Shlomit
topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

21/09/2016

ce n'est pas un conflit religieux

MENSONGES ET MANIPULATIONS.
 la tragédie que vivent les ivoiriens depuis 2002 s'articule sur deux pieds que sont les mensonges et la manipulation.Le mensonge sur notre histoire et la manipulation des esprits, autant d'actes qui ont aggravé la situation socio-polititique de la Côte d'Ivoire. La presse française a été la machine utilisée pour propager ces faussetés et manipuler l'esprit des auditeurs, téléspectateurs et des lecteurs. Notre histoire a été déformée pour servir les desseins malsains des oligarchies françaises.

1/C'est une guerre de religion.C'est le nord musulman contre le sud chrétien!
Il n'y a rien de plus faux!

La France et ses médias ont tout simplement plaqué sur la Côte d'Ivoire le schéma nigérian. En effet, si le Nigeria a connu la jihad mené par des conquérants comme Othman Dan Fodio, il n'en a pas été de même dans notre pays. En Côte d'Ivoire, l'islam est entré de manière pacifique depuis le 14e siècle. Je mets au défi n'importe quel historien de me donner le nom d'un seul jihadiste de la trempe d'Othman Dan Fodio,Rabah ou d'El Hadj Omar Tall qui a islamisé le nord. Certains non nordistes, par complexe, font croire que c'est Samori Touré qui a islamisé des personnes de leur ethnie. Or,celui-ci est un homme du 19e siècle. D'ailleurs,son père est mort animiste à Kong, et la majorité de ses soldats était animistes. Les rois qui se sont succédés dans le nord n'étaient pas tous musulmans. Sekou Ouatra, fondateur de Kong était animiste. Ce sont ses successeurs qui se sont convertis à cette religion et jusqu'à aujourd'hui, une bonne partie des kpongas (ressortissants de Kong, en malinké) le sont restés.Si on trouve des mosquées de plus de 7siècle au nord, on trouve dans le sud des populations musulmanes converties depuis le 19e siècle, tels les adjioukrous de Cosrou (Dabou)ou les koulangos et les agnis de l'est par les colporteurs et négociants sénégalais et sarakholés qui venaient acheter dans ces contrées les matière premières, telle l'huile de palme ou la gomme arabique pour les comptoirs coloniaux installés à Dakar! Il y plus d'animistes au nord que de musulmans en réalité puisque les gours (senoufos, lobis, djiminis, tagbanas, kpalakas, samoghos, koulangos) sont majoritaire dans le nord. Il y a aussi de nombreux cantons malinkés qui sont resté animistes! Sans oublier que le christianisme fait une percée remarquable au nord tout comme l'islam qui se repand dans le sud parmi les populations. De plus,dans la population ivoirienne,les musulmans non nordistes sont plus nombreus dans leur ensemble que les malinkés.
Alors, comment expliquer que ce soit une guerre islamo-chrétienne et que dans le nord aucun prêtre, aucun pasteur n'aient pas été tué ni violenté tandis que l'imam de la grande mosquée d'Odienné, l'imam Savané a été battu jusqu'à evanouissement par les rebelles pour avoir refusé de leur donner son onction! Cette violence sur ce guide religieux n'a jamais été condamnée par le Cosim! Le couvent de Korhogo continue de fonctionner ainsi que l'hôpital baptiste de Ferké. Et comment expliquer que des chrétiens tels Guillaume Soro, Michel Gueu, André Louis Dakouri-Tabley puissent soutenir des musulmans qui se battent contre leur religion? Sans compter le soutien avéré de prelats tels Mgrs Antoine Koné, Ahouana, Lezoutié, le père Gnako à cette même rebellion islamiste? Quand on regarde les images des deplacés fuyant la guerre, on voit plus les nordistes dont de nombreux musulmans descendre vers le sud, "chrétien anti-musulman"!


"Ouatra l"islamiste"au pouvoir, les églises évangéliques se sont multipliées. Il y a des croisades tout le temps. Ces croisades sont annoncée à grand renfort de publicité sur les médias d'état et les radios chrétiennes et de proximité et sur de gigantesques panneaux publicitaires dans tous les coins de rues a Abidjan!"
Ceux qui soutiennent cette thèse de conflit religieux sont des menteurs! La crise paraît religieuse parce que ouatra, sachant que s'il se limitait à dire que "c'est parce qu'il est du nord", n'aurait pas été soutenu. En élargissant sa rhétorique à la religion, il a mis de son côté tous les peuples du sahel qui par envie, ont trouvé là une occasion de devenir ivoiriens et de pouvoir s'accaparer les secteurs économiques et politiques de la Côte d'Ivoire. Car en réalité, ces personnes constituent la majorité des dioula musulmans. Je le dis non par xénophobie, mais par réalisme! D'ailleurs ouatra n'a pas gagné au premier tour au nord, sinon il n'aurait pas eu recours à la fraude au second tour (dans presque toutes les localités du nord, la Cei lui a attribué plus de voix que d'inscrits sur les listes) et à la violence!

Il est donc faux de dire que c'est un conflit religieux.

Dramane Traore

13:42 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.