Shlomit
topblog Ivoire blogs

28/08/2016

Le chef mystique de la rébellion raconte...




Le chef mystique de la rébellion menace dramane.
#Togo_Belco, c’est de ce chef dozo qu’il s’agit, est un fidèle ami de l’ex-Comzone Koné Zakaria. Lors de la rébellion de 2002 en Côte d’Ivoire, il était à la tête du 3ème bataillon de Bouaké en qualité de responsable et préparateur mystique. Résidant en ce moment dans la commune d’Abobo (Abidjan) et très remonté contre le pouvoir Ouattara, il a décidé de se confier à la presse. Lisez ces extraits choisis avec soin pour :

■ « Je suis Togo Belco (…) Dozo du Mali. Shérif Ousmane, Soro Guillaume, Youssouf Bakayoko m’ont contacté pour que je sois le responsable mystique de l’ex-rébellion (…) J’ai participé aux attaques de la Bceao. Voici comment nous avons partagé l’argent (…) Shérif Ousmane a réquisitionné 2 véhicules de marque Brinks remplis de billets de banque. Soro a eu droit à plusieurs véhicules. Les soldats français ont eu leur part. Nous avons été obligés de désintéresser les soldats des forces françaises qui nous pourchassaient. On leur a remis des sacs d’argent et ils sont retournés à leur base »
■ « Il est temps de parler. Des gens qui n’ont rien fait vivent dans le luxe et les enfants qui ont combattu battent le pavé. Nous allons dire tout ce qui s’est passé pour que le monde entier connaisse la vérité. Pourquoi on traque les enfants quand ils réclament leur argent? Dites à Ouattara que je suis vivant contrairement à ce que font croire ses collaborateurs et j’attends mon argent (1 milliard), moi et mes éléments (300 ex-combattants). Ouattara nous doit, nous n’allons plus nous taire »
■ « Je suis fâché parce qu’on ne cherche pas à résoudre le problème des jeunes qui ont pris les armes et on les menace. J’attends qu’on me donne ce que le président m’a promis. J’ai trop travaillé (...) il y a eu trop de morts (...) Mon rôle en tant que chef mystique, c’était entre autre d’ensevelir les corps. J’ai enseveli beaucoup de corps et les lieux sont connus ».
■ « Moi Togo Belco, on ne me menace pas. S’ils continuent, on va aller où ils ont mis Gbagbo (à la CPI) et la vérité va sortir là-bas. Oui, nous sommes prêts à aller à la CPI pour dire la vérité ».
(in le Quotidien d'Abidjan du 22 août 2016).
#Mon_commentaire : Comme quoi, le temps est vraiment un autre Nom de DIEU. Que DIEU protège les innocents. A très bientôt...
Kakry Khaza / #REZOPANACOM
Khaza Kakry

10:18 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.