Shlomit
topblog Ivoire blogs

22/10/2016

Etats-Unis, Cette campagne est honteuse...


La fort compétente porte-parole du ministère des Affaires étrangères de la Russie, Maria Zakharova, a dit que la campagne présidentielle étasunienne est « tout simplement une sorte de honte mondiale », indigne du peuple étasunien. Elle a certes tapé dans le mille.

Afin d’envoyer Hitlery sur l’orbite de la Maison Blanche, le régime Obama a dû escamoter le casier judiciaire de la candidate des oligarques. Comme ça, nous sommes désormais au bord d’une guerre nucléaire avec la Russie et la Chine, et, vis-à-vis du peuple étasunien, le problème pressant est les commentaires « obscènes » de Trump auprès de Billy Bush, au sujet du sex-appeal des femmes séduisantes.
Je parle très sérieusement. Les conversations entre hommes sur les femmes, sont du même tonneau que leurs histoires de pêche et de chasse. Elles doivent être prises avec des pincettes. Mais, ceci dit, pourquoi les conversations lubriques sur les femmes sont plus importantes qu’un conflit militaire avec la Russie, pouvant présager la guerre nucléaire et la fin de la vie sur terre ?
Trump a déclaré ne voir aucun sujet de conflit avec la Russie et aucune perspective à l’OTAN, un quart de siècle après la disparition de l’Union Soviétique.

Est-ce que le discours de Trump sur les femmes est beaucoup plus abject que les accès provocateurs d’Hitlery à l’encontre du Président russe Vladimir Poutine, qu’elle qualifie de « nouvel Hitler » ? Quel genre de tourte irait balancer des insultes gratuites au président d’un pays qui en quelques minutes, a la possibilité d’effacer de la surface de la terre les USA et toute l’Europe occidentale ?
Aimeriez-vous affronter une situation dans laquelle quelques femmes ont été pelotées, ou plutôt être vaporisés dans une guerre nucléaire ? Si vous n’en savez rien, vous êtes trop stupide pour vivre.
Est-ce que les femmes étasuniennes vont vraiment voter pour Hillary par rebuffade au parler lubrique de Trump ? Si c’est le cas, ça confirme que donner le droit de vote aux femmes fut une erreur, mais il n’y aura plus personne pour noter l’ânerie dans les livres d’histoire.
S’aidant de la pressetitutée – les prostituées qui mentent dans la vie et qui forment la presse écrite et les médias télévisés – Hitlery a réussi à focaliser l’élection présidentielle des USA sur des questions sans rapport avec le danger de la situation imposée au monde par elle et ses collègues néocons.

Pour Killary-Hillary, le problème russe est l’allégation non étayée et fausse que, de mèche avec Donald Trump, le gouvernement russe a piraté ses courriels et les a envoyés à WikiLeaks. Le but de ce racontar absurde est de détourner l’attention des électeurs du contenu accablant des courriels.
Le vrai problème, c’est que les faibles d’esprit de Washington ont convaincu le gouvernement russe que leur pays va gagner une opération préventive nucléaire. Une fois convaincue d’un truc pareil, il est peu probable qu’une nation reste là les bras ballants à attendre, surtout une grande puissance nucléaire comme la Russie, qui semble avoir une alliance stratégique avec une autre grande puissance nucléaire, la Chine.
Voter pour la tueuse folle, la garce Hitlery, c’est voter pour la fin de la vie sur terre.
Quant au coureur de jupons Trump, personne ne peut croire ceux qui ont vu sa femme, manifestement la plus belle et élégante femme sur terre, très intelligente, parlant cinq langues. Un homme avec une femme pareille n’en désire pas une autre. Il est strictement impossible pour Trump d’avoir une femme plus accomplie. Il a l’Unique.
Paul Craig Roberts
Original : www.paulcraigroberts.org/2016/10/19/hillary-is-running-ag...
Traduction Petrus Lombard
Réseau International

20:28 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.