Shlomit
topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

20/10/2016

La démocratie en Côte d'Ivoire

Démocratie à l’Ivoirienne
Le référendum constitutionnel du 30 octobre 2016 est entré dans sa phase active, avec des fortunes diverses. Les partisans du OUI au projet de Constitution de la République de Côte d’Ivoire sont en roue libre et tiennent partout, sur toute l’étendue du territoire national, des manifestations publiques. Avec les moyens de l’Etat et sous haute protection policière.
Les adversaires de ce projet, donc les partisans du NON, ne sont pas logés à la même enseigne. Ne bénéficiant pas du financement public, ils sont les parents pauvres. 
Une partie de l’Opposition ivoirienne incarnée par l’Alliance des forces démocratiques (AFD, coalition politique), avait choisi le mercredi 05 octobre, pour organiser sa marche de protestation sur l’Assemblée nationale, au quartier du Plateau. Cette manif fut interdite pour ce qui justifiait justement sa tenue: ce jour-là, Alassane Ouattara passait devant les députés pour exposer sur l’avant-projet de Constitution. Ce n’est que le samedi 08 octobre 2016, dans un quartier des affaires vide, que l’AFD a été autorisée à crier son ras-le-bol. 
Le jeudi 20 octobre, une autre partie de l’Opposition formant le Front du refus voulait tenir, à son tour, une manifestation dans le même quartier des affaires et avec le même objectif: le retrait du projet de loi. Mais cette action contre le référendum constitutionnel a été réprimée, à coups de gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants et les leaders conduisant la marche, arrêtés (photos). 

Il faut vraiment se rendre à l’évidence que la Démocratie à l’Ivoirienne a la peau dure et survit à son créateur, feu Félix Houphouët-Boigny. L’article 4 du projet de Constitution (qui s’inspire de l’article 02 de la Constitution en vigueur) est pur comme l’eau de roche: 
«Tous les Ivoiriens naissent et demeurent libres et égaux en droit.
Nul ne peut être privilégié ou discriminé en raison de sa race, de son ethnie, de son clan, de sa tribu, de sa couleur de peau, de son sexe, de sa région, de son origine sociale, de sa religion ou croyance, de son opinion, de sa fortune, de sa différence de culture ou de langue, de sa situation sociale ou de son état physique ou mental.»

Mais à l’instar de l’article 07 de la loi n°60-356 du 03 novembre 1960 portant Constitution de la défunte première République ivoirienne, qui prévoyait le multipartisme longtemps étouffé, ce futur article 04, qui condamne discrimination et ségrégation, est appliqué selon les humeurs des tenants du pouvoir. Donc à géométrie variable. Or, l’article 11 de la loi n°2000-513 du 1er août 2000 portant Constitution de la IIè République enfonce le clou: «Les libertés de réunion et de manifestation sont garanties par la loi.»
Bally Ferro

BRAVO au peuple ivoirien qui est sorti ce matin pour manifester son ras le bol contre cette constitution de OUATTARA et ses collaborateurs tapis dans l'ombre . Les ivoiriens disent à tes amis qui t'ont installé au pouvoir contre leur gré qu'ils sont obligés de collaborer avec les africains , propriétaires de l'AFRIQUE DANS LA DIGNITÉ ET LE RESPECT et non pas avec des bombes ou des coups d'état .L'une des caractéristiques de la culture africaine c'est le partage et la vie dans la communauté . Quiconque est au delà de cette réalité est aliéné mentalement . 
Aujourd'hui le monde est sens dessus , sens dessous pour la simple raison que les soi - disant économistes ne voient que l'argent , l'argent et l'argent ce , au détriment de leurs peuples qui agonisent .
Simplement pour satisfaire leur ego . Que faites vous de la valeur humaine ? Où placez vous l'homme dans tout ce schéma financier ? Que vaut d'ailleurs l'argent sans l'homme? Cela sert à quoi d'amasser toute la fortune du monde avec un clan pendant que tes semblables n'ont que pour seules amies la pauvreté , la misère , la désolation ? Je connais une seule entité capable de se réjouir des malheurs des autres : Lucifer aidé bien entendu par ses adeptes comme dramane ouattara et ses suiveurs. Entre la méchanceté gratuite empreinte d’égoïsme et l'altruisme, il n'y a qu'un seul pas : L'AMOUR DE SON PROCHAIN qui est un pan du deuxième commandement de DIEU. C'est ce que le Président Gbagbo a toujours appliqué, malgré même qu'il soit en captivité chez tes amis blancs que vous, leurs suppôts, aidez à assujettir vos propres frères. Voilà un peu l'esprit de tous les patriotes .
Bravo à vous combattants de la liberté et que Dieu vous garde.
Adolphe Inagbe

16:18 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.