Shlomit
topblog Ivoire blogs

04/10/2016

Constitution

LES FUNÉRAILLES POLITIQUES DE SORO GUILLAUME.
« Celui qui te fait roi a un droit sur ton siège.» avait dit le président Gbagbo.
Soro Guillaume sait que ce n'est pas lui que les français ont mis au pouvoir, mais Ouattara, et que c'est ce dernier qui a fait chacun d'eux.

Soro Guillaume sait donc qui l'a fait président de l'Assemblée nationale alors qu'il ne remplissait pas les conditions.
Eh bien, c'est le même, le véritable chef de la rébellion, qui vient demain 05 octobre 2016, faire ses funérailles politiques à l'Assemblée nationale où il n'aura qu'un seul choix , celui d'entériner sa propre mort politique en adoptant le projet de constitution qui l'écarte de toute éventuelle succession.

CHAPITRE II : DE LA VACANCE DE LA PRESIDENCE DE LA 
REPUBLIQUE
Article 180
En cas de vacance de la Présidence de la République par décès, démission ou 
empêchement absolu du Président de la République, les fonctions de Président de la République sont exercées par le vice-Président de la République.
Le nouveau Président de la République achève le mandat du Président de la 
République élu. Il ne peut faire usage des articles 70, 75 alinéa 1 et 177.
Le vice-Président de la République exerçant les fonctions de Président de la République ne peut pas nommer de vice-Président pendant la durée du mandat restant à courir.
Si le nouveau Président de la République se trouve à son tour empêché, pour quelque cause que ce soit, les fonctions de Président de la République sont exercées par le Gouvernement dans l’ordre protocolaire.
Alexis Gnagno


[ Côte d'Ivoire: Référendum + Projet de Révision de la Constitution Ivoirienne Feat 3eme République ]

- Voici un autre signe de la profonde division de notre pays:
Sans avoir lu l’avant-projet de nouvelle Constitution Ivoirienne encore moins le texte final, certains disent qu'ils voteront OUI pour ce texte (qu'il ne liront jamais pour le plus grand nombre)... simplement parce que l'initiateur est leur Champion Alassane Dramane Ouattara. L'un de ses ministres incite même les militants du parti de Ouattara à ne même pas perdre du temps à lire ce texte qui est long et complexe selon ses termes - il doivent simplement dire Oui.
D'un autre coté, sans avoir lu l’avant-projet de nouvelle Constitution Ivoirienne encore moins le texte final, certains disent qu'ils voteront NON à ce texte (qu'il ne liront jamais pour le plus grand nombre)... simplement parce que l'initiateur est leur adversaire Alassane Dramane Ouattara.
Mais il y a pire... ce qui disent qu'ils sont neutres, qu'ils s'en foutent, mais qui par la même occasion et peut être sans le savoir, laissent d'autres décider du sort des fondements de notre nation à leurs places.
Bref... A TOUS, pensez à DEMAIN, pensez à la CÔTE D'IVOIRE, prenez le temps de lire ce texte, puis calmement, ne vous taisez pas. 

Lien pour télécharger l'intégralité de l’avant-projet de Constitution ivoirienne:bit.ly/2dq40aw
Claudus Kouadio


CONSTITUTION : LA LIMITE D'ÂGE

La nouvelle constitution de Ouattara supprime la limitation d'âge pour être candidat à l'élection présidentielle. C'est à dire que selon ce derniers et ses scribes, quel que soit l'âge, l'on peut présider aux destinées du pays et prendre des décisions qui engagent l'avenir de la nation et de tous ses habitants.

Dans ce cas, pourquoi oblige t-on les fonctionnaires à prendre leur retraite au bout d'un certains âge? Selon donc leur logique, au bout d'un âge, on ne peut plus être un bon policier, un bon préfet, un bon enseignant mais l'on peut être un bon président?
S'il n'y a pas d'âge pour être président alors il faut instaurer une retraite volontaire pour les fonctionnaires...
Il faut aussi supprimer l'âge de 35 ans pour candidater car si l'on peut être président à 100 ans, pourquoi on ne le serait pas à 25 ans?
Steve Béko


20:56 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.