Shlomit
topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

08/07/2016

la bouche d'Amadou-Cimetière a parlé


Confession d'un hypocondriaque
Et pourtant vous aviez été choyé par votre frère le président Gbagbo Laurent. Il a respecté les statuts d'ex premier ministre et président de la République d'Alassane Dramane Ouattara et Henri Konan Bédié. Il a même pardonné à ceux qui ont tué ses proches et leur à donné au moins gîtes et couverts .
De quel Fpi parle ce mécréant, c'est le Rhdp qui prend plaisir à voir les ivoiriens en exil, s'il ne les a pas tué ou mis pour rien en prison. On fait la politique pour le bien-être de ses concitoyens et nous sommes des socialistes, pas comme eux des zombies et vampires.
Auguste Plegnon

© Koaci.com – Jeudi 07 Juillet  2016 – Le président du Directoire du RHDP, Amadou Soumahoro  a à l’occasion d’une conférence de presse invité le PDCI-RDA à ne pas faire alliance avec le Front populaire ivoirien (FPI), car si ce parti revient au pouvoir, les militants du RHDP seront contraints à l’exil avec leurs femmes  et petits enfants.

«Nous avons fait alliance avec le FPI. Est-ce que le PDCI connait le FPI ? Quand vous mettez le FPI au pouvoir, vous êtes la première victime. Faisons nos palabres, mais ne perdons plus le pouvoir d’Etat. Si on perd le pouvoir, que Dieu nous en garde, nous nous retrouverons en exil avec nos femmes, nos petits-enfants. Jouons avec tout, ne jouons pas avec la perte du pouvoir, » a déclaré Amadou Soumahoro.

Ayant peur de perdre le pouvoir, le Président du Directoire appelle les partis membres du RHDP à travailler dans la cohésion et dans l’union.

«Je préfère les palabres au pouvoir que les palabres en exil. S’ils reviennent par accident au pouvoir, c’en est fini pour la famille Houphouëtisite, » a insisté le Secrétaire général par intérim du RDR.

Tout en diabolisant le FPI, qu’il accuse de n’avoir rien fait pour les ivoiriens durant les 10 ans passés au pouvoir,
Amadou Soumahoro a également tiré à boulet rouge sur les 23 partis politiques qui s’opposent à la révision de la Constitution ivoirienne.

Selon lui, ces formations politiques de l’opposition ne représentent rien sur l’échiquier politique national, alors que le RHDP représente 80% de la population ivoirienne.
«L’opposition ivoirienne de 23 partis, c’est beaucoup en nombre. Quel est leur poids politique. Quel poids politique on a en face. Je respecte la minorité. L’instrument de mesure, c’est le nombre d’élus. Les 23 partis, quels sont leurs élus locaux. Plus des 4/5 de ces partis sont représentés par leur président, » s’est justifié Amadou Soumahoro.

Il a précisé que du point de vue de poids politique, les 23 partis politiques ne pèsent rien et ils ne troublent pas le sommeil au RHDP.

«Leur position peut effrayer l’extérieur mais pas nous. Ils ne savent pas quel sera le contenu ils rejettent. Qu’est-ce qu’ils rejettent ? Nous assistons à une opposition de principe, » a-t-il insisté.

Convaincu que le nouveau texte passera,
Amadou Soumahoro invite les 23 partis de l’opposition sur le terrain au moment opportun et réitère que leur avis n’arrêtera pas le RHDP.

Wassimagnon, Abidjan, sur Koaci.com
 

09:28 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Commentaires

Mais Est Il Obligé De Parler De L'impossible?Puisque Pour Eux Le Rdr A Un Destin De Demeurer Eternelement Au Pouvoir?Ou Bien Leur Parain Exige Que La Cei Soit Bientot Netoyé De Ses Faussaires Patentés?Les Lignes Bougent Peut Ètre A Cause Du Show Du Griot Joel N'guessan Qui A "Sali" N'zueba? Allons Seulement

Écrit par : Galé Azo Roland | 08/07/2016

Les commentaires sont fermés.