Shlomit
topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

21/07/2016

Il y a de l'électricité dans l'air!

Les émeutes qui ont cours en ce moment en Côte d'Ivoire et qui visent la Compagnie ivoirienne d'électricité (CIE) posent, au-delà de l'actualité, la question du modèle de financement des infrastructures en Afrique, notamment de la forme que prennent les fameux partenariats public-privé. Le modèle que privilégient les marchés et les bailleurs de fonds voudrait que des acteurs privés préfinancent les infrastructures et les exploitent pendant un certain temps, afin de récupérer leur mise et de se faire une marge confortable. Les Etats leur garantissent un prix rémunérateur (souvent outrageusement) sur 25 voire 30 ans. En réalité, il s'agit d'un endettement réglé directement par le consommateur via ses factures. Un endettement à des taux souvent usuraires.
Les bailleurs de fonds encouragent les gouvernements à augmenter les tarifs de l'électricité afin de renforcer l'attractivité de leurs secteurs énergétiques et d'attirer les fameux investissements directs étrangers. Mais voilà. La fameuse classe moyenne africaine capable d'absorber les surcoûts entraînés par ces politiques d'ajustement tarifaire est minuscule. La majorité des consommateurs sont des personnes économiquement fragiles, pauvres ou toujours à la lisière de la pauvreté, et qui ne peuvent pas objectivement suivre ce rythme. La majorité des Africains sont les victimes de leur fameuse émergence sans transformation économique, de leur croissance appauvrissante.
Et les mouvements de protestation actuels viennent nous ramener tous sur terre. Ils sont une catastrophe notamment pour le groupe Eranove, maison-mère de la CIE, qui avait l'intention, jusqu'en avril dernier, de lever des fonds en Bourse pour financer des infrastructures ayant vocation à être amorties par le consommateur final africain. C'est lui qui se rebiffe actuellement dans les rues de Daloa, Yamoussoukro ou Korhogo.

Théophile Kouamouo, cité par Woyô-Mogô Beugre



#‎FrondeSociale‬: J'ai vu des bons samaritains se plaindre des manifestants qui ont emporté certains appareils de la CIE.
Je viens leur dire ce matin que, même les français qui sont propriétaires de la CIE n'ont pas le droit d'en faire une affaire d'état. Car la prise de la Bastille le 14 juillet 1789, qu'ils fêtent depuis 1880 en France n'a pas été galante.
Les français émeutiers ont brûlé, ils ont saccagé, ils ont pillé les magasins et emporté des choses. Alors ils savent qu'un mouvement résultant d'une émotion collective est généralement violent avec des conséquences pareilles.
Une lutte contre une tyrannie ne se mène pas avec autant de courtoisies et de galanteries. Les ivoiriens aujourd'hui risquent leurs vies pour sortir. En ce sens que, manifester sous monsieur Dramane Ouattara, n'est pas une partie de dîner gala. Et à une manifestation de ce genre tout peut arriver. Nous ne sommes pas à un colloque. Les ivoiriens sont en colère!
Quand on est en colère c'est comme ça. On casse et on brûle! On n'est pas à un défilé de mode. C'est une liberté que le peuple mâture arrachera de la gueule du dragon.C'est différent du manequinat politique auquel vous assisté en longueur de journée sous d'autres cieux. Les pays les plus développés ont connu aussi cela. Au 20ème siècle, le boycott des bus aux USA par les noirs n'a pas été une partie de plaisir. Soyons prêts moralement, spirituellement et physiquement.
Arrêtez vos plaintes farfelues. Surtout que les manifestants gardent juste ces appareils pour empêcher la CIE de donner des factures d'escroquerie. Est ce mauvais ? Bonjour Daloa, bonjour Yakro, bonjour Grand Bassam, bonjour Tiassalé, bonjour Korhogo. Il est 7h 50mn à ABIDJAN, Yopougon est calme ainsi que ABOBO.
Gala Kolebi


#‎Cote_d_ivoire_discours_méprisant_de_watara_au_peuple‬
‪#‎Korogho_dans_les_rues_avec_colère_la_protestation_continue‬
Le discours méprisant contre le peuple a certainement jeter de l huile sur le feu avec ses protestations tardives.
Le conseil des ministres assorti de décisions méprisantes,ignorant les difficultés vécus par la population ivoirienne qui traine depuis dans les promesses du régime watara avec une vie chère sans pareil depuis les 20 dernières années.
Le mécontentement continu au vu des menaces lancée par le gouvernement watara...
Demain présage des réponses a la hauteurs de ce que certains syndicalistes appellent << discours foutaise >>
Nous prions Dieu pour que l expression du peuple puisse aboutir au règlement définitif de cette crise
Autant en emporte le vent...ce régime.
Guy Dimitry

17:18 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Commentaires

Vous êtes à la recherche de prêt à démarrer une entreprise ou pour rembourser vos
projets de loi qui pourquoi nous sommes ici pour aider ceux qui sont dans le besoin de prêt avec
intérêt de 2 % alors revenir vers nous par ce qui suit
Formulaire de demande ou de l’emprunteur :
Noms de :
Quantité nécessaire :
Durée de prêt :
Sexe :
Âge :
Pays :
États :
Numéro de téléphone :
But du prêt :
Messagerie :
Si vous avez appliqué avant :
Ne comprenez-vous pas anglais :
Où avez-vous entendu parler de nous :
J’attends avec impatience votre mise à jour à ce sujet...
Merci pour votre temps et votre compréhension !
Alors revenir à nos fredjoseph335@gmail.com [email]

Écrit par : fred | 21/07/2016

Les commentaires sont fermés.