Shlomit
topblog Ivoire blogs

23/09/2016

Un nouveau témoin à la barre

CPI en direct. 22 septembre matinée.


Le témoignage en cours à la CPI du commandant de la Garde Républicaine est-il vraiment de l'intérêt du témoin, officier de son état ? 
Ne va-t-il pas y laisser des plumes de son honneur ? 
Les frustrations allégées suffisent -elles à étaler son honneur au point de donner l'impression de légitimer les désertions ? Selon lui, tous les soldats d'ethnie dioula avaient quitté le camp pour leur sécurité. Désertion ou quoi ? 
Il dit qu'il était mis à l'écart des décisions, mais avait des sources pour savoir l'objet des missions de sortie de la Garde Républicaine. Incroyable ! !!
Cette longue crise n'en finit pas de nous étonner ! !!

Aird-Alliance Côte d'Ivoire

 

Je suis un peu gêné par la tournure que prend la première partie de l'interrogation du bureau du procureur. Cette insistance sur la question ethnique depuis le début me met mal à l'aise. 
La côte d'ivoire n'est vraiment pas à l'image de ce que le procureur tente de démontrer avec la complicité (volontaire ou non) de témoin le colonel Kouaho. 
Quand il dit que tous les Dioula de la garde républicaine de Treichville avaient fuit la camp, il faut qu'il précise qui sont les dioula (parce qu'apparemment il a des difficultés dans la classification des groupes ethniques ivoiriens), pourquoi il ont fui (ou déserté), combien étaient-ils dans le camps (leur proportion dans l'effectif du camps) et est ce qu'ils ont rejoint le golf?

Le procureur doit aller jusqu'au bout de sa démarche.

Comité De Lutte Eburnie

Il voulait se cacher pour témoigner contre le président Laurent GBAGBO, La défense a dit NIET, le voilà donc, tête nue devant vous. Le 17e témoin à charge de Fatou Bensouda le colonel Edouard Kouao Amichia, commandant de corps, n°2 de la garde républicaine sous le president GBAGBO.

Cet ancien n°2 de la garde républicaine le colonel Amichia Kouao Édouard au prétoire de la CPI dit que c'étaient les KROU qu'on recrutait dans la garde républicaine et c'est lui qui supervisait au nom du général Dogbo Blé. Puis en détaillant les ethnies de ceux qu'ils recrutaient il cite les Abbey dans le groupe ethnique KROU.
Or donc les Abbey basés principalement à Agboville sont du groupe ethnique KROU? On nous a menti à l'école alors. Moi qui croyais que c'était des AKANS... Eh Allah les gens de Ouattara là c'est pas la peine quoi.


Fier Ivoirien


HONTE À UN OFFICIER FÉLON !
Regarder ce colonel Kouao, cet officier félon de la Garde Républicaine, témoin de l'accusation à la CPI dans le procès de la honte contre le président Gbagbo, est une vraie épreuve.

Mon frère Excellence Zadi, toi qui es historien, pourrais-tu nous dire si dans l'histoire, il y a des exemples d'officiers qui ont servi un régime jusqu'au bout avant de basculer dans le camp adverse pour se retrouver finalement témoins de l'accusation dans un procès contre ceux qu'ils ont servis auparavant ?


Ce colonel Kouao, même s'il ne dit rien de consistant qui puisse incriminer le président Gbagbo, est une honte pour l'armée de Côte d'Ivoire.
Ce colonel Kouao, officier supérieur d'une armée dont de nombreux éléments ont été tués, est une honte pour l'armée de Côte d'Ivoire et pour la Côte d'Ivoire républicaine.
Le fait que Ouattara l'ait récompensé par une promotion dans la hiérarchie de commandement en décembre 2011, montre à quel point cet officier était un cheval de Troie dans la Garde Républicaine et forcément un danger pour ceux qui se battaient pour défendre les institutions.
Ce colonel Kouao aura donc servi Ouattara et la France contre ses propres éléments qui étaient aussi mobilisés pour remplir leur mission, c'est-à-dire défendre les institutions de la république.
VRAIMENT, QUELLE HONTE VOUS ÊTES, COLONEL KOUAO !
OH HONTE !
Alexis Gnagno

Genre il a une déformation professionnelle koi, 
A chaque kestion du procureur, le témoin traite commence par "AFFIRMATIF"

Le témoin du jour, 

Colonel Kouaho Amichia, 

Commandant numéro 1 de la garde républicaine de Treicheville comparaît depuis ce matin mais il n'en ressort que de la frustration et de l'aigreur.

En gros il est là lui pour confirmer la thèse farfelue de la CPI Com quoi il y avait des mercenaires dans les rangs des FDS et que l'armée était divisée d'un côté les dioula, certains akans (Com lui) et de l'autre les bétés, didas, attiés, abbey et d'autres akans (com lui).
Il nous raconte comment il a été progressivement isolé par le commandement supérieur du Général 4 étoiles Dogbo Blé qui le court-circuitait pour donner des ordres à ses subordonnés à lui.
On lui aurait signifié de manière claire (sans toute fois nous en donner la preuve) qu'il n'était pas un homme de confiance.
Il avait peur pour sa vie. Tous ses subordonnés dioulas avaient progressivement tous quitté le camp. 
Ses hommes se regardaient tous mal mal. 
Il nous dit kil y avait une obéissance nuancée car les clivages étaient clairs.
Il a raconté toutes ses misères mais à la question précise du procureur de savoir de koi il avait peur et surtout QUI lui faisait si peur, 
Il répond: "le danger pouvait venir de partout je ne peux pas dire QUI......"
Bref nous sommes toujours dans la perte de temps totale. 
La CPI n'est en principe pas là pour régler les pbs de désobéissance dans une Armée.



Mensonge a la CPI.

Le témoin à la barre dit que les abbeys viennent du groupe KROU , ha que mentir est difficile.

Quel est le point commun entre les témoin Obiniéré Ouattara et le Colonel Kouaho?
Tous deux, à un moment donné n'ont plus eu la confiance de l'Etat major et n'étaient plus associé aux décisions et activités de l'armée

Le témoin qui commence son interrogatoire est monsieur Kouaho Amichia, Commandant de la garde Républicaine.
Il est né en 1963. 
Sous le président Laurent Gbagbo, il était le commandant du groupement numéro de la Garde Républicaine qui avait pour responsabilité la sécurisation des institutions de la ville d'Abidjan. Il avait pour assistant le capitaine Blé Urbain Kouassi.
Depuis avril 2011 et la chute du président Gbagbo, il est le commandant de la garde républicaine et sert sous le régime de Ouattara.

Mensonge a la CPI.

Le témoin à la barre dit que les abbeys viennent du groupe KROU , ha que mentir est difficile.

 

00:46 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.