Shlomit
topblog Ivoire blogs

23/09/2016

CPI, quelques échos en ce 23 septembre

Procès du Président Laurent GBAGBO (Audience du 23-9-16)
Le témoin, Amichia, explique que les prérogatives de la garde républicaine commandent aux responsables la sécurisation des personnalités y compris celle du président de la république et aussi des sites importants, etc. Il ajoute que les responsables de la garde républicaine doivent avoir la confiance du chef de l'état et aussi que les éléments de la garde républicain doivent eux aussi avoir la confiance de leur hiérarchie. Toutefois, le témoin qui etait commandant en second de la garde républicaine sous Laurent GBAGBO, et qui témoigne actuellement contre son ex patron, affirme que ses collègues doutaient de lui pendant la guerre. Mais, il ajoute qu'après l'arrestation du président et la victoire militaire de dramane ouattara, cest lui (le témoin) qui a été désigné en Mai 2011 (donc seulement 1 mois après la sanglante guerre post-électorale) par, tenez-vous bien, dramane par l'entremise du général Mangou alors ex Chef d'état major des armées pour assurer l'intérim de chef de la Garde républicaine, poste où il a été confirmé en Décembre 2011 jusqu'à ce jour.

Autrement dit, celui qui était chargé d'assurer la sécurité du président Laurent GBAGBO en pleine guerre, a été automatiquement désigné par l'adversaire pour assurer sa sécurité après la défaite de son ex patron et cela en dépit de toute l'insécurité et des attaques armées dont son nouveau patron, dramane ouattara a fait l'objet. Quelle confiance en lui. Et tout ceci, pendant que le 1er responsable de la garde républicaine d'alors, le général DOGBO Blé Bruno et plusieurs chefs militaires de la légion d'honneur croupissent toujours en prison. Vous comprendrez donc à quel genre d'homme vous avez affaire et, par conséquent, la teneur de son témoignage fait d'aigreur, de mensonge et de trahison.
Oh honte !!!

Kakry Khaza

Ça tout simplement pour dire qu'il était une taupe au sein de la sécurité du président dont Dogbo Blé à réussi à empêcher de jouer son rôle en faveur de l'ennemi.il a donc décidé de témoigner pour se venger de ce dernier.

Kouassi Bi Nana Frederic

Je suis déçu du colonel Amichia lui qui dirigeait les opérations pendant que Dogbo Blé était à la résidence du chef de l'état, je dis je suis déçu parce-que ce monsieur nous a rassuré de sa fidélité à Gbagbo laurent le 31 mars 2011 quand mon ami et moi nous nous sommes rendus à son lieu de travail, il déclaré ce jour qu'il répondait d'un seul chef (Dogbo Blé Bruno), et que pour lui, Mangou avait trahi. Quel gâchis? Gbagbo Laurent est vendu, il y a longtemps...
 
Sepe Ble

16:48 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.