Shlomit
topblog Ivoire blogs

27/07/2016

réactions face au terrorisme en France

Yves Michaud : « Il y a toujours eu une pornographie de la violence »

LE MONDE IDEES |  • Mis à jour le  | Propos recueillis par 

Charlie Hebdo et l’Hyper Cacher en janvier 2015, le Bataclan et les terrasses de cafés parisiens en novembre de la même année, la promenade des Anglais, à Nice, le 14 juillet : après cette série d’attentats meurtriers, la société française se voit contrainte d’apprendre à vivre avec le terrorisme. Comment faire face à cette difficile cohabitation ? Réponses du philosophe Yves Michaud, auteur du récent ouvrage Contre la bienveillance(Stock, 192 p., 18 euros) et spécialiste de la violence sociale.
Le terrorisme avait déserté notre quotidien depuis vingt ans, il semble aujourd’hui s’y installer de façon durable. Que se passe-t-il quand une société aussi policée que la nôtre se retrouve brutalement confrontée à ces violences extrêmes ?
Face à ce genre d’agression, on essaie toujours d’oublier : c’est la réaction normale face au traumatisme. Mais là, le rythme s’accélère, la répétition devient massive. Il est donc impossible d’oublier. D’où la stupeur et la peur qu’on observe dans la population. L’atmosphère est pesante, tout le monde est concerné. D’autant que les bilans sont très lourds, beaucoup plus que lors des attentats islamistes de 1995. Et les gens se doutent bien que ça va continuer.
Si cette violence s’installe, cela peut-il produire d’autres formes de réaction dans notre société ?
Cela dépendra en partie de la dignité et de l’efficacité avec laquelle les autorités géreront la situation. Ce qui est sûr, c’est qu’il va falloir apprendre à vivre avec cette peur.
Je vois deux...
En savoir plus sur Le Monde.fr
________________________

Deux scénarios pour la réaction de la population face au terrorisme

Dans une interview donnée au journal français Le Monde, le philosophe et spécialiste français de la violence sociale, Yves Michaud, affirme que les Français devront apprendre à vivre avec le terrorisme et des attentats fréquents. Deux scénarios sont alors possibles :

  • Les citoyens pourront adopter le comportement des Israéliens face au terrorisme, c’est à dire qu’ils s’habitueront à rester sur le qui-vive en permanence.
  • Ils pourront aussi adopter un comportement plus conforme à la tradition française : celui d’un hédonisme accru.

Le scénario à la française

“L’idée est alors, compte tenu des risques, de profiter encore plus du moment présent : on continue et on fait la fête. C’est d’autant plus plausible que nous sommes largement dans une société de loisirs et de plaisirs, en tout cas dans les villes”.

Michaud ne croit pas, comme tant d’autres le font, que la population va succomber aux amalgames et à la violence intercommunautaire, et que la population musulmane pourrait devenir la cible d’attaques de l’extrême droite.

“La confrontation avec l’extrême droite est inévitable»

Plus tôt ce mois-ci, Patrick Calvar, le grand patron des services de sécurité français DGSI (Direction générale de la sécurité intérieure), avait mis en garde contre “une confrontation entre l’ultra droite et le monde musulman – pas les islamistes mais bien le monde musulman”. Devant une commission d’enquête parlementaire sur les attentats de l’année dernière en France, il avait déclaré la chose suivante :

“L’Europe est en grand danger : les extrémismes montent partout et nous sommes, nous, services intérieurs, en train de déplacer des ressources pour nous intéresser à l’ultra droite qui n’attend que la confrontation. Encore un ou deux attentats et elle adviendra. Il nous appartient donc d’anticiper et de bloquer tous ces groupes qui voudraient, à un moment ou à un autre, déclencher des affrontements intercommunautaires”.

Michaud ne partage guère son point de vue :

“On parle beaucoup d’une poussée d’islamophobie, mais ces propos sont manipulés, d’une part par les islamistes eux-mêmes, d’autre part par les médias et les intellectuels spécialisés dans ce genre de discours. (…) Les attaques dont nous sommes l’objet depuis 2015 sont d’ailleurs tellement horribles et radicales qu’il devient de plus en plus difficile de faire un amalgame simpliste entre ces terroristes et les populations musulmanes”.

paru dans l'Express

09:18 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.