Shlomit
topblog Ivoire blogs

24/10/2016

Communiqué de Presse du Front du Refus




FRONT DU REFUS DU PROJET DE CONSTITUTION
Communiqué de Presse relatif aux Actions pour le Retrait du projet de Constitution

Comme annoncé au cours sa Conférence de Presse en date du 20 octobre 2016, le Front du Refus qui s’est élargi à la Coalition du Non a organisé un giga meeting le samedi 22 octobre 2016 à la Place CP 1 à Yopougon. 
Les Partis et Personnalités politiques ainsi que les Organisations de la Société civile membres du Front du Refus du projet de Constitution et de la Coalition du Non adressent leurs vives félicitations aux Ivoiriens, aux militants et sympathisants et aux démocrates de tous bords pour leur grande mobilisation à l’occasion de ce meeting.


Le Front du Refus et la Coalition du Non informent les Ivoiriens, la presse nationale et internationale que dans le cadre de leur lutte commune pour le retrait du projet de Constitution, ils mènent une série d’actions à partir du 25 octobre 2016. 


Le programme synthétique de ces actions se présente comme suit :
Mardi 25 octobre 2016 : Meeting dans la ceinture d’Abidjan
Mercredi 26 octobre 2016 : Giga meeting à Koumassi / Port-Bouët
Vendredi 28 octobre 2016 : Marche pacifique éclatée à Abidjan et à l’intérieur du pays


Le Front du Refus et la Coalition du Non comptent sur la détermination et la mobilisation soutenue des Ivoiriens opposés dans leur grande majorité au projet de Constitution pour en obtenir le retrait pur et simple par ces actions démocratiques et pacifiques.


Pour le Front du Refus et la Coalition du Non
Prof BOHUI Hilaire
Responsable de la Cellule Communication


______________________


Chronique d’une journée d’arrestations

La brutalité policière n'a pas entamé la détermination des démocrates ivoiriens.
Au nombre de 16, les cadres et militants du Front du Refus du nouveau projet de Constitution, ont été arrêtés puis embarqués dans un cargo de Police. Après une ballade au Plateau, le cargo s’est dirigé vers la ville historique de Grand-Bassam. Une fois dans le village de Modeste, un arrêt a été marqué en attente certainement d’instructions du palais. Après cette attente, retour sur Abidjan. Le cargo s’est ensuite rendu dans la commune de Cocody avec son bord ses illustres hôtes et a stationné devant le QG de campagne du président Laurent Gbagbo. Selon Désiré Tebily, membre du Comité de direction de l’AIRD qui figurait au nombre des 16 camarades, « une fois sur les lieux, les policiers nous demandent de leur fournir la clef afin d’ouvrir les portes et nous y installer ». Ce à quoi, le président Aboudramane Sangaré répond « Mais c’est vous-mêmes qui avez les clefs… » comme pour dire que les clefs sont entre les mains des alliés du pouvoir qui a mandaté la police.


quote-debut
Mais c’est vous-mêmes qui avez les clefs…




Sur ce, les policiers proposent de déposer chacun à son domicile. Réponse de A. Sangaré « Nous sommes tous des Ivoiriens et nous connaissons le chemin de nos domiciles ». Les policiers ont posé avec nous (faire des photos de famille » avant de s’excuser de tout désagrément ou de toute brutalité qu’ils auraient subi pendant leur arrestation. C’est alors que les 16 se sont rendus au domicile du président Laurent Gbagbo à Cocody, Riviera. Pendant le débriefing, Sangaré fait remarquer qu’en les ramenant au QG de campagne, l’état de Côte d’Ivoire reconnaît que ce lieu appartient à qui de droit.


LePalmier1.net

15:00 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.