Shlomit
topblog Ivoire blogs

13/09/2016

Kandia Camara face à la contestation des enseignants

La ministre Kandia Camara fait face à la contestation
d'une décision prise sans concertation avec les partenaires sociaux

13 septembre 2016
Dans une déclaration dont Lepalmier1.net a reçu copie, des instituteurs de Côte d’Ivoire, regroupés au sein du RICI (Réseau des Instituteurs de Côte d’Ivoire), s’opposent à la décision du ministère de l’Education Nationale de faire désormais du mercredi un jour d’école dans l’enseignement primaire. Rappelons que dans le système éducatif ivoirien les jours de classe ont eu à varier, depuis l’indépendance du pays, en 1960. A l’exception bien sûr du dimanche qui n’est pas jour ouvrable sur l’ensemble du territoire. Au début des indépendances, les écoliers avaient classe les lundi, mardi, mercredi, vendredi et samedi. Ensuite est intervenu l’assouplissement du samedi avec repos le samedi après-midi, les écoliers n’allant à l’école que le matin. Quelques années plus tard c’est tout le samedi qui est devenu jour de repos.

Ainsi les jours de classe sont passés à lundi, mardi, mercredi et vendredi, avec le jeudi comme jour de repos intermédiaire. Sans doute dans un souci de bonne répartition du calendrier, les jours de classe ont été, par la suite, fixés à lundi, mardi, jeudi et vendredi ; faisant du mercredi le jour de repos en lieu et place du jeudi.
Les instituteurs du RICI reprochent à leur ministre de tutelle, Kandia Camara, le « manque de concertation dans la prise de cette décision  » qui selon eux, n’épousent pas « les réalités ivoiriennes  », tout en dénonçant « les conséquences désastreuses que pourraient engendrer un tel rythme de travail sur la psychologie de l’enfant  »
La Rédaction

Retrouvez ci-dessous la déclaration du RICI
Il est des moments où nous sommes obligés de prendre des décisions courageuses parce qu’elles engagent notre existence. Et les cours de mercredi que veut nous imposer Mme le ministre de l’Education Nationale, nécessite également pour tout Instituteur digne de ce nom, de prendre une grande décision, celle de dire courageusement NON ET NON aux cours de mercredi.
C’est dans cette veine que s’inscrit le Réseau des Instituteurs de Côte d’Ivoire(RICI), qui, conformément aux résolutions renouvelées de sa base, rejette sans appel, les cours de mercredi. Cependant le RICI voudrait préciser que :
1- Madame le ministre doit éviter de prétexter de la question de l’émergence pour faire du mercredi, un jour ouvrable ;
2-l’Education doit être adaptée aux réalités existantes d’une nation et non à un certain conformisme car les réalités ivoiriennes ne sont pas les réalités françaises, australiennes, russes, sénégalaises, camerounaises et que sais-je encore ;
3- l’Education doit être participative et démocratique. Ce qui veut dire que les partenaires sociaux internes tels que les syndicats, les parents d’élèves doivent être consultés en premier avant d’envisager l’éventualité d’une telle décision et non prendre la décision et venir réunir les syndicats et les parents d’élèves pour explication comme se fut le cas le mardi 08 septembre 2016 ;
4- le MEN a-t-il réellement évalué les conséquences désastreuses que pourraient engendrer un tel rythme de travail sur la psychologie de l’enfant ? Nous pensons que non, sinon une telle décision ne serait pas prise ;
5-le RICI dénonçant la manière cavalière de Mme le ministre et fidèle aux aspirations de sa base, ne se sent aucunement concerné par les propos de Mme le ministre et invite tous ses militants ainsi que tous les Instituteurs de Côte d’Ivoire à rester unis et solidaires, pour faire barrage à cette décision.
C’est pourquoi, camarade Instituteur, le RICI t’invite à répondre avec lui aux questions suivantes :
Quand te reposes-tu dans la semaine ? Le Mercredi ;
Quel jour utilises-tu pour tes courses administratives ? Le Mercredi ;
Quand prépares-tu tes fiches ? Le Mercredi
Alors, n’abandonne pas ton mercredi entre les mains de Kandia.
Reste à la maison le mercredi 14 septembre 2016 ainsi que tous les autres mercredis.
Fait à Abidjan, le vendredi 09 septembre 2016
POUR LE RICI
Le Secrétaire Général National
KOUAME Bertoni
LePalmier1.net

15:38 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.