Shlomit
topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

30/06/2016

Quand Joel N'guessan perd sa superbe...

LE JUGE COINCE LE TÉMOIN



Cpi ‪#‎FreeLGetBG‬ : Témoignage porte-parole du Rdr/ ‪#‎jour_3‬/...( ‪#‎post_8‬)

Devant les fuites en avant du témoin qui refuse de reconnaître ce qu'il a librement écrit et de repondre à certaines questions sous prétextes qu'il na pas directement vécu les faits concernés, le juge prends la parole et lui dit de repondre simplement aux questions sans commentaires, et qu'il y a bien des situations qu'il na pas vécu et qu'il rapporte quand-même et qu'il doit repondre s'il sait quelque chose, ayant vécu les faits ou pas.
Alors Me O'she, très à l'aise remercie le juge et demande au témoin, s'il a eu connaissance d'une menace de dominique de Villepin contre Laurent GBAGBO si celui-ci ne validait pas les accords de Marcoussis, le témoin reponds enfin par l'affirmative./.
Voila chers camarades, non seulement Laurent GBAGBO n'a pas initié les discussions de marcoussis, il n'y a pas pris part, mais il a été obligé avec des menaces de la france, de l'Onu et de toute la communauté dite internationale s'il refusait ces accords. Voila ce qui s'est passé, et par ces menaces, la France et l'Onu prouvaient que ce sont eux les vrais parrains de la rébellion armée et des problèmes des Ivoiriens. Et c'est ce qui continue jusqu'à présent.
Kakry Khaza

Bravo Maître O'She!
Il a réussit à faire dire et répéter à Joël N'Guessan ce qu'il a lui-même écrit dans son livre et selon lequel: Le président LAURENT GBAGBO a été envoyé dans une salle et forcé à signer le document de Linas Marcousis et aussi qu'il a entendu que le président GBAGBO à été menacé par Dominique de Villepin pour accepter cet accord de Marcousis. Oh comme j'ai envie d'être avocat! Ils me donnent des envies ces défenseurs juridiques du président Laurent GBAGBO.
Fier Ivoirien


Le témoin Joel N'Guessan est tellement dans les cordes face aux uppercuts de Maïtre Altit, qu'il ne manquerait plus au procureur de jeter l'éponge. wow! lool
Evélyne Tiéhi

#‎Civ‬ ‪#‎FreeLGetBG‬ : Témoignage porte-parole du Rdr/
Quelqu'un qui désavoue honteusement ses propres écrits rien que pour mentir et justifier son poste politique.

REPRISE DE L'AUDIENCE AVEC Me O'SHE
Me O'she pose une question au témoin sur un sujet qui se trouve dans un ouvrage qu'il a écrit, concernant la conférence de Lina Marcoussis en France. Rappelons que le témoin avait dit les 1ers jours que c'est le président Laurent GBAGBO qui avait initié les discussions de Marcoussis. Aujourd'hui on lui pose une question sur ce même sujet et il repond que c'est la France qui avait initié cet accord qui avait été soutenu par le Président Laurent GBAGBO qui avait par la suite invité les participants ivoiriens et établi l'ordre du jour de la rencontre.
Alors, Me Oshe lis au témoin des passages qu'il a ecrit sur ce sujet et qui sont contenus dans son propre livre. Et dans ce ouvrage il dit clairement que c'est Dominique de Villepin, alors ministre des affaires étrangères de France qui avait initié cet accord pour le compte de la franque et l'avait soumis au président Laurent GBAGBO, qui n'avait eu d'autre choix que de l'accepter. Ce qui est différent de ce qu'il dit, car son intention est d'attribuer au président Laurent GBAGBO la paternité de l'accord de marcoussis et montrer ensuite qu'il ne tient pas parole car n'ayant na pas intégralement appliqué cet accord de dupes. Aussi, sur un autre sujet, et pour montrer la volonté de paix et d'initiatives de réconciliation du Président Laurent GBAGBO, Me O'she lit au témoin un passage contenu dans ce même livre, et qui concerne un plan de réconciliation et un gouvernement d'union déjà initié par le Président Laurent GBAGBO avant même l'accord de marcoussis. Mais voulant se soustraire à cette colle, le témoin désavoue son propre livre en disant qu'il n'a pas forcément participé à tout ce qu'il a écrit dans son propre livre et donc il s'en tient à ce que tout le monde dit (même si c'est contraire à ce que lui-même a écrit sans pression). Ce à quoi Me O'she lui répond : Vous pouvez dire ce que vous n'avez pas vécu et qu'on vous à rapporté, mais vous ne pouvez pas soutenir ce que vous même avez écrit dans votre livre!

Oui vous avez bien lu, vdrrrr, quelqu'un qui désavoue honteusement ses propres écrits rien que pour mentir et justifier son poste politique. Je crois avec joie que ce type là va "laisser sa peau" dans ce procès. Sérieux.
Khaza Kakry

JOEL NGUESSAN, UN PORTE-PAROLE QUI USE ET ABUSE DE LA PAROLE

De l'obscurité à la lumière, un exercice périlleux. Voici un parti qui a toujours opéré dans l'ombre, distribuant des tracts sous le manteau , refusant les débats à la télévision, et qui n'a donc jamais eu à s'expliquer sur les différentes tentatives de déstabilisation des institutions républicaines. Au RDR, on ne parle pas, on murmure entre militants.

Mais atterrit un jour dans ce parti un homme qui, bien avant, a fait le tour des autres partis qui comptent sur la scène politique ivoirienne. Joël Nguessan puisqu'il s'agit de lui, a été , comme l'a récemment rappelé son neveu Stéphane Kipré, militant du PDCI, du FPI, du MFA, avant de devenir militant du RDR.

Il ne connaît donc pas très bien ce parti où les gens l'ont fait porte-parole pour ne pas avoir à parler eux-mêmes. Une façon de lui dire : " Ici, nous on ne parle pas, Donc, on te fait porte-parole pour que tu parles pour nous et cela n'engagera que toi "

Alors Joël Nguessan parle et abuse même de la parole, lui qui n'était pas un membre de ce parti au moment de la tentative de coup d'état du 19 septembre 2002, donc au moment du déclenchement de la rébellion car, il faut le dire ou le rappeler , Joël Nguessan est arrivé au RDR en novembre 2008, soit six ans après le début de la rébellion.
Alexis Gnagno

00:46 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.