bensouda ? En tout cas, dans un communiqué daté du mercredi 14 mai 2014, Guylain Mafuta Laman, avocat au barreau de Bruxelles et membre de l’équipe de défense de son confrère Aimé Kilolo-Musamba (conseil de Jean-Pierre Bemba), a indiqué que son client récuse la procureure gambienne et son Bureau. Ce qui a déclenché son indignation ?

Une tentative de subornation (ou corruption) supposée de 22 témoins dans l’affaire du Congolais Jean-Pierre Bemba. En effet, lors de l’audience de ce dernier le 6 décembre 2013 à la CPI, les avocats de la défense avaient déclaré une copie d’une lettre d’un témoin à charge (signée de 21 autres) dans laquelle celui-ci réclamait une rétribution à Bensouda en échange de sa déposition. Ces graves révélations avaient emmené les juges, embarrassés, à suspendre rapidement l’audience.

Pour Me Guylain Mafuta Laman, l’avocat bruxellois de Jean-Pierre Bemba, Me Aimé Kilolo-Musamba, a été arrêté le 24 novembre 2013 à l’aéroport de Zaventem à Bruxelles de retour d’un voyage au Cameroun, et transféré à la Cour pénale internationale à La Haye à cause à la découverte trouble qu’il a faite. « Maitre Aimé Kilolo a été arrêté peu de temps après qu’il ait découvert que 22 témoins à charge appelés par le procureur avaient reçu des sommes d’argent exorbitantes et de nombreux avantages en nature dans le cadre de leur témoignage contre l’ancien Premier ministre et fondateur du Mouvement de libération du Congo (MLC, rébellion), Jean-Pierre Bemba. Le procureur, qui prétendait en novembre 2013 détenir de nombreux éléments de preuves à charge, est aujourd’hui en train de menacer des témoins à décharge qui avaient déposé en faveur de Jean-Pierre Bemba pour qu’ils renient les dépositions qu’ils avaient faites sous serment. Maitre Aimé Kilolo et son confrère Jean Jacques Mangenda sont détenus depuis 6 mois sans notification de griefs précis retenus contre eux accompagnés des éléments de preuve qui s’y rapportent, alors que le procureur prétendait détenir plusieurs éléments de preuves accablants à leur charge », note son conseil dans le communiqué.

Qui ne manque pas de dénoncer la chasse raciale qui régente l’action de la CPI et qui avait déjà soulevé le courroux des chefs d’Etat africains : « Les enquêtes du procureur ont ciblé uniquement les avocats de race noire au sein de l’équipe de défense ». Difficile de voir dans ces manoeuvres autre chose qu’une stratégie d’intimidation des avocats de la Défense. Mais l’affaire de la subornation de témoins par Fatou Bensouda n’est que la partie visible d’un gigantesque iceberg, puisque des écoutes téléphoniques sont également effectuées en toute illégalité dans le cadre des différentes affaires pendantes devant la Cour. C’est une véritable « mafia » qui règne à la prison de Scheveningen, impliquant le Bureau du Procureur, certains juges et le Greffe. En effet, le 22 novembre dernier, c’est grâce à ces écoutes que Bensouda a intercepté une conversation de la défense de Bemba dans laquelle il était question de présenter, dans le plus bref délai, à la cour des preuves sur sa connivence avec des témoins à charge. C’est ainsi que Bensouda s’est empressée de lancer des mandats d’arrêt contre ces avocats. « Le procureur se servait des écoutes téléphoniques des avocats de la défense pour préparer l’interrogatoire des témoins de la Défense lors des audiences du procès au mépris des garanties du procès équitable.

Le juge unique Cuno Tarfusser a ordonné les écoutes et enregistrement des communications téléphoniques couvertes par le secret professionnel entre le conseil principal, son client et ses collaborateurs, en violation flagrante des privilèges et immunités. Ce même juge s’est immiscé dans la fonction des poursuites et d’enquêtes réservé exclusivement au bureau du procureur en nommant un conseil indépendant qu’il a chargé de poser des actes d’instruction en lieu et place du Procureur. Ce même juge a introduit une requête auprès de ses collègues de la présidence pour solliciter la levée des immunités en pleine violation du principe d’impartialité du juge alors qu’il n’est pas partie au procès. Ce même juge refuse à Maitre Aimé Kilolo l’exercice de son droit de faire appeler des témoins à la barre pour faire éclater la vérité dans le cadre de sa défense. Ce juge s’acharne à confiner les avocats dans un régime pénitentiaire identique à celui réservé à des personnes contre lesquelles sont allégués des crimes contre l’humanité alors qu’il leur est reproche un délit non prouvé et au sujet duquel ils bénéficient de la présomption d’innocence.

Le greffe de la CPI, censé être neutre, a enregistré systématiquement entre 2008 et 2013 des conversations confidentielles entre l’avocat Jean-Jacques Mangenda Kabongo qui faisait partie de l’équipe de défense dirigée par Maitre Aimé Kilolo et leur client », peut-on lire dans le communiqué. « Le greffe continue d’enregistrer systématiquement toutes les conversations d’ordre privé et familial entre les avocats Maitre Aimé Kilolo et Jean Jacques Kabongo avec leurs membres de famille respectifs et s’autorise de détenir et d’accumuler des informations relatives à la vie personnelle, la santé, l’éducation et les activités scolaires et parascolaires de leurs enfants, au mépris de la jurisprudence de la Cour Européenne des droits de l’homme sur la protection de la vie familiale. Nous devons tous redorer l’image de la CPI qui a été créée pour rendre justice et protéger les plus faibles en dénonçant l’injustice sous toutes ses formes », poursuit l’avocat Guylain Mafuta Laman.

En tout cas, ces révélations participent à discréditer complètement la CPI et particulièrement Fatou Bensouda et son Bureau qui se sont illustrés dans l’affaire Gbagbo par des méthodes similaires. Notamment en tentant d’instrumentaliser des témoins pour témoigner contre Gbagbo, en présentant des faits imaginaires ou en sortant des propos de leur contexte juste pour enfoncer Gbagbo. Les juges de la chambre préliminaire sont donc avertis quelques semaines avant le verdict de l’audience de confirmation qui doit être rendu au plus tard le 13 juin prochain.
Source : Le Nouveau Courrier
repris par Eburnienews

22:08 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Je ne suis pas venu pour asseoir un pouvoir...

Devant un stade très peu rempli, loin même du dixième annoncé, Ouattara s'est exprimé...

Côte d’Ivoire/Constitution : « Je ne suis pas venu pour asseoir un pouvoir » (Ouattara)

Par Manuella YAPI
Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a dit samedi à Abidjan ne pas être « venu pour asseoir un pouvoir » mais pour le « partager », à l’ouverture de la campagne référendaire pour l’adoption du projet de la nouvelle Constitution, au stade Félix Houphouët-Boigny.
« Je ne suis pas venu pour asseoir un pouvoir » mais pour le « partager avec toutes les femmes et tous les hommes de compétence », a affirmé M. Ouattara, concernant le poste de Vice-président prévu dans le projet de Constitution.
« Une seule personne à la tête d’un pays c’est une bonne chose mais quand il y en a deux c’est encore mieux », a-t-il poursuivi, disant « être fier » de ce texte dont les principales autres innovations sont la non limitation d’âge pour les candidats à la présidentielle et la création d’un Sénat.
Alassane Ouattara a évoqué les « félicitations du monde entier quant à la qualité » du document, disponible par ailleurs sur internet, et a assuré qu’il est « aussi consensuel que possible », ajoutant: « nous aurions souhaité être unanimes à dire que cette Constitution est bonne pour la Côte d’Ivoire ».

Le Front du refus, une plateforme composée de neuf partis de l’opposition et d’organisations de la société civile dans l’objectif de « faire retirer » le projet, tenait au même moment un meeting de protestation à la place CP1 de la commune de Yopougon (Ouest d’Abidjan), en présence d’au moins 2.000 personnes.
Ouverte samedi, la campagne référendaire s’étend jusqu’au 29 et le scrutin est prévu le 30 octobre.
MYA, connectionivoirienne


commentaire d'un lecteur:
Loooool! Malgré les BUS,Pain avec sardine,et l'argent du contribuable pour motiver les jeunes à venir au stade FHB.Le constat très maigre mobilisation....c'est un signe qui ne trompe pas la cote d'ivoire est vraiment pris en otage par un tout petit groupe de personnes

20:38 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Etats-Unis, Cette campagne est honteuse...


La fort compétente porte-parole du ministère des Affaires étrangères de la Russie, Maria Zakharova, a dit que la campagne présidentielle étasunienne est « tout simplement une sorte de honte mondiale », indigne du peuple étasunien. Elle a certes tapé dans le mille.

Afin d’envoyer Hitlery sur l’orbite de la Maison Blanche, le régime Obama a dû escamoter le casier judiciaire de la candidate des oligarques. Comme ça, nous sommes désormais au bord d’une guerre nucléaire avec la Russie et la Chine, et, vis-à-vis du peuple étasunien, le problème pressant est les commentaires « obscènes » de Trump auprès de Billy Bush, au sujet du sex-appeal des femmes séduisantes.
Je parle très sérieusement. Les conversations entre hommes sur les femmes, sont du même tonneau que leurs histoires de pêche et de chasse. Elles doivent être prises avec des pincettes. Mais, ceci dit, pourquoi les conversations lubriques sur les femmes sont plus importantes qu’un conflit militaire avec la Russie, pouvant présager la guerre nucléaire et la fin de la vie sur terre ?
Trump a déclaré ne voir aucun sujet de conflit avec la Russie et aucune perspective à l’OTAN, un quart de siècle après la disparition de l’Union Soviétique.

Est-ce que le discours de Trump sur les femmes est beaucoup plus abject que les accès provocateurs d’Hitlery à l’encontre du Président russe Vladimir Poutine, qu’elle qualifie de « nouvel Hitler » ? Quel genre de tourte irait balancer des insultes gratuites au président d’un pays qui en quelques minutes, a la possibilité d’effacer de la surface de la terre les USA et toute l’Europe occidentale ?
Aimeriez-vous affronter une situation dans laquelle quelques femmes ont été pelotées, ou plutôt être vaporisés dans une guerre nucléaire ? Si vous n’en savez rien, vous êtes trop stupide pour vivre.
Est-ce que les femmes étasuniennes vont vraiment voter pour Hillary par rebuffade au parler lubrique de Trump ? Si c’est le cas, ça confirme que donner le droit de vote aux femmes fut une erreur, mais il n’y aura plus personne pour noter l’ânerie dans les livres d’histoire.
S’aidant de la pressetitutée – les prostituées qui mentent dans la vie et qui forment la presse écrite et les médias télévisés – Hitlery a réussi à focaliser l’élection présidentielle des USA sur des questions sans rapport avec le danger de la situation imposée au monde par elle et ses collègues néocons.

Pour Killary-Hillary, le problème russe est l’allégation non étayée et fausse que, de mèche avec Donald Trump, le gouvernement russe a piraté ses courriels et les a envoyés à WikiLeaks. Le but de ce racontar absurde est de détourner l’attention des électeurs du contenu accablant des courriels.
Le vrai problème, c’est que les faibles d’esprit de Washington ont convaincu le gouvernement russe que leur pays va gagner une opération préventive nucléaire. Une fois convaincue d’un truc pareil, il est peu probable qu’une nation reste là les bras ballants à attendre, surtout une grande puissance nucléaire comme la Russie, qui semble avoir une alliance stratégique avec une autre grande puissance nucléaire, la Chine.
Voter pour la tueuse folle, la garce Hitlery, c’est voter pour la fin de la vie sur terre.
Quant au coureur de jupons Trump, personne ne peut croire ceux qui ont vu sa femme, manifestement la plus belle et élégante femme sur terre, très intelligente, parlant cinq langues. Un homme avec une femme pareille n’en désire pas une autre. Il est strictement impossible pour Trump d’avoir une femme plus accomplie. Il a l’Unique.
Paul Craig Roberts
Original : www.paulcraigroberts.org/2016/10/19/hillary-is-running-ag...
Traduction Petrus Lombard
Réseau International

20:28 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les deux meeting du jour

Même avec pain+sardine +2000f et des milliers de cars. Les ivoiriens disent non à DRAMANE . Photo prise à 11h56 Petit Koffi ne ment jamais

Allassane Ouattara vient de couper courant à la place Cp1. Même sans micro on fera le meeting.


La folie des grandeurs ! 
Tu ne peux même pas faire le plein d'une case et c'est toi qui exiges toujours le « Felicia » pour tes manifestations !!! Cars gratos pour transporter tes partisans, sardines, pain, de l'eau, argent, tout ça n'a rien donné ! Pire le podium s'est effondré sous tes pattes !!! 
dramane ouattara, dégage avec ta kongstitution !!!

Leur podium au Felicia s'est effondré sous le poids des pains sardines qui attendaient mangeurs !


Les campagnards du nord manipules et humiliés.... Meeting du oui de la kongstitution. 
Distribution de pain sardine aux affamés du rdr , vous êtes au pouvoir et vous ne mangez pas à votre faim.

FIASCO. à 13h

Meeting pour le OUI à la constitution Ouattara. UN FIASCO TOTAL !

Adama Bictogo avait annoncé 50.000 personnes au Stade Félix Houphouët-Boigny .

Au meeting des rebelles au Felicia...
En effet, ils sont venus de KORHOGO transportés par DE NOMBREUX CARS (un peu plus de la centaine) pour espérer échapper à l'humiliation dans une capitale ivoirienne où meme les pro Ouattara ne veulent plus du "bravetchê" car désillusionnés.
Hélas, le bourrage de cars après le bourrage d'urnes n'a pas suffit, le FIASCO de la mobilisation fut meme spectaculaire.

Désert constitutionnel au Felicia sous les yeux de président ouattara et son adjoint Bedié.

Vraiment la #kongstitution n'intéresse personne y compris au sein du rdr .

Qu'est ce qui n'a pas marché ?

Ne pouvant pas remplir les gradins du Stade FHB, Ouattara et ses partisans ont choisi de se tenir sur la pauvre pelouse, 22oct2016, Abidjan.


"Pour justifier cette faible mobilisation du jour, le maître de cérémonie, Yves Zogbo Junior a annoncé que le stade n’a pas fait le plein, parce qu’il est en réfection. Si telle est le cas pourquoi, les organisateurs de ce fameux giga-meeting ont donc opté pour le choix du stade
Houphouët Boigny. En réalité, le maître de cérémonie voulait maquiller ce fiasco, puisque nous avons constaté qu’il n'y avait aucun travaux en cours dans le stade."

Koaci

ABOUDRAHAMANE SANGARE : ‹‹ MERCI YOPOUGON DE GBAGBO.

GBAGBO me charge de vous dire qu'il sera avec vous bientôt. Dites Merci à tous les leaders du Front du refus car nous avons des differences mais nous les avons fait en convergence. Pour la patrie, nous sommes unis et nous marchons ensemble. On nous a dit on fait trop de declarations, mais Le temps des analyses est passé, nous sommes dans l'ACTION maintenant. Je ne serai jamais GBAGBO car il est exceptionnel. Nous sommes tous des petits Gbagbo. Agissons. La Cote d'ivoire doit rassembler, l'heure est à l'ACTION. Moi je compte sur vous, soyez en ALERTE. Des mots d'ordre tomberont pour les villes de l'interieur. JE COMPTE SUR VOUS pour que la constitution soit retirée. Prenez vos responsabilités. Nous devons monter en puissance. Nous avons commencé avec la marche et nous la terminerons . SOYEZ EN ALERTE. ››

(Cr: Leo Cote d'Ivoire

 

Campagne référendaire du 30 octobre
Alassane Ouattara a lancé, le 22 octobre 2016, la campagne pour le OUI au stade Houphouët-Boigny où étaient attendus 50.000 militants qui ont boycotté la manifestation (photo de gauche). 
Quant à l'Opposition, qui fait campagne pour le retrait du projet de Constitution, elle a fait place comble dans la commune abidjanaise de Yopougon, son bastion (photo de droite). Les sondages sont ainsi en défaveur du projet de Constitution qui est soumis à référendum le 30 octobre 2016.


Bally Ferro

BAMBA MORIFERE : ‹‹ Avant de commencer , nous devons dire MERCI à ouattara d'avoir reussi à nous mettre ensemble . Nous tous , à l'instar de nos divergences , avons jugé bon de se mettre ensemble pour faire barrage à la constitution. Ouattara veut instaurer une dictature fasciste en cote d'ivoire. Comment peut on comprendre qu'en moins de 72 heures , des députés peuvent voter une constitution. C'est SORCIER. Vous le Peuple qui n'avez pas lu la constitution prochaine déjà on vous demande en moins de 7 jours d'aller voter OUI à une constitution. Alassane ouattara doit retirer sa constitution car ce n'est pas ce que le peuple veut. Nous devons nous mobiliser tous ensemble pour faire echec à la dictature que Ouattara veut nous imposer. Nous devons mobiliser tous les ivoiriens dans les villages et hameaux. Nous devons nous mobiliser comme un seul Homme pour faire barrage à cette forfaiture LE PAYS SERA LIBERE. ››

Partageons massivement
Leo cote d'ivoire

Mme Henriette LAGOU se déchaîne: << mettons nous nues femmes de CI>>

" Grande soeur Marie Odette Lorougnon , je te salue. Femmes de CI nous avons été violées. Et nous sommes enceintes d'un enfant honteux qui est la constitution. Nous avons la possibilité d'avorter. Alassane a enceinté les femme de CI d'un enfant sorcier. Femmes de CI mettons nous en tenues, en tenue d'Eve. Sortons, marchons jusqu'à ce que Dramane Ouattara lâche la CI. Femmes de CI. Levons nous. Les hommes sont à bout. Nous avons une seule semaine pour nous mettre nues dans ce pays afin de rejeter ce projet Pas de référendum !>>



MAMADOU KOULIBALY : ‹‹ LE POUVOIR AU PEUPLE. LE POUVOIR AU PEUPLE. La constitution a un seul proprietaire. Cest le PEUPLE. Dans notre constitution actuelle ya aucune disposition qui donne pouvoir au President de changer la constitution. Cela appartient au PEUPLE. Pour que le peuple ne puisse pas se lever . ils les divisent. Ouattara se fout des ivoiriens mais dites à ouattara ., LE POUVOIR AU PEUPLE. Les terres sont pour nos parents et nos villages , la propriete est dabord coutumiere et villageoise mais ouattara dit que la terre va desormais appartenir à l'Etat mais disons NON à ça. Ouattara dit que je vous donne une constitution votez la mais apres une fois votée , ouattara a le poouvoir de tout changer tout ce qui est dedans sans s'adresser au peuple. Est ce que c'est normal? Non ne pouvons pas accepter ça car le pouvoir appartient au peuple. Toutes les dictatures ne se sont pas faites violemment mais par des moyens democratiques. Exple de Staline et Hitler. Cette constitution est empoisonnée. Un poison s'y trouve. Cette constitution doit être rétirée toiut simplement. Ouattara triche dans les procedures , dans les methodes , à la CEI , avec la constitution. C'est un TRICHEUR. Si ouattara triche au Gabon c'est pas en cote d'ivoire il ne vas pas tricher. Amusez vous vous allez voir. Il va transformer tous vos NON en OUI. Ouattara viole le code électoral en soustrayant le bulletin unique. Je vous appelle à la DESOBEISSANCE CIVILE SYSTEMATIQUE. un gouvernement comme ouattara ne devrait pas avoir le soutien du PEUPLE. Si on s’assoit, c'est notre mort totale. Répétons à ouattara que si l'Etat joue aux voleurs , on se jouera aux policiers. Répétons aux oreilles de ouattara , LE POUVOIR AU PEUPLE. N'ayons plus peur. ››

Leo cote d'ivoire

Comparaison

le meeting du RDR aujourd'hui, avec la présence de Ouattara et un ancien meeting de LG


20:26 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

21/10/2016

Suspension arbitraire de deux journaux

18:52 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

grandeur et misère d'un petit homme politique



Jeudi 20 octobre 2016 à Abidjan,au cours d’un échange avec des secrétaires de sections du Pdci-Rda , en présence du Premier ministre Daniel Kablan Duncan , l’ex Premier ministre Jeannot Kouassi Ahoussou a rappelé que les points focaux du parti et la direction doivent parler le même langage.

« Il est temps d’aller expliquer dans nos villages, nos hameaux combien nous devons prendre à bras le corps ce projet de loi portant constitution » s’est il exprimé.
Pour lui , il faut nécessairement changer de constitution au soir du 30 octobre 2016 : « C’est une aubaine pour le Pdci de balayer la constitution de 2000 qui a été faite par un groupe de terroristes , un ramassis d’aigris ».
Jeannot Ahoussou a poursuivi en disant que cette constitution de 2000 a nié tous les acquis des bâtisseurs de la nation que sont les membres du Pdci : « Cette nouvelle constitution vient donc nous aider à en finir avec ce désordre qu’elle a crée : charnier de Yopougon, élections calamiteuse, rébellion etc…».
pris sur l'Intelligentd'Abidjan

18:42 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Une marche n'a pas à être autorisée, juste déclarée...

Parce que la démocratie c'est d'abord la formation politique et, par souci de formation de notre jeunesse qui est confrontée, sur les réseaux sociaux notamment, à des débats de mauvaise foi, nous tenons à préciser qu'une marche n'a pas à être autorisée. Le principe est déclaratif. Autrement dit les organisateurs informent l'autorité. Cela est garanti par la Constitution, en cours de validité ou celle en projet. La manifestation peut être interdite mais, dans ces conditions, cette interdiction doit être motivée. 

Les organisateurs ont rencontré le préfet d'Abidjan le mardi et ensuite le mercredi à sa demande pour discuter "des modalités pratiques de la marche", selon ses propres termes utilisés. D'importantes concessions ont été faites sur la question du parcours, que le Préfet devait porter à la connaissance de sa hiérarchie. Lors des échanges et devant le constat de dilatoire, la question de la volonté d'interdire la marche a été posée. La réponse a été négative.

Au journal télévisé aucune information d'interdiction n'a été donnée. Donc la marche était plus que régulière. 

Merci de ne pas cacher l'injustice faite à la démocratie par de fausses querelles d'autorisation.
Eric Kahe, ministre en exil

12:32 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Maintenir la Rue en Ébullition Jusqu’au 30. Si non…


La brutalité policière sur les leaders du Front du Refus de la constitution-monarchique de Ouattara, bien que  inacceptable n’est pas inquiétante. Ce genre d'incident n’est pas nouveau. Si Ouattara et Hamed Bakayoko avait agi autrement. Laisser la manifestation aller jusqu’à son terme, des personnes normales se devaient de s’interroger. Cette barbarie et le silence des occidentaux à un avantage. Rassurer l’Ivoirien qu’il est seul face à ses problèmes et maître de son destin.

Le Front du Refus doit connaitre son statut. Il n’est pas cette opposition fantoche taillée sur mesure en Ukraine, en Russie, en Syrie, en Libye, au Burundi, en RDC, en RCA, au Gabon…pour une contestation sponsorisée et soutenue par Open Society, NDI, et les ambassades occidentales qui y infiltrent des éléments commis à déstabiliser les régimes insoumis. Aboudrahamane Sangaré le sait. C’est pourquoi dès sa libération après quelques moments de détentions, il a immédiatement appelé à poursuivre le mouvement de contestation.

Tenir la rue en ébullition jusqu’au 30 Octobre devient un devoir citoyen et patriotique. Et l’Ivoirien est capable d’agir par lui-même dans ce sens comme Gbagbo qui a “marché…et laissé des traces.” Il revient aux Ivoiriens de suivre son tracé dans cette phase ultime de la libération de la Côte d’Ivoire. Ils ont à peine une semaine pour agir, maintenant que les partis politiques de l’opposition, la société civile, les syndicats, et même des élus, sont enfin convaincus que leur pays leur échappe avec la constitution-monarchique de Ouattara.

Assez fait preuve de tolérance. C’est maintenant ou jamais qu’il faut poser des actes pour arrêter cette mascarade monarchique. Mourir en action ou continuer à mourir à petit feu. La population affamée que Ouattara a créée, terrorisée, séquestrée dans une prison à ciel ouvert, n’a qu’une option…Crier sa colère qui n’est plus compartimentée…puis briser ses jougs.

Le mot d’ordre? Rester dans la rue et bloquer le referendum.

Feumba Samen

12:26 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

les médias étaient sur place

LA MANIFESTATION du jour, vue par les médias africains et occidentaux 

"Une manifestation organisée par l'opposition a été violemment dispersée ce jeudi à Abidjan. Plusieurs opposants ont été interpellés. Cette marche entendait protester contre la nouvelle Constitution voulue par le président Ouattara, qui sera soumise à un référendum le 30 octobre."
1- http://www.jeuneafrique.com/…/cote-divoire-plusieurs-diri...

01:26 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

La Voie Originale et Aujourd'hui suspendus pour 15 parutions

Je suis Joseph Titi, le DP du journal Aujourd'hui. Je fais ce post pour rectifier ce qui est donné comme la raison de notre suspension sur les réseaux sociaux. Nous n'avons pas été suspendus pour la une de ce matin mais pour l'ensemble de nos publications dans lesquelles nous avons présenté Sangaré, Koné Boubacar et autres par leur titre et fonctions occupés dans la hiérarchie du parti.
Le CNP réprouve notre démarche au motif que la justice interdit aux concernés d'utiliser les titres et logo du FPI. Donc voilà. Il n'y a pas d'autres raisons pour l'instant. Quant à ce que j'en pense, vous devinez amplement ma colère.
Joseph Titi

00:50 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Ancien porte-parole de l'ONU : «Je crains qu’on ait pris la voie de la division de l’Irak »

L’offensive sur Mossoul, lancée le 17 octobre par les forces irakiennes, se poursuit pour libérer cette ville contrôlée par Daesh depuis deux ans. L'ex porte-parole de l'ONU en Irak Said Arikat songe aux conséquences de l'opération.

RT :La Croix Rouge déclare que l’attaque sur Mossoul va créer un million de réfugiés supplémentaires. Où trouveront-ils refuge ? L’Europe a-t-elle des raisons d'être préoccupée ?

Said Arikat (S. A.) : Je crois que ça va être énorme. Mes anciens collègues des Nations unies à Bagdad en Irak considèrent l'offensive sur Mossoul avec une vive inquiétude, parce qu'ils sont instruits des expériences antérieures, comme la libération de Tikrit qui avait abouti à l'expulsion de milliers de personnes, comme cela avait déjà été le cas à Fallouja et à Ramadi. On a obtenu des succès dans certaines régions de Tikrit, mais le dossier montre qu’un grand nombre d'habitants fuiront Daesh au moment où sera menée l'attaque. Ils se retrouveront dans une situation extrêmement difficile. J'ai posé cette question encore et encore au Département d’Etat, qui affirme qu'un processus de planification a été conduit au cours des six derniers mois et qu’ils régleraient tout problème éventuel. Mais je pense que c’est toujours une surprise, chaque fois que vous déplacez des centaines des milliers de gens à la fois.

C’est l’économie qui explique la position américaine concernant Mossoul et concernant Alep

RT :1,5 million de civils sont piégés à Mossoul. Est-ce que la mort d’un nombre énorme de gens est inévitable ? On craint que Daesh n’utilise la population locale comme bouclier humain…

S. A. : Oui, absolument. Ils ont fait la même chose à Fallouja, à Tikrit et en quelque sorte à Ramadi. Non seulement ils ont utilisé des boucliers humains, mais ils ont aussi laissé les villes piégées, ils ont détruit les hôpitaux et les écoles. Donc, même si les gens veulent rentrer dans la ville [après les combats], il y aura un problème très grave à Mossoul – et je connais assez bien cette ville – ils ne trouveront plus nulle part où se réinstaller dans la plupart des cas. S’ils rentrent, il n’y aura pas de services essentiels, pas de soins médicaux, pas d’écoles, pas d’électricité, pas d’eau. La situation sera extrêmement difficile.

RT : Les Etats-Unis admettent qu’il y aura des victimes civiles à Mossoul, mais cela ne les a pas empêchés de lancer cette opération. Josh Earnest, le porte-parole de la Maison Blanche a dit que la Maison Blanche approuvait la mission de Mossoul, tout en lançant des critiques contre l’opération antiterroriste des Russes à Alep. Est-ce que cela vous paraît contradictoire ?

S. A. : En effet. J’ai entendu cette déclaration du porte-parole de la Maison Blanche. Mais je suis d’accord qu’on ne doit pas laisser Daesh rester à Mossoul à cause de la situation, parce que cela peut durer pour toujours. Les choses sont similaires à Alep. Toute l’affaire à Alep consiste en ce qu’Al-Nosra doit quitter Alep-Est. Il s’agit précisément d’Alep-Est, non pas de la ville entière. Je crois qu’il y aura une chance d’aboutir à une longue cessation des hostilités, à un long cessez-le-feu. Les Etats-Unis veulent leur part du gâteau. C’est l’économie qui explique leur position concernant Mossoul et Alep.

Sans doute, les Etats-Unis manquent d'informations de terrain

RT : Pourquoi, comme vous le pensez, les organisations humanitaires sont promptes à faire des commentaires sur Mossoul, mais restent silencieuces quand il s’agit des victimes civiles des rebelles dans la partie ouest d’Alep contrôlée par les forces gouvernementales ?

S. A. : C’est une très bonne question, et je l’avais posée plusieurs fois au département d’Etat. Qui exactement sont vos sources sur le terrain ? Par exemple, qui sont ces Casques blancs et comment ont-ils surgi ? Et les Etats-Unis ont reconnu que l'Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID) soutenait les Casques blancs. Il n’y a que ces groupes de secours à Alep, nous ne savons pas ce qui se déroule dans la partie ouest, la plus grande de la ville. Elle est probablement contrôlée par des agences du gouvernement syrien. Sans doute, les Etats-Unis manquent d'informations de terrain. Ils s’appuient principalement sur des informations procurées par les ONG qui peuvent être liées à de nombreux groupes rebelles. Donc, nous ne sommes pas sûrs de la véracité de ces informations et des déclarations faites par ces organisations humanitaires. En tout cas, je crois que c’est une catastrophe humanitaire à Alep-Est, et cela peut arriver à Mossoul aussi.

RT : Quelles sont vos prévisions pour la situation à Mossoul ? Que va-t-il se passer dans la ville, dans les prochains jours et semaines ?

S. A. : Cela prendra beaucoup de temps pour établir l’équilibre, comme on m’a répondu hier à la question que j’avais posée au département d’Etat. Les Etats-Unis mettent en place des procédures précaires, pour s'assurer que ce soient vraiment des civils qui fuient les villes et non des combattants de Daesh, etc. Il faut assurer le processus de vérification des identités. Comme c’est un processus difficile, cela va retarder les combats.La crainte qu’une grande partie de la ville puisse être piégée, qu’ils utilisent des boucliers humains, et qu’ils laissent d'autres éléments, tels que les explosifs improvisés, va sûrement ralentir le processus. Tout cela va influencer la bataille de Mossoul, qui va durer plus longtemps que cela a été annoncé. Mais il y a aussi d'autres aspects : quel sera le résultat politique ? Mossoul est un lieu de dissensions, où il y a beaucoup de clivages politiques. Et la ville est divisée en huit quartiers. Qui va la diriger ? Qu'adviendra-t-il de la province de Ninive [dont Mossoul est le chef-lieu]? Toutes ces questions restent ouvertes. Et je crains qu’on ait pris la voie de la division de l’Irak.

Lire aussi : Au cœur de l’offensive à Mossoul : l’attentat suicide contre les forces irakiennes (VIDEO)


00:38 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

deux chasseurs belges auraient attaqué un village près d'Alep

Deux avions belges ont bombardé un village syrien et tué six civils, selon les radars russes


20 oct. 2016,

Selon les autorités militaires russes présentes en Syrie, deux chasseurs F-16 belges sont responsables de frappes aériennes sur un village de la région d'Alep, ayant coûté la vie à six civils. Le gouvernement belge, de son côté, dément formellement.

La Russie a déclaré avoir reçu, sur ses radars, des indications démontrant que deux avions de combat belges, en provenance d'une base située en Jordanie, avaient attaqué le village de Hassadjek, dans la province d'Alep. Ce raid a causé la mort de six civils, mardi 18 octobre dernier.

La Belgique a immédiatement rejeté ces accusations, affirmant qu'aucun de ses six avions de combat engagés dans la coalition dirigée par les Etats-Unis n'avait survolé la région. Le Premier ministre belge, Charles Michel, a lui-même tenu à démentir l'implication de son pays, déclarant : «La Belgique n'a rien à voir avec ça», à la veille d'un sommet européen dans la capitale belge. Le ministère des Affaires étrangères belge a convoqué l'ambassadeur russe pour lui exprimer son mécontentement.

La Russie maintient ses accusations, preuves à l'appui

La Russie a néanmoins tenu à maintenir ses accusations. Elle affirme que «les informations détaillées à propos de l'opération conduite par les F-16 belges seront transmises à Bruxelles par les canaux diplomatiques et militaires» selon une annonce du général Igor Konachenkov, porte-parole du ministère de la Défense russe.

En attendant, les autorités militaires russes ont d'ores et déjà livré des détails relativement précis. Selon elles, les avions ont bombardé le village aux alentours de 0h30, près de deux heures après leur décollage. Le raid aurait tué six civils et infligé des blessures à quatre autres. La Russie déclare également avoir suivi la trajectoire du vol des deux F-16 depuis la Jordanie jusqu'en Irak et en Syrie, ainsi que leur ravitaillement par un tank KC-135 américain aux abords de Deir ez-Zor.

Le général Igor Konachenkov résume la situation en avançant qu'il n'y a que deux explications possibles : soit le ministre de la Défense belge, Steven Vandeput «trompe de manière délibérée son peuple et le monde entier, soit ses subordonnés et les Américains mentent aux dirigeants belges.»

La confusion règne quant au sort des populations civiles en Syrie

«J'aimerais souligner que ce n'est pas la première fois que la coalition internationale conduit des frappes aériennes contre des cibles civiles, avant de nier leur responsabilité» a ajouté le général Konachenkov.

Il a poursuivi en rappelant des faits déjà dénoncés par la Russie, comme la prise pour cible «de mariages, d'enterrements, d'hôpitaux, de commissariats, de convois humanitaires et même de troupes syriennes au sol qui combattent l'Etat Islamique.» 

La question des bombardements des populations civiles est l'un des enjeux les plus controversés sur le théâtre des opérations en Syrie. Les différentes forces en présence s'accusent mutuellement, au moment où la Russie vient d'annoncer qu'elle prolongeait sa trêve humanitaire pour permettre l'évacuation des civils hors d'Alep.

RT.com

00:22 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Trump contre Hillary, balance les Lobbies.

L’Afrique en Danger!

Clinton et Trump ont donné une saveur particulière à leur empoignade verbale jusqu’au dernier round des débats le 21 Octobre. D’une révélation à l’autre. D’un coup de gueule à l’autre. L’un et l’autre ont fouillé dans la vie de l’adversaire. Trump balance les lobbies cachés derrière Clinton.

Hillary Mise aux enchères au Plus Offrants des Lobbies

Dans un de ses flyer de campagne, adressé depuis le 310 First Street SE, Washington, D.C. 20003, et intitulé “Hillary Clinton is FOR SALE to the Highest Bidder,” traduit, “Hillary Clinton est à vendre au plus offrant,” Trump expose les lobbies.  Au verso de ce flyer, il précise. “Hillary Clinton is for sale to the Corporate Lobbyiste, Approved by Wahington Insiders.” Dit autrement, “Hillary Clinton est en vente au lobbyistes d'entreprises, approuvé par les initiés de Washington. Puis, s’interroge comment une telle marionnette peut lutter pour l’Amérique quand elle est vendue aux banques et autres tenants de l’ordre mondial. How can Hillary fight for us, when she’s sold out to them?

Trump Balance les Lobbies

Pour soutenir ses propos, Trump prend à témoin les données révélées le 1er Octobre 2016 par le Center for Responsive Politics, sur le soutien financier des lobbies à la candidate-démocrate. Parmi eux, les banquiers. JPMorgan Chase, qui, à cette date a financé Hillary à hauteur de $990,398; ou CitiGroup $977,975; Goldman Sachs, $936,445; Morgan Stanley, 920,134. Tous banquiers de Wall Street. Parmi ces donateurs de Hillary, Microsoft Corp, les compagnies de téléphonie comme Time Warner, …, ou des…universités à l’instar de University of California, Harvard University, Stanford University, Columbia University.

Pourquoi Media et Lobbies Tremblent

Ce businessman accompli, qui a construit des dizaines de grattes ciels, employant des dizaines de milliers d’Américains, et qui sait dénicher un centime où il se cache, ne s'en préoccupe pas. Sa fortune le protège. Ce politicien atypique qui a “dit non aux lobbyistes…ne peut être acheté.” Et promet de mettre sens dessus-dessous les combines de Washington dès le premier jour. On day ONE, he’ll turn Washington upside down.Puis “jeter hors de son Administration les lobbies.”

L’Afrique en Danger

Si le clan Clinton qui a beaucoup  “de choses à cacher” se réinstalle à la Maison Blanche l’Afrique aura fort à faire. Le continent se retrouvera dans le schéma de Bush-fils achevant en Irak le travail-criminel-inachevé de Bush-père.

Quel pays Africain sera avec les Clinton le prochain Somalie ou Rwanda? Quelle région de l’Afrique plongera dans le drame des pays du Grand Lac? L’Afrique Centrale où la France a déjà installé Boko Haram…Ou l’Afrique de l’Ouest où Ouattara est aux avant-postes de déstabilisation?

Feumba Samen

00:00 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

20/10/2016

Conférence de presse



Abou Drahamane Sangaré sans rancune à la conférence de presse du front de refus :

《je remercie les forces de l'ordre qui ont très bien fait leur travail. Ma plus grande satisfaction c'est qu'après m'avoir arrêté on m'a déposé au siège du président Laurent GBAGBO.》

Cette phrase de Mamadou Koulibaly sonne comme un mot d'ordre
"... Il faut que les militants soient conscients que sur ce type de champ de bataille, si votre leader est emporté, s'il tombe, s'il disparaît, le principe de base du combattant, c'est de continuer le combat. Ne vous posez pas la question: <<il est où?>>
Là où vous devez aller, - vous êtes tombés d'accord d'y aller -, vous y allez quand même. Et ce matin les gens qui étaient là, ils ont continué..."

petite tache sur le CV, selon deux internautes:

- notre Mamadou Koulibali rejoint enfin le Président GBAGBO qui disait en substance " Si je tombe, enjambez mon corps pour continuer le combat."  Malheureusement le brave Koulibali d'aujourd'hui, c'est le même qui s'était terré au Ghana pour le voir apparaître à l'investiture du Bukinabé Wattra en mai 2011.

- Lui et Affi étaient dans le coup d'état. Le numéro qu'il a fait à marcoussi faisait partie du plan. Il devait récupérer le FPI.Lui et Affi devaient accompagner wattra. Echec total! 


22:42 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Conférence de presse, ce jeudi 20 octobre 2016


Conférence de presse, ce jeudi 20 octobre 2016
à 15h, au siège de LIDER (Riviera Golf)
Les Partis politiques et Organisations de la Société civile et leaders d’opinion, membres du Front du Refus de la nouvelle Constitution, invitent la Presse nationale et internationale à la Conférence de presse prévue, ce jeudi 20 octobre 2016, à 15h, au siège de LIDER du Pr. Mamadou Koulibaly, à la Riviéra Golf.
Objet : Bilan de la première marche pacifique réprimée ce jour et perspectives.
Le Front du Refus de la nouvelle Constitution compte sur la mobilisation et la discipline de tous pour le succès de cette marche pacifique pour la dignité et pour la souveraineté du peuple de Côte d’Ivoire.

Fait à Abidjan, le 20 octobre 2016
Pour le Front du Refus
Pr. Bohui Hilaire
Président de la Cellule de Communication

N.B. : Les leaders qui composent le Front du refus de la nouvelle Constitution : Mamadou Koulibaly (LIDER), Anaky Kobenan (MFA), Konan Kouadio Bertin dit KKB (député de Port-Bouët), Abou Cissé (Société civile), Kouadio Konan Siméon (candidat à la présidentielle 2015), Gnangbo Kacou (candidat à la présidentielle 2015), Groupe de réflexion et d’Actions pour la Démocratie et les Droits de l’HommeG (RADDH), l’Union des Jeunes Générations (UNG) de Stéphane Kipré, l’AIRD du ministre Eric Kahé, CIDT de Babili Dembélé ; Danièle Boni Claverie (URD) ; Daniel Aka Ahizi (PIT) ; Abou Drahamane Sangaré (FPI) et le centenaire Bernard B. Dadié (Ecrivain Dramaturge) et bien d’autres organisations et personnalités.
Senn Souleymane

rendez-vous pris pour le 22 octobre à la Place Ficgayo

Juste après la conférence de presse des leaders , Le National Blaise Lasm est passé encourager et remercier les militants réunis massivement au parlement SENAT 47 . Il leur a livré un message fort et de mobilisation.

Blaise lasm : ‹‹ Chers camarades je suis venu ce soir avec le national Auguste Abraham Dieti au nom de la JFPI pour vous dire MERCI pour votre détermination depuis ce matin. Vous etes venus nombreux à l'indenié et n'avez pas pris peur lors de l'arrestation du president ABOUDRAHAMANE SANGARE. Ce n'est pas encore fini , On va pousser , pousser , pousser jusqu'à ce que le dictateur là tombe . C'est un debut mais c'est prometteur. SAMEDI VENEZ TRES NOMBREUX A FICGAYO. Ca va djah foule. ››

Leo Cote d'Ivoire II

22:34 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Le chanteur québécois Corneille lève le voile sur sa tragédie

par Bernard Désgagné



Le FPR de Paul Kagame a assassiné la famille Nyungura
Premier article d'une série de deux

«La première des valeurs est à mes yeux la vérité, car une grande partie du monde d'aujourd'hui a été construite sur le mensonge. Nous devons rebâtir le monde avec la vérité.» — Cynthia McKinney

J’ai cherché dans toute la presse québécoise et je n’ai rien trouvé. Pourtant, la nouvelle est de grande importance et date déjà de plus de deux semaines. Dans une autobiographie qui parait ces jours-ci, un illustre Québécois, le chanteur Corneille Nyungura, confirme ce dont beaucoup se doutaient depuis longtemps : ce sont des terroristes du Front patriotique rwandais (FPR) qui ont assassiné son père, sa mère, ses deux petits frères et sa petite soeur dans la nuit du 15 au 16 avril 1994, à Kigali. Corneille venait d’avoir 17 ans et a survécu. Puis, de miracle en miracle, il a surmonté son chagrin, est venu chez nous et a charmé un immense public avec sa musique.

Le FPR, organisation politicoterroriste dirigée par Paul Kagame, est depuis toujours présenté par Radio-Canada comme l’armée de valeureux rebelles ayant arrêté le « génocide des Tutsis ». Pourtant, en avril 2006, Raymond Saint-Pierre et Johanne Bonneau avaient enquêté sur ce qu’ils appelaient « le mystère Corneille ». Ils en avaient fait cinq reportages et une introduction qui étaient regroupés à l’époque dans un dossier. On peut encore trouver ces reportages dans le site de Radio-Canada, mais aucun lien ne les unit plus les uns aux autres. L’un des reportages dit bien que, selon des témoins, « ce seraient des membres du FPR, le parti au pouvoir au Rwanda, qui auraient éliminé la famille de Corneille ».

L’analyse radiocanadienne du « mystère Corneille » n’est pas allée très loin et n’a pas eu de retombées, car la vérité sur l’assassinat de la famille Nyungura ne cadre pas avec le beau rôle qu’ont toujours voulu faire jouer au FPR les médias de la fédération canadienne, dans le scénario qu’ils ressassent depuis 1994. L’important, pour les patrons de presse, ce n’est pas l’information en soi, mais le récit qu’on en fait. Les évènements sont tantôt minimisés, tantôt amplifiés, tantôt créés de toutes pièces.


21:24 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

CPI, 20 octobre 2016

Les vidéos des audiences d'aujourd'hui à La Haye, 20 Octobre 2016.

Liens de toutes les vidéos de l'audience du 20 Octobre 2016:
1ère Partie: https://youtu.be/NqdntnY-PZ4
2ème Partie: https://youtu.be/ous9kWiAwFo
3ème Partie: https://youtu.be/H3rbu1HDgEM
4ème Partie: https://youtu.be/4b8UBkn4wrM


18:42 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Irak: la Russie s'engage dans la bataille de Mossoul

Selon le journal libanais Al Akhbar, la Russie vient d'annoncer son enngagement dans la bataille de Mossoul pour empêcher la fuite des chefs terroristes de Daech de leurs bases dans le nord de l'Irak vers l'est de la Syrie. 

" Alors que la Turquie d'Erdogan cherche un repose-pied dans la province irakienne de Ninive d'où est lancée la bataille de Mossoul et qu'elle a même mené d'étroites concertations à ce sujet avec les Américains, les Russes refusent de rester les bras croisés et préfèrent intervenir avant que les chefs de Daech ne débarquent dans l'est syrien", écrit le journal. 

" Ce qui a poussé la Russie à s'engager dans la bataille est la crainte de voir les résidus de Daech évacuer leurs bases militaires en Irak et regagner Raqqa et d'autres villes syriennes, près des frontières irakiennes. Selon des informations, l'État-major de l'armée russe a mis en garde l'Irak et la coalition américaine contre toute tentative de repousser Daech vers les frontières syriennes."

Le journal reprend les propos des officiels irakiens et affirment: " Selon les autorités de Bagdad, Moscou a une bonne coopération à ce stade des choses avec Bagdad et aide l'armée irakienne à bloquer les chefs terroristes aux frontières syro-irakiennes."  

Le général Valery Grasimov, chef de l'État-major de l'armée de terre russe. wordpress.com

Par ailleurs, la Russie a annoncé avoir mise à la disposition de l'armée et des forces populaires irakiennes ses satellites et ses drones de reconnaissance pour qu'elles s'en servent dans leurs opérations à Mossoul. 

" Les agissements des terroristes de Daech à Mossoul sont sans cesse surveillés et les données sont collectés sur nos sites, a affirmé le général Valery Grasimov, chef de l'état major de l'armée de terre russe." 
" Les unités d'investigation nocturnes de notre armée sont déjà déployées à Mossoul et une dizaines de drones et d'avions de reconnaissance collectent en ce moment des informations en Irak." 
Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov a qualifié mercredi de très délicate la bataille de Mossoul et fait part de la disponibilité de Moscou à envoyer des renforts en Irak pour traquer les terroristes et bloquer leur arrivée en Syrie.

Mossoul, seconde plus grande ville d'Irak, compte environ 1.5 million d'habitants. Depuis le début des opérations, des dizaines de villages ont été libérés des mains des terroristes de Daech et ce, en dépit des obstacles créés par les Etats-Unis. 
L'analyste des questions moyen-orientales, Hassan Hani Zadeh évoque par ailleurs le plan pour la libération Mossoul : " Ce plan était prêt il y a un mois de cela. Les forces irakiennes avaient l'intention de s'en prendre à Daech mais elles se sont heurtées à la résistance des Américains. Ces derniers ont exigé l'évacuation des terroristes de Mossoul et leur transfert à Raqqa! La partie occidentale de la ville sert en ce moment de point de transite vers l'Est de la Syrie et c'est là que la Russie entend frapper les terroristes" 
Selon cet expert, " la Russie semble agir en concertation totale avec les forces populaires irakiennes dans la bataille qui est menée avec une grande acuité en ce moment à Mossoul"  
PressTV.com

18:02 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |