Shlomit
topblog Ivoire blogs

06/05/2011

Conseil Constitutionnel : Paul Yao N`dré proclame Alassane Ouattara vainqueur de l’élection présidentielle

Le 06 mai 2011 par IvoireBusiness – Paul Yao N’dré, président du Conseil constitutionnel ivoirien, a proclamé jeudi Alassane Ouattara
Président de la République de Côte d’Ivoire, après avoir déjà proclamé Laurent Gbagbo comme Président. Le faisant, il vient de se dédire
surtout qu'on sait que les décisions prises par le Conseil ne sont susceptibles d’aucun recours.
Le faisant, le Conseil a ouvert la boite de pandore sur la fiabilité des institutions de la République de Côte d’Ivoire, car rappelons-nous, le même Conseil avait déjà rejeté la prestation de serment écrite par Alassane Ouattara.
Paul Yao N’Dré est-il devenu aujourd’hui proche de Ouattara et non plus de Gbagbo comme on nous l’a servi à profusion? Où ses décisions n’ont de valeur que lorsqu’elles arrangent Ouattara ?
Que vaut aujourd’hui un Conseil qui dit une chose et son contraire ?
Faut-il désespérer de la Côte d’Ivoire où le non-droit et la force s’appliquent sur le droit ?
Paul Yao a-t-il agit pour sauver sa peau et non dans l’intérêt supérieur de la nation ?
Pourquoi a-t-il choisi de donner une valeur juridique au putsch de la Communauté internationale et d’Alassane Ouattara en Côte d’Ivoire ?
A-t-il pris un arrêt politique pour sauver son institution et la remettre ainsi en selle?
La Côte d'Ivoire est-il un Etat souverain lorsque le Conseil dit motiver sa décision par le fait que «les normes et dispositions internationales acceptées par les organes nationaux compétents ont une autorité supérieure à celles des lois et décisions juridictionnelles internes"?
Vient-il de faire kidnapper une seconde fois Laurent Gbagbo ?
Le Conseil a-t-il agit pour sauver ce qui peut l’être encore dans une Côte d’Ivoire à genoux , lorgnant ainsi vers les élections législatives et municipales futures?
Autant de questions qui restent pour l’instant sans réponses.
Nous vous livrons néanmoins le texte intégral de sa déclaration pour que chacun s’en fasse l’écho.
Mais nous reviendrons sur cette décision lourde de conséquences du Conseil constitutionnel sur l’avenir de la Côte d’Ivoire.
Christian Vabé

Lire la suite

20/04/2011

Retour sur les origines de la crise ivoirienne

Guy Labertit à propos de la crise ivoirienne : “La Côte d’Ivoire à travers le prisme occidental”

 

Publié le vendredi 11 mars 2011  

 

Guy Labertit, membre du Parti socialiste français, revient sur la crise ivoirienne telle qu’elle est entretenue par l’Occident. Pour confondre la communauté internationale qui veut imposer à tout prix Ouattara à la tête de la Côte d’Ivoire, Guy Labertit donne des chiffres et des statistiques sur les résultats du vote du 28 novembre 2010. Un document qui en dit long sur la fraude massive organisée par les suppôts du néo-colonialisme.

 

Guy Labertit.jpgAvant la réunion au sommet de l’Union africaine qui doit définir, le 10 mars, les mesures contraignantes qui seront mises en œuvre pour une sortie politique de la crise post électorale en Côte d’Ivoire, quelques rappels s’imposent pour mieux comprendre pourquoi une simple élection présidentielle dans un Etat d’Afrique suscite l’engagement déterminé de la France, des Etats-Unis et du monde occidental en faveur d’un candidat, Alassane Ouattara, son adversaire Laurent Gbagbo étant diabolisé par les mêmes. Ce dernier peut compter sur les Etats africains les plus puissants de l’espace non francophone, à l’image de l’Afrique du Sud et de l’Angola, mais à la notoire exception du Nigeria dans l’orbite de Washington. La Russie et dans une moindre mesure la Chine traînent le plus souvent des pieds à l’ONU.

Lire la suite

14/04/2011

Interview de Guy Labertit

Pour se réconcilier, la Côte d'Ivoire a besoin de Laurent Gbagbo vivant et libre

 

Guy Labertit est un proche de Laurent Gbagbo. Délégué Afrique du Parti socialiste français pendant treize ans (1993-2006), il a rencontré le Président sortant de Côte d’Ivoire alors qu’il était réfugié à Paris, voici une trentaine d’années.

Lire la suite