Shlomit
topblog Ivoire blogs

15/04/2011

Petite leçon de droit pour l'avocat du diable éliséen

La prisonnière de Sarkozy

 

simone_gbagbo.jpg

Nicolas Sarkozy a une conception bien une singulière de la démocratie et de l’État de droit en Côte D’Ivoire. Depuis hier son délégué en Côte D’Ivoire,  Alassane Dramane Ouattara, relayant sans doute ses ordres, ne cesse de  parler d’actions judiciaires et autres « commission d’enquêtes » ou  « commission vérité et réconciliation » alors qu’il n’a ni compétence ni qualité pour engager de telles procédures. Les dispositions pertinentes de la constitution ivoirienne ne donnent ces prérogatives qu’au  président de La République qui reste toujours Laurent Gbagbo tant bien  même que les nouvelles qui nous parviennent font état de sa déportation, deux jours après son enlèvement par les militaires français.

Depuis trois jours également Madame Simone Ehivet Gbagbo est prisonnière de  Nicolas Sarkozy. Sans qu’aucune charge judiciaire ne pèse elle, Nicolas  Sarkozy la retient contre son gré en bafouant le principe de la  présomption d’innocence et les dispositions du droit ivoirien qui  protègent les parlementaires. Madame Simone Gbagbo est député et ne peut être faire l’objet de poursuite judiciaire sans la levée de son immunité parlementaire. Madame Simone Gbagbo est la prisonnière de  guerre de Nicolas Sarkozy

chroniquesenegalaises.ivoire-blog.com

01:20 Écrit par Shlomit dans Forfaiture, France, Ouattara | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Cauchemar en boucle...

COMMENT LA FRANCE ET OUATTARA VEULENT DEPORTER GBAGBO A KORHOGO

 

jeudi 14 avril 2011

gbagbo_arrete3.jpg

L'information provient d'une source interne à l'ONUCI. Hier, le 12 avril 2011, la coalition franco-ouattariste a pris l'initiative de déporter le président Laurent Gbagbo à Korhogo, dans le nord de la Côte d'Ivoire tenu par la rébellion des Forces nouvelles, en plein territoire hostile et à plus de 600 kilomètres d'Abidjan.

Face au refus net de l'intéressé, et sans doute à des pressions diplomatiques discrètes, le projet a été suspendu in extrémis, ce qui ne signifie pas - loin de là - qu'il a été abandonné.

patrice_lumumba_260.jpgDeuxièmement, parce qu'ils ont bien l'intention de "lumumbiser" Laurent Gbagbo. Le parallèle est en tout cas frappant.

Après une bataille de plusieurs mois sur fond de dyarchie au sein de l'Etat, les Occidentaux et leurs alliés locaux en République démocratique du Congo ont réussi à arrêter Patrice Lumumba, qu'ils ont déporté dans le lointain Katanga sécessionniste, dans le fief de son adversaire (et marionnette occidentale) Moïse Tschombé.

C'est là-bas qu'il a finalement été tué dans la savane, alors qu'il était censé jouir de la protection des Casques bleus de l'ONU, qui n'ont jamais eu de compte à rendre à personne, puisque sa mort était planifiée par les Etats-Unis, la France et la Belgique.

Source: Le Blog de Théophile Kouamouo

00:06 Écrit par Shlomit dans Côte d'Ivoire, Forfaiture, France, Ouattara, SEM Laurent Gbagbo | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

14/04/2011

Chers disparus...

GUERRE DE LA FRANCE CONTRE LA COTE D’IVOIRE : 48H APRÈS LE COUP D'ETAT DE LA FRANCE, CHARLES BLÉ GOUDÉ INTROUVABLE.

13-04 2011

Selon la radio d’Alassane Ouattara, Charles Blé Goudé était bel et bien au Golf Hôtel, parmi les personnes enlevées par les forces françaises, à la résidence du Président Laurent Gbagbo à Cocody. Mais fort curieusement, le leader de la galaxie patriotique ne figure pas sur la liste rendue publique le journal français Libération. Laissant ainsi penser que celui-ci se serait évanoui dans la nature. Une curieuse sortie du confrère qui essaye certainement à distraire l’opinion nationale et internationale.

 

Si le gouverneur de la France en Côte d’Ivoire avec rang de chef d’Etat, Alassane Ouattara, a tué Charles Blé Goudé, comme bien d’autres personnalités qui sont introuvables, telles que Kadet Bertin, Ahoua Don Mello, Paul-Antoine Bohoun-Bouabré et plusieurs autres membres du gouvernement, il faut avoir le courage de le signer.

 

infoscotedivoire.net

22:50 Écrit par Shlomit dans Côte d'Ivoire, Flashes info, Ouattara, SEM Laurent Gbagbo | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

L’après-Gbagbo, c’est Gbagbo !

Côte d'Ivoire : Après le Coup d'Etat, l'après GBAGBO sera plus difficile à gérer pour Ouattara et la France

 

Ça y est ! Ouattara va enfin rendre à notre Côte d’Ivoire chérie la paix qu’il avait promis de ne lui rendre que lorsqu’il sera devenu son président. Il va enfin la rendre gouvernable. Enfin, c’est ce qu’il croit et ce que nous espérons. Il triomphe, il entre au palais présidentiel en enjambant des milliers de cadavres que ses forces rebelles ont criblés, égorgés, lynchés, immolés et étalés là pour lui depuis Septembre 2002.

 

Ce qui m’intéresse, c’est cette nouvelle ère que beaucoup de journalistes spécialistes de l’intoxication et de la guerre communicationnelle psychologique comme nous l’avons tous subi ont appelé : l’après-Gbagbo. Et les réalités des alliances du nouveau système, le système Ouattara.

Lire la suite

22:17 Écrit par Shlomit dans Afrique, Côte d'Ivoire, Forfaiture, France, Ouattara, SEM Laurent Gbagbo | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Sur Twitter aujourd'hui

“La France en 8 jours a détruit toute une armée régulière, mais en 8 ans a été incapable de désarmer une rébellion!”

 

“On vient d’apprendre que des artistes qui ont été proches de Gbagbo et ceux qui ont chanté pour lui sont actuellement pourchassés et exécutés.”

 

“Gadji Celi découpé à la machette. Hanny Tcheley violée devant son fils de 6 ans et découpée. Ado : la réconciliation en marche”

 

“ASSASSINAT: Les nouvelles les plus folles circulent au sujet de la mort de :

            1: Lida Kouassi

            2: Emile Guiriéoulou

            3: Mme Bro Grebe

            4 Mme Christine Adjobi

            5: Dr Blé

            6: Jean Jacques Béchio.

 

Ont ils été éliminés par les tueurs du Golf après l'assassinat de Désiré Tagro ?”

 

“'Vous tuez Tagro sous les yeux de tout le monde et vous parlez d'enquête : pure plaisanterie”

 

Alassane ne maîtrise pas ses rebelles. Ils sèment la désolation dans le pays

 

“Ouattara ton opération commando sans violence pour enlever GBAGBO est en fait un génocide! merci la France de Sarkozy!”

 

“GBAGBO a été transféré dans le nord pour être assassiné loin des yeux de tous

 Qu'on nous montre une vidéo récente de Gbagbo et de sa femme vivants!!!”

22:15 Écrit par Shlomit dans Côte d'Ivoire, Forfaiture, France, Ouattara, SEM Laurent Gbagbo | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Interview de Guy Labertit

Pour se réconcilier, la Côte d'Ivoire a besoin de Laurent Gbagbo vivant et libre

 

Guy Labertit est un proche de Laurent Gbagbo. Délégué Afrique du Parti socialiste français pendant treize ans (1993-2006), il a rencontré le Président sortant de Côte d’Ivoire alors qu’il était réfugié à Paris, voici une trentaine d’années.

Lire la suite

l'épuration ethnique continue

Paris, le 14 avril 2011 -dernier point-presse de Mr Alain Toussain

Monsieur Alassane Dramane Ouattara doit immédiatement ordonner aux bandes armées agissant pour son compte de faire cesser les exactions contre les populations civiles. En effet, le décalage est abyssal entre les discours et les actes de Monsieur Ouattara qui, tout en parlant de réconciliation, sème les graines de la guerre civile.

Lire la suite

17:02 Écrit par Shlomit dans Côte d'Ivoire, Flashes info, Forfaiture, Ouattara, SEM Laurent Gbagbo | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Alassane OUATTARA, un Vendeur d'Illusions...un VI

Je recherche désespérément quelqu’un pour m’expliquer la politique française de sortie de crise en Côte d’Ivoire. Parce que ma petite intelligence ne parvient plus à suivre cette politique illisible, couverte de mensonges grossiers inimaginables. En la matière, on peut dire que le monde n’a pas fait mieux. Même les contre-vérités de l’Administration Georges W. BUSH, lors de l’invasion de l’Irak, étaient beaucoup plus digestes que celles du Gouvernement français de Monsieur Nicolas SARKOZY sur le dossier ivoirien.

Lire la suite

10:24 Écrit par Shlomit dans Côte d'Ivoire, Forfaiture, France, Ouattara | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Du fond de l'abîme...

Côte d'Ivoire : Apothéose baroque de la barbarie...


A la mémoire de madame Marie-Josée Bouré... violée et assassinée dans la nuit du 11 au 12 avril 2011 à Abidjan
 
Dr. Eithan Luccin
 
Les bombes pleuvent sur Abidjan et les cadavres font concurrence aux mouches ! En nous donnant bonne conscience, nous alimentons les médias par nos analyses, pour beaucoup, souhaitant que cela s'arrête enfin. Mais, la question que nous devons nous poser aujourd'hui alors que le Président Laurent Gbagbo est aux arrêts avec femme et enfants. Oui, la question est celle de savoir comment en est-on arrivé à un tel déchaînement de violence dans un pays où les peuples ont une tradition de paix et du vivre ensemble ? Alors qu’Allassane Dramane Ouattara parle de gouvernement d’union nationale, la nuit des longs couteaux a été longue à Abidjan. La nudité de Simone Gbogbo exhibée, la conseillère et directeur de cabinet du Ministre Alcide Djédjé Marie-josée Bouré, mutilée et violée avant d’être exécutée. Peut-on effacer d’un trait toutes ces haines?

Lire la suite

02:15 Écrit par Shlomit dans Côte d'Ivoire, Forfaiture, France, Ouattara | Lien permanent | Commentaires (2) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Un inconnu écrit sur un blog

13.04.2011

 

Avant de juger Laurent Gbagbo, il conviendrait de bien connaître les méandres de l'Histoire ivoirienne qui va de paire avec la mainmise de la France sur ce pays.

 

L'examen des rapports électoraux montre que Ouattara est le Président élu par Sarkozy et par la Communauté Internationale et pas par les Ivoiriens. Si tel n'était pas le cas, tout ce monde-là, Choi qui s'est substitué au Conseil Constitutionnel ivoirien, Sarkozy qui avait demandé à Bakayoko de proclamer les résultats et que Paris allait le couvrir et le soutenir, Soro, Ouattara, auraient accepté le recomptage.

 

La résistance de Gbagbo avait entre autres buts de montrer jusqu'où peut aller la Françafrique, les contradictions de l'ONU, un instrument de répression et d'injustice entre les mains des puissants, la fraude électorale organisée en Afrique par les dirigeants du Monde, et surtout de faire comprendre à la France néo-colonialiste qu'une Aube nouvelle pointe en Afrique et que la souveraineté des états de ce Continent comme leurs dirigeants, devraient être respectés. la fraude en CI était savamment préparée dès l'élection de Gbagbo et surtout après l'échec de la guerre civile lancée par Ouattara et Soro aidés par la France, le Sénégal et le Burkina Faso.

Lire la suite

01:18 Écrit par Shlomit dans Afrique, Côte d'Ivoire, Forfaiture, France, Ouattara, SEM Laurent Gbagbo | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

13/04/2011

DESIRE TAGRO

Désiré Tagro tué par les FRCI, l'AFP relaie l'intox du camp Ouattara

L'ancien ministre de l'Intérieur ivoirien Désiré Tagro (et secrétaire général de la Présidence) est décédé mardi, tué par les hommes d'Alassane Ouattara. Il se trouvait à la résidence présidentielle au moment de l'assaut dirigé par les forces françaises de l'opération Licorne. C'est lui qui a agité le drapeau blanc à l'arrivée des soldats hexagonaux, accompagnés des miliciens de la rébellion des Forces nouvelles. De nombreuses personnes l'ont vu dans un sale état, à l'arrivée à l'hôtel du Golf. De l'hôtel du Golf, il a été conduit à la Polyclinique Internationale Sainte-Anne Marie (PISAM) où il a expiré. La seule inconnue consiste à savoir s'il est mort suite à des tortures diverses ou à des blessures par balle.

Lire la suite

00:13 Écrit par Shlomit dans Côte d'Ivoire, Flashes info, Forfaiture, France, ONU, Ouattara, SEM Laurent Gbagbo | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

12/04/2011

Tout Abidjan en parle!

Un informateur nous apprend que la mère du Président Gbagbol a été amenée au golf hôtel.
A quand la fin de l’humiliation?
Sachant que son fils ainé , le Président est né en 1945, cette dame est fort âgée, et on se demande comment les Forces de l'ONUCI et de la Licorne peuvent accepter cela!
Il semblerait que notre pompier-pyromane Sarkosy, ne maitrise plus la situation!
Les témoignages de meurtres exactions, viols, enlèvements, continuent, plusieurs témoignages concordants signalaient même que les personnes qui appelaient l'Onuci et la Licorne à l'aide étaient dénoncés aux commandos rebelles !

23:12 Écrit par Shlomit dans Côte d'Ivoire, Flashes info, Forfaiture, ONU, Ouattara, SEM Laurent Gbagbo | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Urgent génocide : le courage à la barre

URGENT ! - COMMUNIQUE DE PRESSE sur les exactions et exécutions sommaires commises par les rebelles

 

Posted by copa on April 12, 2011 at 3:07 PM

 

Alain Toussaint.jpgLe Gouvernement de la République de Côte d’Ivoire tient, par la présente, à informer l’opinion nationale et internationale des exactions et exécutions sommaires commises par les rebelles agissant pour le compte de M. Alassane Dramane Ouattara à Abidjan, sur la base de critères ethniques, religieuses et politiques. Il s’agit d’une épuration ethnico-religieuse.Ces cas qui se sont multipliés ces derniers jours dans la capitale économique ivoirienne, sont surtout observés dans les communes réputées proches ou acquises au Président de la République SEM. Laurent Gbagbo, notamment Yopougon et Cocody. Les quartiers de Yopougon Km-17, Yopougon-Sicogi et Riviera 2, entre autres, paient aujourd’hui un lourd tribut, par des pratiques d’un autre âge.

 

Dans ces différents quartiers, munis de listes de personnes à neutraliser par tous les moyens, ces bandes armées à la solde de M. Alassane Dramane Ouattara, agressent tuent, pillent et violent les populations profondément traumatisées. La machine à tuer est en marche. On dénombre ainsi plusieurs centaines de morts et des milliers de blessés graves, principalement par balles et à coups de machettes. Ces bandes armées dressent des barrages sur les voies dans les quartiers, et procèdent à des contrôles des résidants. Les hommes sont séparés des femmes. Parmi les hommes, les individus ayant des noms à consonance non-nordiques (c’est-à-dire pas originaires du Nord de la Côte d’Ivoire), les étudiants, les membres des Forces de Défense et de Sécurité de Côte d’Ivoire (FDS-CI), tous supposés pro-Gbagbo, sont systématiquement exécutés ou envoyés par les combattants d’Alassane Ouattara vers une destination inconnue. Les autres sont enrôlés de force dans les troupes de la rébellion ivoirienne.

 

Face à de telles dérives, le Gouvernement de la République de Côte d’Ivoire demande à l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (Onuci) et a la force française Licorne de bien vouloir prendre les dispositions utiles afin de faire cesser ces exactions et d’assurer la protection des populations civiles sur toute l’étendue du territoire ivoirien. De même, le Gouvernement de la République de Côte d’Ivoire lance un appel pressant au Comité international de la Croix Rouge (CICR) et aux organisations des Droits de l’Homme afin qu’elles agissent, dès maintenant, pour sauver la vie de centaines de milliers de civils innocents.

 

Pour le Gouvernement de la République de Côte d’Ivoire

 

Toussaint ALAIN

 

Conseiller de SEM. le Président Laurent GBAGBO,

 

Chargé des Relations avec les Pays de l’Union Européen

22:36 Écrit par Shlomit dans Côte d'Ivoire, Forfaiture, France, ONU, Ouattara, SEM Laurent Gbagbo | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort ... גם כי אלך בגיא צלמות

...Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi. לא אירא רע כי אתה עמדי

 

Laurent Gbagbo dans une prison de Bouaké ?

 

Laurent Gbagbo a été emmené hors d'Abidjan, a annoncé mardi un porte-parole des Nations unies à New York, Farhan Haq, sans révéler où l'ancien président ivoirien avait été conduit.

gba serv.jpgTombé lundi aux mains des partisans de son rival Alassane Ouattara, Gbagbo avait été conduit au QG de ce dernier, l'hôtel du Golf, mais il n'y est plus, a précisé le porte-parole.

Selon des responsables de l'ONU, Laurent Gbagbo devait être transféré dans le nord du pays, bastion d'Alassane Ouattara.

Source: ONUCI

investigateur.ivoire-blog.com

21:47 Écrit par Shlomit dans Côte d'Ivoire, Forfaiture, France, Ouattara, SEM Laurent Gbagbo | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Anarchie, pillages, épuration ethnique, guerres des clans...

APRÈS LA CAPTURE DE GBAGBO, C’EST LE CHAOS TOTAL A ABIDJAN.

TWN -12-04-2011

 

Abidjan-Côte d’Ivoire- Laurent GBAGBO Président élu et reconnu par la Côte d’Ivoire et ses institutions légales a été capturé hier Lundi par les forces Françaises et remis aux rebelles d’Alassane Ouattara.

 

En attendant notre compte rendu complet, le monde entier doit retenir que la capitale économique de Côte d’ivoire vit un chaos total auquel, bien entendu la France prend une part active. Nous reviendrons en détail sur les grossiers mensonges divulgués ici et la par les medias français qui tentent de ne pas rendre la France responsable de la capture de Laurent GABGBO et toute la merde que vit la Côte d’ivoire en ce moment.

 

Nos correspondants ont pu voir les forces de l’Armée française, occuper les ports de SAN PEDRO et surtout d’Abidjan où elles ont cassé tous les entrepôts et volé tout le cacao qui s’y trouvait. Les pillages qui se déroulent en ce moment à Abidjan sont le fait des rebelles et des soldats français. Toutes les maisons des cadres du pays, toutes les stations d’essence, tous les magasins d’Abidjan sont vidés en ce moment. Et il faut le retenir: La population apeurée et terrée chez elle n’a rien à voir avec tous ces actes. L’épuration ethnique a bel et bien commencé en Côte d’Ivoire. Désiré TAGRO a été froidement abattu par les hommes de OUATTARA. Le ministre ALCIDE DJEDJE a dû être exfiltré grâce à ses connaissances à l’ONUCI. Sa maison pillée. Une véritable chasse aux patriotes et à tous ceux qui ont soutenu GBAGBO a cours en ce moment. Un charnier d’un groupe de patriotes de plus 300 corps a été découvert par les services de la gendarmerie nationale tandis que les rebelles sur ordre (dit-on) de SARKOZY et de OUATTARA ont commencé à jeter dans la lagune et à incinérer d’autres corps pour brouiller les pistes des enquêteurs de l’ONU. La grande joie que la FRANCE espérait après la capture de GABGBO ne sera jamais exprimée par les Ivoiriens auxquels SARKOZY vient d’imposer un gouverneur. Personne dans les rues d’Abidjan. Oui l’expression de la vérité des urnes est implacables ici ; « Personne n’a élu OUATTARA comme Président de ce pays, personne donc ne peut exprimer sa joie après la capture de GBAGBO. Les medias français le constatent mais ne peuvent le dire. Les jours à venir seront des plus catastrophiques » confie KOUAME Stéphane à TWN. En attendant, une autre faction de la rébellion, celle d’IB (Ibrahim Koulibaly) est entrée dans la danse; elle ne semble pas reconnaître ADO comme Président. Comme on dit à Abidjan, la capture de GBAGBO est le début du commencement.

 

Issouf OUATTARA

21:18 Écrit par Shlomit dans cacao, France, Ouattara, pillage des ressources, putsch | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

le "label" humanitaire

L’intervention labellisée «humanitaire» de la France pose question...

Selon les spécialistes, son aide pour faire tomber Laurent Gbagbo traduit une nouvelle méthode...


François Fillon a beau assurer que pas un seul soldat français n’a mis les pieds dans la résidence de Laurent Gbagbo lundi soir, il ne fait guère de doute que les forces d’Alassane Ouattara ne seraient jamais parvenues à arrêter l’ancien président ivoirien sans l’aide de la force Licorne, même si les modalités exact de ce soutien ne sont pas encore clairement établies.

Lire la suite

21:01 Écrit par Shlomit dans Côte d'Ivoire, Flashes info, Forfaiture, France, ONU, Ouattara | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

La longue nuit

Scènes de massacre ordinaire à Abidjan

 

12 avril, 11:44

 

Au checkpoint des Forces dites Républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI, ex rebelles pro-Ouattara):

FRCI : Donne 10 000 frs sinon on te tue.

A.: Je n’ai que 1000 frs. Je suis sorti chercher du pain pour mes enfants. Pardon, je ne veux pas mourir.

FRCI : Montre nous les maisons des LMP [militants pro-Gbagbo].

A.: Je ne connais pas les LMP, je suis nouveau ici.

 

A. dont nous tairons le nom, vient d’échapper à une mort certaine à 9h aujourd'hui, à la riviera palmeraie, un quartier d'Abidjan. Les FRCI, tueurs de Soro et Ouattara, sont partout. Dans tous les quartiers. Toutes les rues. La vie et la mort des citoyens dépendent de leur seule humeur.

 

Actuellement, les forces de Ouattara pilonnent le quartier de Yopougon, réputé pro-Gbagbo, à l'arme lourde. Les armes lourdes tant dénoncées par le président Sarkozy, qui ont servi de prétexte à la capture du président Gbagbo et son internement arbitraire, peuvent être impunément utilisées par Ouattara et ses tueurs contre les civils ivoiriens, avec la bénédiction de l'ONU et de l'armée française.

 

Les FRCI sont au rosier 4 - Palmeraie. Le pillage et des exactions sont actuellement perpétrés chez Kone Katina, ressortissant du nord de la Côte d'Ivoire, mais ministre du budget et directeur de campagne de Laurent Gbagbo à Katiola. Tous les habitants sont traumatisés et terrés chez eux. La mort rode aux portes. Les tueurs de Ouattara recherchent tous ceux qui ont animé la campagne électorale de Gbagbo. Ils ont leurs listes noires et bouclent tout le quartier dès qu'ils arrivent.

 

Les listes noires sont concoctées par l'ONUCI qui a donné des numéros d'appel d'urgence à la population. Naturellement, l'ONU communique les adresses de ceux qui se sentent menacés aux forces dites républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI) censées protéger les civils. Ces forces étant constituées des tueurs de Ouattara, ils assassinent tout simplement les victimes qu'ils sont censés secourir selon l'ONU.

 

Abidjanais, n'appellez pas l'ONUCI !

Ils ne vont pas envoyer à votre secours les casques bleus mais les tueurs de Ouattara !

Les crimes crapuleux, les assassinats politiques et les exactions à caractère ethniques sont devenu la normalité à Abidjan, comme c'est le cas dans le nord du pays "administré" par les hommes de Ouattara depuis10 ans.

 

Le jour ne s'est pas levé sur Abidjan, la longue nuit des exactions continue.

 

sources: criseivoirienne.livejournal.com

 

               bis repetita

 

18:50 Écrit par Shlomit dans Côte d'Ivoire, Forfaiture, France, Ouattara | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les journalistes ont peur

DECLARATION DU COLLECTIF DES JOURNALISTES PROFESSSIONNELS IVOIRIENS EN DANGER (CJID)

 

La crise post-électorale, née des contestations des résultats du second tour de l’élection présidentielle en côte d’ivoire a atteint son paroxysme depuis un certain temps, ouvrant ainsi la voie à un affrontement sanglant dans la capitale économique, ABIDJAN, depuis le jeudi 31 mars 2011, causant de nombreuses victimes au sein de la population civile. Aussi, après la fermeture de la quasi totalité de la presse ivoirienne, les journalistes exerçant sur le sol ivoirien à l’exception de quelques confrères de la presse internationale, sont-ils exposés à des menaces de toutes sortes .C’est donc dans cette situation délétère et après plusieurs semaines d’impatience que les journalistes ivoiriens, sans distinction de ligne éditoriale ont décidé de se constituer en un collectif pour faire valoir leur droit à la vie, nommé « collectif des journalistes ivoiriens en danger » avec pour seul objectif la protection physique de tout journalistes exerçant en côte d’Ivoire, dans cette période de crise aigüe.

Lire la suite

16:00 Écrit par Shlomit dans Côte d'Ivoire, France, Ouattara | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Et dont tremble un poignard quand leur main l'a touché

Quoi toujours ce serait par atroce marché

Un partage incessant que se font de la terre

Entre eux ces assassins que craignent les panthères

Et dont tremble un poignard quand leur main l'a touché    (Aragon)

 

Jérusalem, le 12 avril 2011

 

On commémorait hier, 11 avril, le cinquantième anniversaire de l'ouverture du procès Eichmann à Jérusalem.

 

En cinquante ans, beaucoup de choses ont changé. Les grands criminels, détournant habilement à leur profit les intuitions de Anna Arendt sur la banalité du mal, ont appris à habiller leur forfaits de l'uniforme d'une banalité désormais inattaquable, celle de la "légalité" de décisions prises dans les coulisses de l'ONU, et imposée aux états membres comme parole d'évangile. Aux ressources de la législation nazie -alors insuffisantes pour mettre les sbires d'Hitler légalement hors d'atteinte-, s'est substituée celles du droit international, constamment réinterprété en fonction des "exigences" du moment.

 

Ce droit international, Ouattara et son parrain Sarkozy, ses copains Juppé, Fillon et consort, relayés en chœur par une majorité de députés, de journalistes et d'intellectuels, l'invoquent à longueur de discours, avec un cynisme éhonté : non seulement pour métamorphoser les crimes dont ils ont été soit les commanditaires –forces rebelles– soit les organisateurs –force Licorne– soit les complices –médias et parlement– en louables initiatives humanitaires, inspirées par un souci de justice; mais aussi pour en appeler au lynchage judiciaire de l'innocent de service, Laurent Gbagbo.

 

J'emploie ici le terme d'innocent, au sens où, au lendemain de la guerre, il ne serait venu à l'idée de personne de traduire en justice les résistants français pour les violences par eux commises dans leur combat pour la défaite des nazis. En d'autres termes, seul un nazi contemporain pourrait sereinement envisager d'éliminer Laurent Gbagbo.

 

Depuis plus de quarante ans, ce dernier se bat pour que triomphe la cause de l'indépendance effective de la Côte d'Ivoire, et que soit mis fin à la tutelle politique, militaire et économique imposée par la France et cautionnée par le régime du grand Félix Houphouët-Boigny. C'est son accession au pouvoir, le 26 octobre 2000 qui a déclenché cette guerre de l'ombre fomentée par les autorités français, et animée par sa créature locale, l'impeccable technocrate Alassane Ouattara, préalablement adoubé par les patrons de l'une des officines les plus puissantes dans le cercle très retreint des nouveaux maîtres du monde, le FMI.

 

En favorisant Ouattara, la France – chiraquienne alors, sarkozienne aujourd'hui – savait pertinemment qu'elle donnait la préférence à la corruption, au mensonge, à l'illégalité, à l'exploitation et à la violence : autant de vices indispensables il est vrai au bon fonctionnement des rouages de la Françafrique.

 

Préférer aujourd'hui Alassane Ouattara, c'est cautionner l'indicible d'un génocide en cours d'exécution –je parle d'aujourd'hui, 12 avril, lendemain de la séquestration arbitraire de l'otage Laurent Gbagbo; je parle d'Abidjan, à cette heure même, livrée aux fauves de Ouattara sous l'œil impavide de notre Licorne et de leur ONUCI–.

 

A ceux qui, pris d'un remord tardif devant ce qui filtre des horreurs perpétrées, –ces horreurs qu'ils cautionnent lâchement depuis des semaines–, sont à présent tentés de renvoyer dos à dos Ouattara et Gbagbo, je suggère de réécrire l'histoire, et de renvoyer dos à dos Hitler et Churchill (qui lui non plus n'était certes pas un saint...).

 

A ceux enfin qui, instrumentalisant la souffrance des ivoiriens, convoquent à l'appui de la rhétorique sarkozienne les visages et les danses de ceux d'entre ces petits que la chute de Laurent Gbagbo a réjouis, je conseille de continuer à se boucher les yeux et les oreilles, pour ignorer le contrechamp de leurs prises de vue.

 

Quel désarroi en effet, si d'aucuns, dans les couloir du PAF, venaient à réaliser, puis à avouer que ces explosions de soulagement, outre qu'elles viennent à point nommé les confirmer dans leur rôle de pantins du pouvoir, ne sont qu'un nouvel épisode de la macabre mise en scène de ténèbres et de sang écrite à Paris : on y voit une partie du peuple ivoirien, jouet des savantes illusions imaginées en France et montées sur place par les barbouzes de l'ambassade, se persuader que celui qui s'était juré de les délivrer du mal, est lui-même l'auteur de tous leurs maux.

 

Ces maux effroyables, sciemment provoqués et entretenus, à seule fin de le mettre, lui, le Président Laurent Gbagbo, hors d'état de nuire aux inavouables intérêts de notre moribonde Sarkozie métropolitaine.

 

Eliel

15:59 Écrit par Shlomit dans Côte d'Ivoire, Forfaiture, France, Ouattara, SEM Laurent Gbagbo | Lien permanent | Commentaires (2) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Twitter:le massacre continue

l'ONUCI est complice des massacres parce qu'elle remet les adresses des civils aux rebelles de Ouattara
lorsque les civils terrorisés appellent l'ONU, l'ONU remet les adresses aux rebelles de Ouattara qui vont faire le sale boulot
tous ceux qui ne sont pas du nord sont massacrés par les rebelles de Ouattara aux yeux de l'ONU
Toute les personnes qui n'ont pas les noms du groupe de Ouattara sont tuées par les rebelles
Alerte Épuration. Comme au Rwanda. L'Onuci refuse d'intervenir et donne les adresses aux tueurs de Ouattara

c'est la France qui a enlevé le président GBAGBO et remis aux rebelles de Ouattara pour l'exécuter
une exécution de GBAGBO est en cours. les rebelles de Ouattara veulent l'envoyer au nord pour le tuer

15:19 Écrit par Shlomit dans Flashes info, Forfaiture, France, ONU, Ouattara, SEM Laurent Gbagbo | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |