Shlomit
topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

08/09/2016

En un mot il nous faut la LIBERTÉ !

LIBERTÉ.


08/09/2016

Le frère Touareg Le Pragmatique a, dans un post, tancé les pharmaciens ivoiriens. Il leur reproche de ne pas faire l'effort de fabriquer des remèdes et d'être de simples vendeurs. Par la suite, il nous a envoyé un reportage sur un pharmacien ghanéen qui lui, en fabrique. Il précise que c'est un reportage de Canal+, dans l'émission"Réussite". Je voudrais dire au frère qu'il a parfaitement raison, mais en partie, seulement!
Remarquons que toutes les initiatives de ce genre qui réussissent en Afrique le sont dans les pays autres que francophones. En Afrique du Sud, de nombreux noirs ont réussi dans des domaines où on ne les attendait pas. Par exemple, cette dame qui a eu un prêt d'une banque-blanche -sud-africaine svp-, pour créer une compagnie aérienne, sur suggestion des gestionnaires de ladite maison, alors qu'elle voulait acheter un avion d'occasion pour commencer! Aujourd'hui, elle dispose d'une flotte de huit avions et elle a remboursé ses dettes! Cela a été possible parce que cette banque est sud-africaine, et participe au développement du pays! Ce qui n'est pas le cas des pays francophones!



Dans les pays francophones, les banques sont presque toutes françaises ou à participation française! Elles ne prêtent jamais à des africains qui pourraient concurrencer les entreprises françaises. C'est ça qui est la vérité.
En plus, les premiers dirigeants ont signé des accords qui font de nous les ouvriers de la France! Au cours d'un débat télévisé sur les brevets d'invention dans les années 80 à la Rti, nous avons été étonné d'apprendre que, selon les accords, toute découverte faite par les chercheurs ivoiriens, est propriété de la France. Ainsi, le brevet de l'attiéké deshydraté porte le nom d'un français. L'arabusta, cet hybride du café arabica et robusta porte celui d'un enseignant français du lycée agricole de Bingerville! Dans les états anglophones, cela n'est pas le cas. Toute initiative est encouragée et financée lorsqu'elle peut être bénéfique à la nation! En C.I.on préfère faire venir les médicaments de France! Or,ceux-ci font fabriquer une partie de leurs remèdes en Inde et les conditionnent et emballent sur leur territoire et nous les vendent à des prix exorbitants!



Quand le président Gbagbo est arrivé au pouvoir, l'une de ses obsession était de rendre le pays moins dépendant en matière de santé! L'un des objectif de l'AMU était de financer la fabrication des médicaments! Il y a eu des accords qui ont été passés avec certains pays, notamment la Chine, l'Inde...Ainsi, a été crée le LABORATOIRE IVOIRO-CHINOID (LIC), qui a mis sur le marché du paracétamol du nom de LIC-PARA, et qui coûtait 300f la boîte, au lieu de 1500f celle qui venait de France. Ce laboratoire travaille en partenariat avec des pharmaciens! Une usine était en construction. Les travaux ont été arrêtées dès l'installation de Ouattara au pouvoir par la France!
La PSP a été cédée à un opérateur économique français qui, d'après les explications que j'ai reçu, n'est pas pharmacien mais commerçant! Son premier réflexe a été de renvoyer plus de la moitié des travailleurs de la Psp, et d'augmenter les prix des produits pharmaceutiques! Comment donc nos pharmaciens peuvent-ils être des industriels si on tue toute initiative allant dans ce sens? Ceux des pays anglophones peuvent le devenir parce que leurs pays sont réellement libres! Ces accords léonins qui nous lient à la France n'existent pas. Les banques, quelques soient leurs origines nationales, doivent s'engager à prêter aux nationaux en priorité, sinon elles ne sont pas les bienvenues. C'est cela la liberté, l'indépendance !

Il faut que les africains francophones se libèrent des chaînes qui les entravent! Ces chaînes qui sont les accords avec l'ancienne métropole, le franc cfa, les bases militaires...
En un mot il nous faut la LIBERTÉ!
Dramane Traore

18:56 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.