Shlomit
topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

28/06/2016

Témoignage du porte-parole du Rdr (deuxième jour)



ENFIN NOUS SOMMES EN 2010
Joël N'guessan dit que les 2 tours des élections présidentielles de 2010 sont très bien déroulés. Tout se passait bien, mais ils étaient très vigilants car des informations leurs parvenaient pour leur dire que le camp du président Laurent GBAGBO s'apprêtait à confisquer le pouvoir.
Il va plus loin pour dire que des billets de banques troués (donc billet périmé de la BCEAO) avaient été remis à des gens de langue anglaise, qui étaient sans doute des mercenaires pour leur dire que s'ils arrivaient à maintenir Laurent GBAGBO au pouvoir, ils reviendraient avec ces billets gâtés pour en prendre de bons en remplacement. Et eux au RHDP ont cru en ces informations./.
Purée, la vraie sorcellerie commence, un truc de fou. Un mercenaire qui prends des billets inutilisable pour faire la guerre et revenir après vers son employeur pour les remplacer par de bons ??? Franchement ‪#‎jojo_mignon‬ commence maintenant sa vraie mission. Piffff, mais la défense est là et tout va se savoir.
Kakry Khaza

Jojo dit kil n'y a pas eu bcp de cas de violation des droits de l'homme non résolus sous son ministère.
À chaque fois que le Président Gbagbo avait un cas, il le lui transmettait, lui Jojo le résolvait et LG le félicitait après la résolution.

Puis il a parlé des prisonniers, des déchets toxiques. S'est étendu sur son rôle joué lors de l'arrestation des auteurs des déchets toxiques mais a déploré le fait que les gens aient monnayé leur libérations et blabla et blabla'.

Là le procureur va lui demander de dire s'il y a des cas de violations soumis à LG et non suivi par lui LG.

Jojo-le-Menteur dit que non il n'y a pas de recommandations que LG ne cherchait pas à résoudre.
Et le juge de lui rafraîchir la mémoire quant à sa déclaration de 2015 où il avait dit que quand il était ministre, il y avait des recommandations qu'il faisait à LG, et qui étaient sans suite.

Pour s'en sortir de sa honte Jojo-le-brodeur va broder.
Patricia Winnie Kplé Kô

Joël N'GUESSAN vient de confirmer qu'Allasane Ouattara a violé la constitution ivoirienne. C'est vrai que pour d'autres raisons, nous l'avons traité de menteur ou de manipulateur, mais cette fois, il vient de dire en face du monde entier que c'est à la suite de la proclamation provisoire des résultats par la Commission Électorale Indépendante (C.E.I ) et à la certification par le représentant de l'ONU, que son candidat a été porté à la tête de la Côte d'Ivoire.
Chapeau à ce Monsieur et bravo à toi Joël. Ce n'était pas un secret pour nous autres. Le dire publiquement dans un prétoire doit aider le juge à arrêter le procès. Les charges se basent sur un plan commun du camp du président GBAGBO qui consisterait à se maintenir au pouvoir. L'occident a conseillé Ouattara de se considérer comme la victime. L'occident n'a pas prévu que ce sont les partisans témoins contre nos champions qui vont révéler le vrai plan commun construit par l'occident. A ce stade du procès, aucun témoin n'a apporté la moindre preuve du plan commun de Laurent GBAGBO. Il est juste bon de rappeler que nous sommes encore à ce procès dont les preuves insuffisantes devraient simplement être complétées.
Monsieur le juge, pour ne pas paraître ridicule devant ta famille biologique et pour ton honneur, écris à la France de faire arrêter le faux procès. On ne lâchera rien.

Mathurin Ballet

AFFABULATEUR!
Joël nguessan,porte-parôle du rdr est un fiéffé menteur! Il déforme l'histoire récente de la Côte d'Ivoire pour faire plaisir à ses maîtres!Je retiens deux mensonges parmi tant d'autres:l'ivoirité et la persécution des nordistes par les forces de l'ordre!Je vais retablir la vérité.

L'ivoirité.
Ce concept est né de l'esprit du malfaisant Henri Konan Bédié pour écarter ses adversaires politiques. Présenté comme un concept culturel, il est devenu au fil du temps une apologie des akans et spécifiquement des baoulés! Il était à l'époque président de la république. Le Curdiphe, la photocopie bâtarde de CURF (Cellule universitaire de recherche et de formation du FPI), cellule de réflexion du PDCI a organisé en 1998 un colloque sur l'ivoirité, colloque auquel ont participé d'éminents universitaires français. Laurent Gbagbo n'était pas président de la république en 1998. Venance Konan, journaliste baoulé de Frat/mat et Me Faustin Kouamé N'zima,ministre de la justice en étaient les thuriféraires. Le premier, qui aujourd'hui chante les louanges de Ouattara a pondu un article sur l'origine burkinabé de celui-ci, et traité les dioulas de sales et d'étrangers, tandis que le second disait que les nordistes sont des ivoiriens de circonstance ayant d'autres points de chute que la C.I. Ils n'ont pas été ramenés à l'ordre par Bédié, bien au contraire! Celui-ci enfonce le clou dans son livre-interview intitulé "Les chemins de ma vie", en traitant les populations de l'ouest en général et les bétés en particulier de fainéants qui ne savent que danser et les nordistes de commerçants nomades, porteurs de boubous, âpres au gains. Pour lui les populations de ces régions sont inaptes à gouverner et il n'y a que les baoulés qui sont le peuple élu auquel le poste de dirigeant du pays a été dévolu par Dieu! Pour étayer ses propos, il a fait des baoulés des descendants des pharaons d'Egypte.
D'où vient-il que ce malotru (ndlr: Joel N'guessan) en fait une idéologie créée par Laurent Gbagbo dirigée contre les nordistes et les baoulés?

Les cartes d'identité que les forces de l'ordre déchiraient.
Normal!Ce sont des cartes d'identités illégales qui ont été distribuées par le pouvoir pdci en 1990!Et pour cause!
En 1980,le parti-état pdci organise ce qu'il a appelé"la démocratie à l'ivoirienne". Cette démocratie consistait à permettre la multiplicité des candidatures à toutes les élections législatives et municipales sauf à l'élection présidentiel.Jusqu'à cette date,les députés étaient cooptés par le parti et inscrits sur une liste.Et c'est cette liste qui était plébiscitée dans les urnes.Ce qui fait qu'on a eu des députés analphabètes dont le seul mérite est d'être militant zélé du pdci!
En 80,de jeunes loups aux dents longues ont décidé de se présenter aux échéances électorales. Ils avaient l'avantage d'être des intellectuels. Or,pendant ces vingt années, de nombreux"élus" s'étaient montrés arrogants et méprisants envers les populations. Voyant qu'ils pourraient être humiliés à ces élections, certains de ces ex-députés ont eu recours à des fraudes massives et originales. Ils allaient recruter dans les campements et quartiers des électeurs étrangers notamment burkinabés, maliens, nigériens et guinéens. Ceux qui étaient candidats dans les villes frontalières allaient au Burkina, Mali et Guinée chercher des électeurs. Ils étaient transportés dans de camions de transport de bétail, d'où l'expression "bétail électoral". En échange de 500f ou 1000f, ceux-ci votaient! Cela s'est répété en 85! En 1990,les ivoiriens,dans leur majorité, se sont opposés à la participation des étrangers aux votations conformément à la constitution qui dit que"seuls les citoyens ivoiriens ont le droit de vote". Dès que le FPI a présenté son secrétaire général Laurent Gbagbo à l'élection présidentielle, toutes les tentatives pour qu'il se retire ayant échoué,-à la veille de la date limite du dépôt des candidatures, l'assemblée nationale a voté une loi instituant une caution de 20 millions de fcfa. Les ivoiriens ont collecté cette somme avant 22h-le gouvernement décide de distribuer des cartes d'identité aux étrangers gratuitement alors que les ivoiriens devaient payer pour avoir cette pièce! Il(ivoirien) devait fournir un acte de naissance datant de moins de trois mois, un certificat de résidence, un certificat de nationalité, deux timbres fiscaux de 500f chacun et fournir 4 photos d'identité. Le tout fait au moins 4000f! Lorsqu'il dit qu'on arrachait les cni aux musulmans, je dis que c'est normal puisque c'est dans les mosquées que les imams se sont fait les vrp de cette incongruité. Ils ont même dit aux non-nationaux, d'aller se faire établir lesdites pièces pour faire barrage à L.Gbagbo, qui disent-ils, les chasserait du pays! Les étrangers ont donc eu les fameux cni jaunes! Après les élections, Ouattara, nommé premier ministre, ne pouvant renflouer les caisses, institue la carte de séjour, pour dit-il, lutter contre le banditisme! Et c'est à partir du nombre de cni distribuées aux étrangers qu'il a vu ce qu'il pouvait avoir! En effet, les Cni délivrées aux non-nationaux comportaient certains indices qui les distinguaient de celles des nationaux:
-le cartes étaient de couleur jaune clair qui servent généralement à faire les duplicata, tandis que les originaux sont de couleur jaune foncé,
-les mentions qui y figurent!Le numéro de série de ces cartes se terminait parles lettres"O E"pour"origine étrangère
-les noms et prénoms étaient écrits en rouge
-au verso, sur l'original jaune foncé, au dessus du timbre, il y a la mention"Cni établie selon extrait d'acte de naissance ou jugement supplétif numéro X du registre d'état-civil de Y(nom de la ville)". Pour les naturalisés, c'est le numéro décret de naturalisation.Ces notions disparaissent sur les duplicata.
-enfin ce sont des timbres souvent de25f qui y sont collés en lieu et place de ceux de 500f.
Les policiers et gendarmes n'étant pas bêtes, saisissaient donc ces Cni illégales et obligeaient les détenteurs à payer leurs cartes de séjour. Dire que ce sont les nordistes et les musulmans qui étaient victimes de ces dépossessions est inexact! J'ai été plusieurs fois contrôlé mais je n'ai jamais été inquiété bien que nordiste, malinké et musulman. Dans toutes les villes du nord, aucun ressortissant n'a été dépossédé de sa Cni par les forces de l'ordre! Et puisque ce sont les étrangers de confession musulmane qui se sont fait établir ces pièces illégales, les policiers n'avaient qu'à attendre tranquillement aux abords des mosquées surtout les vendredis pour faire des contrôles! Je précise à toutes fins utiles que la police et la gendarmerie étaient composées de toutes les ethnies! En 1998,la police a fait une descente musclée dans une mosquée d'Abobo pour un contrôle, il y eu des blessés dont des fractures. Le ministre de la sécurité était le général Ouassenan Koné, fils du nord! Les imams, par lâcheté, lors de l'enquête exigée par les défenseurs des droits de l'homme et de la société civile ont nié que ce soit la police qui ait commis ces actes barbares. Et ces poltrons tribalistes car ce sont des imams dioulas, accusent le Pdt Gbagbo de cela alors qu'il n'est devenu président qu'en octobre 2000!
Voilà la vérité sur ces affaires!
Quant au charnier, je démontrerai dans un autre post la responsabilité de la France et du rdr!
Dramane Traore

Témoignage porte-parole du Rdr
L'avocat Me Franck Gougnon fait une objection, disant que le procureur avait dit qu'il prendrait 7h de temps pour auditionner le témoin. Mais il est à plus de temps d'interrogatoire et les questions portent encore sur 2006, alors que les charges retenus contre les clients concernent principalement sur la crise post-électorale de 2010. Un peu comme si l'accusation voulait éviter les questions importantes et que cela pèse sur la défense./.
J'ai l'impression que le procureur, pas trop satisfait des réponses du témoin, veut eviter des probables surprises, alors que mon opinion est que ‪#‎jojo_mignon‬ ne peut se permettre de parler pour LG. Allons donc à l'essentiel Mr le procureur.
Kakry Khaza
Me Gbougnon, avocat de CBG objecte pour demander au juge de dire au Procureur d'être concret. Il ne fait que demander les avis de Joël Nguessan, l'oncle de Stéphane Kipré sur des choses qu'il ignore.
Ensuite Me Gbougnon rappelle qu'il ne reste que 25 minutes au Procureur sur les 7h qu'il a eu pour interroger son témoin. Alors qu'il est encore en 2006, loin du cadre spatio-temporel des charges, c'est à dire 2010.
Bravo Maître.
Valery Kple Baha


« Le général a appelé le président de la république pour lui affecter des gens pour sa sécurité, et le président lui aurait répondu de trouver des gens et de lui envoyer la facture.» Huuuuuum, Joël Nguessan !
Et le président lui, pour sa propre sécurité, il va appeler qui ?
Qui assure la sécurité du président de la république, si un général doit demander au président d'assurer sa sécurité?
Mentir est vraiment un exercice difficile.
Alexis Gnagno

16:42 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.