Shlomit
topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

05/10/2016

Affi tombé dans l'escarcelle de Hamed Bakayoko



Visa pour défendre le peuple : La vraie longueur du crapaud ne se vérifie vraiment qu'à l'état cadavérique !
Que croyait vraiment l'homme ? À un jeu de billard ?
Diantre ! Si Gbagbo avait exigé des visas, de la part de Houphouet Boigny, pendant les 30ans de sa mortelle lutte, te serais-tu aujourd'hui senti une âme qui le défie, et tient à monnayer ce puissant Fpi qu'il a gracieusement remis entre tes fragiles mains ?
Crois-tu que si, le 18 fevrier 1992, quoi qu'informé du plan diabolique de son assassinat, avec son épouse Simone, Gbagbo, en personne, n'avait pas déterminé le peuple du Fpi à défendre la cause de nos étudiants violés et martyrisés par la soldatesque de Nanan Boigny, aurais-tu pu fièrement brandir, dans la présente incarnation, un background de premier ministre, Président d'un Fpi au pouvoir ?
Ta propre conscience te rend témoignage que depuis que tu as adhéré au Fpi, tu n'as jamais eu les forces morales nécessaires pour prendre part aux grands rendez-vous de l'histoire de ce parti avec son peuple.
Sur quoi comptais-tu donc pour préserver le label Fpi que tu as confisqué par voie judiciaire ?
On ne voit vraiment la vraie longueur du crapaud que lorsqu'il est bien mort.
Eh ! Vous qui nous bassiniez les oreilles sur une prétendue manifestation initiée par Affi aujourd'hui 5 octobre là, et à laquelle vous entendiez vous joindre, venez prendre les vraies mesures de votre type hein ! Il est couché là. Allongé. Raide. K.O !
Vous avez dit naïveté politique !
Tchedjougou OUATTARA

09:30 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.