Shlomit
topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

12/08/2016

Émergence olympique et corruption à l’œuvre !

la honte!


J’ai reçu aujourd’hui un mail de membres de la délégation ivoirienne qui participent aux Jeux Olympiques de Rio. Ils se plaignent de la façon dont les choses se passent. Je partage avec vous ce courrier tel quel:

"Depuis leur arrivée au village olympique, les primes de qualification que les athlètes et leur coachs attendent ne leur sont pas payées jusqu'à ce jour.
La dernière information qu’ils ont eue du ministère des Sports, c’est qu’ils recevront une prime de qualification de 2 millions de FCFA. Les athlètes sont démotivés parce qu'ils ne comprennent pas qu'à Londres 2012, ceux qui y étaient avaient perçu plus que ça : ils avaient touché 3 millions de FCFA.
Le plus dur pour nos athlètes, c'est de savoir par ailleurs que la prime d'objectif que le ministre des Sports a annoncé lors de sa conférence de presse n'a fait l'objet d'aucune information précise auprès d’eux. Ils sont tous perplexes et découragés puisqu'ils ne savent pas ce qu'ils gagneront s'ils remportent une quelconque médaille.
Le deuxième élément tout aussi important à soulever est l'invitation que le ministère des Sports a faite aux présidents des fédérations qui ont qualifié des athlètes: le ministère leur a payé des billets d'avion et les a logés dans un hôtel Ibis et c'est tout. Pour se nourrir, chacun doit se débrouiller.
Comment peut-on payer des billets d'avion pour plus de 100 millions de FCFA à des responsables de fédération sans prendre en charge leur restauration et leur perdiem en leur qualité de représentants de fédérations sportives?
Le président de la fédération de natation a quitté Rio 72h après son arrivée, ne pouvant pas supporter cette humiliation. Les autres prennent leur mal en patience et espèrent un dénouement qui tarde à venir. Les journalistes invités sont dans le même cas de figure. Toutes ces personnes sont livrées à elles-même car ne sachant pas que faire devant ce traitement qu'ils n'ont jamais vu !!
Tout ça est incompréhensible quand on sait que le ministère des Sports a bénéficié d’un budget de 600 millions de FCFA pour la prise en charge de la délégation ivoirienne. Deux conseillers spéciaux du Chef de l’État sont pourtant présents à Rio mais ils n’ont apporté aucune solution à nos problèmes.
C'est grave pour un pays qui se veut émergeant en 2020. Cette émergence tant prônée ne concerne sans doute pas le sport et surtout les athlètes de haut niveau et leurs encadreurs et leurs dirigeants."
Serge Bile


12:24 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.