Shlomit
topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

01/11/2016

la procureure Bensouda n'a pas grand chose à dire...

La semaine dernière, la Gambie, pays d’origine de la Procureure de la Cour pénale internationale (CPI) Fatou Bensouda a annoncé sa volonté de se retirer de la Cour. Pour la première fois, la procureure s’est prononcée sur cette situation.

Après le retrait de son pays de la CPI/ La première
réaction de Fatou Bensouda

Procureure de la Cour pénale internationale (CPI), Fatou Bensouda a réagi à la décision de retrait de plusieurs pays africains dont le sien de l’instance judiciaire basée à La Haye. Dans les colonnes d’un média néerlandais, la juriste gambienne a tenu à dédramatiser la situation.
« On pouvait s’attendre à un recul parce que la CPI avait réalisé des avancées*; mais je ne crois pas qu’il faille s’avouer vaincu et que la CPI soit sur le point de fermer », a souligné Mme Bensouda. 
« Je ne pense pas que l’UA doive fermer ses portes à la CPI. En définitive nous partageons les mêmes valeurs : la paix, la sécurité, la stabilité et la justice. Il est important que nous poursuivions nos enquêtes, en Afrique et hors d’Afrique », a ajouté la Procureure.
Pour rappel, l’Afrique du Sud, la Gambie et le Burundi ont déjà annoncé leur retrait de la CPI à qui les Etats africains reprochent une action dirigée exclusivement contre les dirigeants du continent.
Linfodrome

* que veut-elle dire? Elle semble plutôt embarrassée...

01:00 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.