Shlomit
topblog Ivoire blogs

14/08/2016

Alep : La France inquiète

Des hélicoptères ont largué des bidons de chlore sur la deuxième ville syrienne.*

La bataille d’Alep se poursuit, encore et toujours. Les violents combats y sont toujours aussi meurtriers mais, cette fois, avec un nouvel usage d’armes chimiques, une étape supplémentaire dans l’horreur est franchie. Selon "Le Monde", les forces de Bachar al-Assad ont utilisé des armes chimiques dans les quartiers de l’est de la ville contrôlés par les rebelles : des barils de chlore largués par des hélicoptères. Or, seule l’armée du régime en possède.

"Il y a beaucoup de preuves"
L’émissaire de l’ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura, refuse pour le moment de s’engager et affiche une certaine prudence : "Ce n’est pas à moi de trancher la question de savoir si elle a vraiment eu lieu, même s’il y a beaucoup de preuves tendant à démontrer que c’est le cas."

Une vidéo diffusée par la BBC qui affirme avoir vérifié l’authenticité des images montre des victimes souffrant de symptômes typiques d’une attaque au chlore.
L’usage du chlore comme arme de guerre est prohibé par la convention sur l’interdiction des armes chimiques signée en 1993 et la Syrie fait partie des pays qui l’ont ratifiée. Le régime syrien se place donc très clairement dans une situation de "violation" de la convention.
Les combats incessants rendent le ravitaillement d’Alep pratiquement impossible. La situation humanitaire dans la ville est de plus en plus inquiétante.
Moscou a récemment fait une proposition de "pause humanitaire" jugée insuffisante par l’ONU. Sur place, les derniers médecins présents dans la ville ont imploré les Etats-Unis d’intervenir pour empêcher un nouveau siège.
L. M

ci-dessous, capture d'écran BBC de quelques victimes de l'attaque chimique.


Nouvelobs.com

_________________________________________________________________

Syrie - Situation à Alep, Déclaration de Jean-Marc Ayrault (11 août 2016)

La France est préoccupée par les informations faisant état d’une nouvelle attaque chimique qui serait intervenue dans la ville d’Alep le 10 août, qui aurait coûté la vie à quatre personnes et fait des dizaines de blessés.
Je condamne avec force toutes les attaques sur la population civile, a fortiori lorsque des armes chimiques sont utilisées.
L’organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) a eu l’occasion de confirmer, dans le passé, des attaques au gaz de chlore contre la population syrienne à partir d’hélicoptères dont seules les forces du régime syrien disposent, en violation flagrante du droit international.
Je serai particulièrement attentif aux conclusions des investigations des Nations unies et de l’OIAC qui seront établies à la fin du mois d’août sur des cas avérés d’attaques chimiques en 2014 et 2015.
La tragédie que vit le peuple syrien depuis plus de cinq ans et les attaques ignobles dont il est victime sont le résultat de l’attitude cynique du régime et de ses soutiens qui empêchent en Syrie toute solution politique. Avec près de 300 000 morts, ce calvaire n’a que trop duré.

La France appelle à une cessation, immédiate, des hostilités, qui seule rendra possible la reprise, sans délai, des négociations dans un véritable esprit de responsabilité.
diplomatie.gouv.fr

___________________________________________


 
* Et oui, alors que tous les médias -non alignés sur les états- nous parlent de la déroute de Daesh devant l'armée syrienne soutenue par l'Iran, la Russie, et 2000 militaires irakiens, voilà que nos occidentaux sont "très inquiets" de l'utilisation de chlore ! Et pourtant personne -à part nos gentils humanitaires occidentaux- n'en parle. cette info n'a qu'une source, non vérifiée, mais qui devient une certitude, tellement il faut urgemment trouver un prétexte pour contrer Assad et son "sauveur" Poutine avant qu'il ne soit trop tard pour sauver les intérêts occidentaux! Rappelez vous les armes de destruction massive en Irak, Khadafi qui génocide son peuple, les armes chimiques d'Assad, et j'en passe... A Mandbil, ville libérée de Daesh le 12 aout, les femmes ont brulé leur burka et les hommes rasé leur barbes. et pourtant les populations devraient craindre l'armée syrienne d'Assad,très méchante; ils devraient pleurer le départ des gentils rebelles modérés, amis de Fabius et autres humanitaires pleurnichards!

Cette inquiétude, personne ne la partage, puisqu'au journal télévisé de 20h ce soir, nous avons eu droit aux joies et inquiétudes des athlètes des JO, pendant 20 minutes, suivi de quelques minutes sur l'annonce d'une attaque d'un forcené dans un train, et l'inquiétude des maires concernant les festivités du 15 août, tout cela suffit à remplir un journal. Evoquer le 15 aôut dans notre France catholique aurait dû au contraire galvaniser les croyants derrière la mère de leur Christ glorieux et tout puissant. Que nenni!
Dormez braves français, le réveil sera un peu brutal, profitez encore de votre sieste, et découvrez impuissants le verdict de l'Histoire, car l'Histoire du monde et des peuples s'écrit avec Celui qui en est le créateur, et il semble bien qu'on l'ait poussé au confin des frontières de notre planète. Mais il saura se rappeler au bon souvenir de tous les grands mécréants de ce monde, qui pourtant sont confits en "préoccupation", en "responsabilité" et  en humanisme!

Shlomit

01:00 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.