Shlomit
topblog Ivoire blogs

27/07/2016

La Civ est sur une lancée irréversible de développement économique et social certain

Manifestations contre les factures de la CIE
« Que ceux qui sont encagoulés et qui veulent déstabiliser le pouvoir actuel se ravisent »
Par Joël N’GUESSAN (Porte-parole du RDR)


Les revendications parfois justifiées par le revenu faible de nos populations se sont transformées en pillages et attaques des symboles de l’Etat (Préfecture de région, Préfecture de police, Conseil régional), de banques et de magasins. 

La CIE a très mal communiqué sur ce problème. Elle aurait dû informer largement les consommateurs sur son mode de facturation car en réalité, après avoir accepté de baisser les prix de la consommation suite à la décision du Chef de l’Etat lors de la fête du 1er mai 2016, elle devait préciser les périodes concernées par les différentes factures distribuées. 

Au-delà, il faut se demander si c’était opportun de distribuer coup sur coup des factures sans une explication adéquate. Maintenant que le diagnostic est clair, plusieurs interrogations se posent à nous. 
Pourquoi brûler ou piller une Préfecture de police, le bureau du Préfet de région, les bureaux du Conseil régional, des Impôts, une banque et des magasins ? Quel est le rapport de ces édifices avec les factures d’électricité ? 

Les jeunes gens qui ont pillé et vandalisé ces édifices ont-ils conscience que ces bâtiments ont été construits avec les impôts payés par leurs parents ? 

Au passage, je fais remarquer que la presque totalité de ces jeunes gens ne sont pas destinataires de factures d’électricité car trop jeunes pour être propriétaires de maisons. Et je doute fort que leurs parents les aient encouragés à piller ces biens publics et privés. 

Alors question : Qui les a poussés à commettre ces délits ? Des informations récurrentes font état de ce que des individus aux desseins inavoués soient à la base de la récupération politicienne de la grogne sociale actuelle ; et ce n’est pas la sortie hasardeuse et inopportune de Monsieur Affi N’GUESSAN, qui contredirait cette thèse.


Il faudrait que les uns et les autres sachent que les Ivoiriens n’aspirent plus à vivre les inutiles périodes de chienlits que nous avons connues. La Côte d’Ivoire est sur une lancée irréversible de développement économique et social certain. Nonobstant les déclarations des négateurs patentés des évidences, la Côte d’Ivoire, sous la houlette du Président Alassane OUATTARA, est en marche vers l’émergence. Les ivoiriens vivent mieux comparativement à la décennie passée du régime précédent où tout n’était que propagande et endoctrinement des masses. Alors, il est impératif que ceux qui sont encagoulés et qui veulent déstabiliser le pouvoir actuel se ravisent. Ils trouveront en face, la détermination de l’ensemble des ivoiriens épris de paix.


Le ministre Joël N’GUESSAN
Secrétaire Général Adjoint du RDR,
chargé de la Communication et Porte-parole.
Senn Souleymane
commentaire d'un ami:
Pathétique ! Passons ! En quoi une communication agressive de la Cie aurait réglé la question du coût de l'électricité ? Jetons une piécette dans la gamelle de l'Estropié et passons notre chemin.
Joseph Marat

11:12 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Commentaires

C'est Pitiant

Écrit par : Galé Azo Roland | 27/07/2016

Les commentaires sont fermés.