Shlomit
topblog Ivoire blogs

13/11/2016

un fruit amer de la nouvelle Constitution

Si un fonctionnaire décède avant l’âge de la retraite, sa femme n’a plus droit, automatiquement, à la pension. Elle doit attendre l’âge normal de retraite de son défunt mari avant de toucher sa pension. Tout en sachant que cette pension a été considérablement réduite. Ainsi en a décidé le gouvernement ivoirien qui vient de doter la Côte d’Ivoire d’une 3e République, censée avantagée les femmes.
Cette mesure qui se moque de la sécurité sociale, ne touche pas les anciens président, qui selon Jeune Afrique, touchent une allocation viagère mensuelle de 9,6 millions de F CFA, et leurs frais de téléphone, d’eau et d’électricité, de carburant et de logement sont couverts (à hauteur de 7,5 millions de F CFA au total). Ils disposent également d’un cabinet (cinq personnes), de domestiques (six personnes), d’un service de sécurité (10 agents, placés sous l’autorité d’un aide de camp), de trois véhicules et sont médicalement couverts, tout comme leur conjoint et leurs enfants mineurs. Ils sont en outre membres de droit et à vie du Conseil constitutionnel.
Derome-Ivoirematin.com

01:10 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.