Shlomit
topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

29/06/2016

La Haye, 28 juin 2016

Voici ci-dessous la retransmission de l'audience d'aujourd'hui 28 Juin.

Procès: Affaire Pr. Laurent Gbagbo et Blé Goudé:
Voici les liens de toutes les vidéos de l'audience du 28 Juin 2016:



Quand le Baoulé de service..perd le Nord...

Question (Maître Altit) : L'unité que vous rencontrez lors de l'incident que vous nous avez décrit, était t-elle une unité de l'armée ?
Réponse (Témoin (Joel N'guessan)) : Le commandant SEKA SEKA est un gendarme, mais en pareil circonstance, il faudra retenir que certaines unités, que je pourrai qualifier de gardes prétoriennes, étaient restées très fidèles à Monsieurs GBAGBO et à son épouse. Donc le Commandant SEKA SEKA et son unité faisaient parti de ceux qui étaient restés fidèle et qui étaient restés, heuu heuu heuu, au palais heuu, présidentiel. Du moins à la résidence présidentielle de Cocody.
Question (Maître Altit) : Monsieur N'guessan, je vais vous demander de répondre précisément à mes question si vous voulez bien ? Je vais vous reposer cette question. L'unité là, dont on parle, était t-elle une unité de l'armée ? La réponse est simple. C'est Oui ou c'est Non.
Réponse (Témoin (Joel N'guessan)) : C'était une unité qui était à la solde du Président GBAGBO et de son épouse.
Question (Maître Altit) : Monsieur N'guessan, Monsieur N'guessan, vous avez vos convictions, vous avez ce que vous avez vécu, et nous respectons ici, tous, et vos convictions, et ce que vous avec pu vivre. Nous essayons de comprendre, nous essayons de saisir les tenants et les aboutissants. Ce qui pour nous n'est pas facile parceque nous n'étions pas sur place. Vous comprenez ? Alors en ce qui me concerne, j'aimerais que vous m'aidiez à comprendre et pour m'aider il faut répondre aux questions. Ce sont des questions simples. Oui ou Non, cette unité était elle une unité de l'armée ? Quelque soit l'opinion, le jugement que vous portez sur ceux qui peut être dans l'armée soutenaient le Président GBAGBO. Oui ou Non était t-elle une unité de l'armée ?
Réponse (Témoin (Joel N'guessan)) : De quelle armée parlez vous ?
Question (Maître Altit) : Monsieur N'guessan, nous allons passer à un autre sujet.
_________________

Le mouton comme le mouton...

Question (Maître Altit) : Qui faisait le blocus sur la résidence du Président Laurent GBAGBO.
Témoin (Joel N'guessan) : C'était les FRCI.
Question (Maître Altit) : Qui étaient les FRCI ?
Témoin (Joel N'guessan) : Les FRCI, c'est l'armée créée par le président allassane ouattara pour faire la jonction entre les ex forces nouvelles et les FDS.
Question (Maître Altit) : Donc monsieur, si l'on vous comprend bien, vers le huit (8) Avril à peu près les FRCI comportant parmi leurs contingents des Forces de Sécurité, ceux qui étaient avant les FDS, c'est à dire en clair les FDS, ce seraient mises à organiser un blocus autour de la résidence du Président GBAGBO, c'est bien ce que vous nous dite ?
Témoin (Joel N'guessan) : Je vous dis qu'il a été mis en place les forces républicaines de Côte d'Ivoire qui étaient la jonction de ces deux armées. Et ceci à la suite de la décision de Ouaga 2, où il était question de ce que après il faille créer une armée républicaine unifiée. Monsieur ouattara étant président, il était de son droit de créer les forces républicaine de Côte d'Ivoire. toutes les autres forces qui agissaient sur le territoire national, étaient des forces illégales.

_________________

Maître GBOUGNON

C'est vrai que je prends beaucoup de plaisirs à écouter le témoin. Mais malheureusement, nous ne sommes pas là pour écouter son analyse. Nous sommes là pour qu'il témoigne sur des faits. J'aurai bien voulu entendre son analyse, mais malheureusement nous sommes là pour entendre son témoignage sur des faits. ET puis c'est tout Monsieur le président.

___________________

Quand Jojo N'guessan identifie le fauteur de trouble!

Selon le témoignage de Jojo N’Guessan, Ouattara a créé les FRCI début mars 2011. Il était donc président dès cette période. Comment l’est-il devenu ? Sur la base de quelle prestation de serment ? Celle faite par Yao N’dré, à la demande de Ouattara le 6 mai 2011 ? Ouattara a d'ailleurs lui-même donné la date de sa prestation de serment dans une déclaration faite le 1er mai 2016 : “Nous définissons la crise post-électorale comme ayant pris fin à l’occasion de ma prestation de serment en mai 2011 » (sic).
Voilà, on commence à connaître qui est le véritable fauteur de trouble. Merci Jojo pour ce témoignage.


01:00 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.