Shlomit
topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

03/08/2016

la Pétroci plonge dangereusement...

Selon certaines indiscrétions, Petroci, la société nationale d'exploration pétrolière de Côte d'Ivoire aurait un résultat d'exploitation sur l'exercice 2015 négatif de 39 milliards (pertes). Ainsi donc, en quelques 5 ans, Ouattara et ses médiocres sont arrivés à détruire une entreprise qui faisait en moyenne 30 milliards de bénéfices nets par an pendant les 5 dernières années de présidence de SEM Laurent Gbagbo, avec une année record à 42 milliards en 2009 (si mes souvenirs ne me trahissent pas). 

Notons que depuis sa prise de pouvoir, Ouattara et Toungara ont méthodiquement dépecé cette entreprise nationale, si riche et prometteuse, pour en vendre les meilleurs actifs, soit à des amis à eux (les blocs au Congo B), soit à la famille de Ouattara (le réseau de distribution de stations services à son neveu), et tous, à des prix de bradage, largement en dessous de leur valeur réelle de marche.
Ce régime de médiocres a aussi vendu dans des conditions douteuses le fameux pipeline de transport de produits qui avait été initié par le président Gbagbo, dont la réalisation avait été sabotée par Partick Achi, pour être achevée par le régime Ouattara. La société qui a ete créée pour l'exploitation de cet ouvrage majeur est dirigée par le beau-fils de Toungara (fils de sa femme), qui ne connait rien du secteur, et est propriété d’intérêts que nul ne maitrise, laissant à Petroci une part infime, sans qu'elle n'ait été remboursée des montants qu'elle a investis toute seule dans ce projet. Donc, nul ne peut dire si la Petroci a vraiment encaissé les revenus de ces "ventes", sinon, comment se fait-il qu'elle soit constamment en difficulté de trésorerie?
Par ailleurs, le dépeçage ne semble pas terminé, puisque les 2 laboratoires détenus pas l'entreprise sont prévus être vendus aussi, dont l'un qui sert à analyser les travaux de forage et qui est la mémoire de la géologie du pays, à Total, le pétrolier français...
Notons enfin que depuis 2011, le secteur pétrolier qui constituait le second pilier de l’Économie ivoirienne sous Gbagbo après le binôme café-cacao, ne cesse de plonger et d'accumuler les mauvais résultats et déficits, comme le montrent les résultats des principales entreprises étatiques où à participations significatives étatiques comme la Sir et la Gestoci. 
Ouattara n'a pas fini d'enfoncer la Cote d'Ivoire grâce a sa médiocrité et sa voracité....

Ba Bemba

00:18 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.