Shlomit
topblog Ivoire blogs

17/10/2016

oser dire NON à Ouattara !

DEBOUT,EBURNEENS!

Quand une personne entre dans la maison d'une autre pour agresser sa famille, le maître de maison défend les siens au péril de sa vie. Il ne compte d'abord que sur lui-même. Il devrait en être de même des nations agressées. Leurs citoyens doivent se lever pour les défendre! Mais en Cote d'Ivoire, c'est le contraire! Le pays est attaqué, et au lieu de chercher à repousser l'agresseur, les ivoiriens comptent sur des puissances étrangères et sur DIEU, et se croisent les bras.
Des compatriotes se plaignent du fait que la Russie ne soit pas intervenue militairement dans notre crise et celle de Libye, alors qu'elle s'est impliquée dans celle de Syrie. Je voudrais dire à ces personnes, qu'aucune puissance n'intervient dans un pays en guerre, si elle n'en tire aucun profit. La sécurité et la stabilité de la Russie dépendent de celles de ses voisins qui partagent les mêmes frontières qu'elle. Quel intérêt avait-elle à défendre un pays situé à pus de 10.000km d'elle? C'est uniquement dans les romans et le cinéma que l'on voit des héros se battre pour des faibles par altruisme. Si comme le suggèrent certains, elle était intervenue en C.I.pendant la crise post électorale à la demande du Pdt Gbagbo, croyez-vous que ça aurait été sans contrepartie? Elle aurait posé des conditions qui auraient pu être plus contraignantes et peut-être pires que celles dont nous cherchons à sortir. Les nouvelles chaines de la servitudes auraient pu être plus lourdes, car comme le dit le Pdt Gbagbo, celui qui t'a fait roi a un droit de regard sur ton trône.

Quant à l'autre volet sur lequel les ivoiriens comptent, c.à.d.Dieu, alors là c'est le comble! Je suis déçu, surtout de mes frères et sœurs chrétiens. Certes, il ne faut pas écarter le Divin, mais il n'agit pas si nous ne faisons rien nous-mêmes. Prenons exemple sur trois nations.

La première est la nation juive. Persécutée pendant 2.000 ans par ceux qui la défendent aujourd'hui, elle a marché tête baissée jusqu'en 1939-45. Le peuple juif a connu toutes sortes de persécutions, de pogroms, accusé de déicide sur la personne de Jésus-Christ jusqu'à ce qu'il se mette debout et regardant ses bourreaux dans les yeux et dise "ça suffit, je retourne sur les terres de mes ancêtres" Il s'est battu et a fondé l'état d'Israel.
La seconde nation est la nation vietnamienne. Colonisée par différentes nations, le peuple vietnamien s'est levé un jour et a dit lui-aussi "ça suffit! Nous ne voulons plus être esclaves chez nous". Il a botté le cul aux japonais, aux français et aux américains. Ce pays est respecté par ses bourreaux d'hier.
La troisième nation est la nation algérienne. Humilié, traité comme des sous hommes, le peuple algérien a dit en 1952 aux français "ça suffit" et il a lui aussi botté le cul aux français! Il est lui aussi respecté par les soi-disant puissants de ce monde.

Ces nations ont en commun d'avoir accepté de faire des sacrifices. Elles ont versé des torrents de sueur, de larmes et de sang. Elles sont libres, debout et respectées. Elles n'ont compté d'abord que sur leurs citoyens. Elles sont pourtant croyantes. Elles ne se sont pas contentées de remplir les lieux de cultes à la recherche d'un quelconque secours divin.

Debout, ivoiriens! Disons non à ouatra qui veut nous déposséder de nos terres pour faire de nous les nouveaux esclaves des multinationales et des oligarchies financières. Aucune puissance ne viendra nous secourir, si nous nous croisons les bras. Ce ne sont pas les terres des parents de Sangaré à Madinani, d'Assoua Adou à Abengourou, d'Akoun à Alépé, deDouaty à Biankouma... qu'il veut brader; ce qui expliquerait leur engagement à combattre ce projet de constitution mais tout le pays. Aucun archange ne descendra du ciel avec une armée d'anges combattants, les yeux lançant des éclairs, les ailes déployées et dans la main une épée flamboyante pour se battre à notre place. Acceptons de faire des sacrifices comme les peuples que j'ai cité ci- haut.
DEBOUT!IL Y VA DE NOTRE VIE ET NOTRE SURVIE! DRESSONS NOUS CONTRE LA CONSTITUTION DE OUATRA ET LUI-MEME, BOUTTONS- LE HORS DE NOTRE PAYS!

Dramane Traore 

21:08 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.