Shlomit
topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

28/10/2016

Va Avec la Force que Tu As

L’Heure n’est plus à: “On va Faire Comment”—“Va Avec la Force que Tu As”


Être émotionnel. Oublieux. Instable politiquement. Presque sans mémoire Historique. Ces traits ont très souvent vidé l’Ivoirien de son engagement patriotique. Le 30 Octobre qui avance au tic-tac discret des heures va-t-il enfin tuer la passivité Ivoirienne.

Le 30 est une pièce à double face. L’une incarnant la recolonisation totale de la Côte d’Ivoire. L’autre, la rupture du premier cordon de l’expropriation de son peuple. La ligne de démarcation entre les deux faces est grossière et visible par tous. La constitution monarchique de Ouattara.

Cependant, l’Ivoirien semble parfois ne rien voir, entendre, sentir, jusqu’à ce qu’il se brûle. Pour une fois que l’opposition disparate, aux intérêts multiformes et égoïstes, sonne la même trompette, il faut “aller jusqu’au bout.”

L’heure n’est Plus au Fatalisme

Il faudrait à tous ceux engagés dans cette bataille du NON au Referendum de Ouattara, briser ce vieux disque aux paroles fatalistes: “Dieu va faire notre palabre,” ou “C’est Dieu qui est fort,” entonnées par tous les Ivoiriens. Dieu est plus que “fort.” Néanmoins, pour que Dieu fasse ton palabre, rappelle-toi ceci. “Demandez et l’on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l’on vous ouvrira. Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe” (Matthieu 7.7-8). As-tu “demandé,” “cherché,” et “frappé” dans la foi de l’action en faisant ta part?

Ton “Dieu est [certes] fort. ” Mais Il fera ton palabre parce que tu lui aurais permis. Pour cela, il exige de toi la foi dans l’action qui n'est ni synonyme de passivité, ni de stupidité. Puisqu’Il n’encourage ni pessimisme, ni paresse. Il exige de toi, la foi qui englobe ton cœur, ton âme, et ta pensée (Matt. 22:37).

On va Faire Comment

“Faire Comment?” Simple. Comme Naaman, le chef Syrien, qui a dû se laver sept fois dans le Jourdain pour guérir de la lèpre (2 Rois:1-19). Jette-toi dans la bataille pour le NON à la constitution-monarchique de Ouattara. Puisque tu t’es trempé depuis l’appel du 20 Octobre, tu dois continuer comme Naaman, à prendre la Rue chaque fois qu’elle aura besoin de toi, jusqu’à guérir ton pays de la peste-Ouattara.

L’idée essentielle c’est d’aller au charbon comme David contre Goliath (1 Samuel 26-54). Inspire-toi de lui. Il n’avait pas regardé à la force du géant. Mais à sa volonté de le défaire. Ton géant c’est Ouattara. Et il a des pieds d’argile. Donc fragile. Prouve-lui que tu es “Garçon.” Et toi “Femme,” noue bien ton pagne.

Tu pourrais aussi te référer à Gédéon qui a combattu les Madianites. Contre cette puissante armée, il avait remplacé épées, lances, boucliers, chevaux, chars, par des trompettes, des cruches vides et des torches. De trente-deux mille soldats, il avait réduit son effectif à trois cents hommes. Par une foi agissante et sa volonté de vaincre, il mit l'ennemi qui “tourna son épée l’un contre l’autre,” en déroute (Juges 7 :1-22).

Alors que ton regard s'arrête pas sur la puissance de feu ou la cruauté de l'adversaire—les rebelles-FRCI-CRS, ou sur la faiblesse de tes moyens.

Va Avec la Force que Tu As

Comme Gédéon, le Front du Refus te conduit sur la bonne voie. Comme Gédéon qui a abattu l'autel de Baal, mets-toi avec le Front du Refus pour abattre l’autel satanique de Ouattara: sa constitution-monarchique.  Retiens ceci. La victoire sur les Madianites a pu être obtenue par Gédéon parce que de vaillants soldats ont combattu à ses côtés. Soit parmi ces combattants qui lutte coude-à-coude avec le Front du Refus. Ainsi, tu pourras comme Paul faire toute chose par celui qui te fortifie (Phil. 14:13).

Gédéon a ouvert la brèche. “Va avec la force que tu as” (Juges 6:14) et “délivre” la Côte d’Ivoire “de la main” de Ouattara.

Feumba Samen

10:46 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.