Shlomit
topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

01/08/2016

Un hélicoptère russe Mi-8 avec cinq personnes à bord abattu par les rebelles en Syrie

1 août 2016
Selon le ministère russe de la Défense, un hélicoptère a été abattu après la livraison de fournitures humanitaires à Alep. Les trois membres de l'équipage et deux officiers du centre de la réconciliation de la Russie étaient à bord.

L’appareil, qui était sur le chemin du retour vers la base russe de Khmeimim, a été abattu par des rebelles dans la province syrienne d’Idlib.

© Ammar AbdullahSource: Reuters

Les cinq personnes présentes à bord de l’hélicoptère russe abattu en Syrie sont mortes. L'information a été confirmée par le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov. «Ils sont décédés héroïquement en essayer de dévier l’hélicoptère de sa trajectoire pour minimiser le nombre de victimes au sol», a-t-il déclaré en ajoutant que le Mi-8 était en mission humanitaire.

Le Kremlin a exprimé ses condoléances aux familles des défunts.

Parmi les morts de ce crash figurent deux officiers du Centre russe pour la réconciliation en Syrie. Cette institution qui a ses quartiers dans la base aérienne de Khmeimim contribue aux négociations de paix entre le gouvernement syrien et les factions de l’opposition modérée non alignées avec Daesh, le Front al-Nosra et autres groupes terroristes. Le centre supervise également les accords de cessez-le-feu entre les parties belligérantes et la livraison de l’aide humanitaire en Syrie.

Peu après le crash, des images qui auraient été filmées sur place ont été diffusées sur internet. Elles montrent les débris de l’hélicoptère, notamment un rotor auxiliaire et des parties de fuselage. Pour le moment, RT ne peut pas vérifier l’authenticité de ces vidéos.

C’est le troisième hélicoptère russe détruit dans les combats en Syrie cette année. En juillet, un Mi-25 avec 2 pilotes à bord a été abattu près de Palmyre. Il était engagé dans la lutte contre une offensive de l'Etat islamique à la demande de l'armée syrienne.

En avril dernier, un hélicoptère Mi-28N s’est écrasé lors d’une mission près de Homs. Le ministère russe de la Défense a souligné que l’appareil n’a pas été abattu. Le crash a causé la mort des deux pilotes. Selon Moscou, une défaillance technique était à l’origine de l’accident.

Et en novembre 2015, un autre Mi-8 a été gravement endommagée puis détruit par des combattants de Daesh, après un atterrissage d’urgence lors de l’opération de recherche et de sauvetage du pilote survivant du bombardier Su-24M abattu par les forces aériennes turques.
RT.com

Et bien sûr déja sur la toile circulent les photos des corps profanés, nus, trainés sur le sol. Mr Fabius doit être heureux de l'éthique de ses amis, les modérés qu'il faut épargner du fait de leur retenue! Quelles images devrions nous voir s'ils étaient moins modérés?
Regardez ici ce que ces braves modérés osent faire à un enfant de 13 an d'origine palestinienne, coupable selon eux d'être pro-Assad. En fait ils l'ont tiré d'un hôpital, on voit les bandages et la perfusion, pour l'égorger sauvagement devant les caméras. Face à ces images, de héros qui sont des monstres, on ne peut que souhaiter aux Russes d'imiter les Israéliens après les attentats: ils traquent sans relâche les coupables et les éliminent, même s'il faut des années pour les retrouver.
voir ici : un enfant de 13 ans décapité par les modérés d'Alep
et ici les héros du jour qui font honneur à la France de Fabius et autres humanistes dévergondés.
Le pilote, paix à son âme, portait sur lui une petite icône du Christ, a-t-elle aussi été mise en pièces?
Shlomit


20:36 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.