Shlomit
topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

28/06/2016

Me Altit déstabilise le témoin, l'audience prends fin.

Témoignage porte-parole du Rdr, deuxième jour

QUESTIONS DE LA DÉFENSE (MAÎTRE EMMANUEL ALTIT)... Le témoin Joël Nguessan affirme que le Commandant Seka Seka était en plein combat contre les rebelles au même moment à Cocody-Angré (pas trop loin du lieu où il a été arrêté). Il prétend que Seka Seka avait même utilisé un RPG (arme lourde) pour tirer sur des gens (combattants rebelles) en face, et cela en sa présence. Mais plus loin, à la question de Me Altit de savoir si la situation était volatile, il repond que la situation était calme car la veille Alassane Ouattara (qui n'avait aucun pouvoir sur les forces régulières) avait pris un décret demandant aux FRCI de cesser les combats, de protéger la population et de faire blocus autour de la résidence présidentielle de Laurent Gbagbo. Donc tout était calme.
> Alors Joël, tout était calme et le Commandant Seka Seka a utilisé un RPG devant toi pour tirer sur des rebelles juste 'EN FACE' de là où tu te trouvais ? Toi-même, que faisais-tu dans cette dangereuse zone ?
Ce qui me plaît est que le président Laurent Gbagbo s'est mis à rire, tellement c'est ridicule et marrant."
Khaza Kakry


Me Altit déstabilise le témoin, l'audience prends fin.
Joël Nguessan dit que Dramane Ouattara avait créé une armée appelé les Fcri et qui combinait les forces régulière et les forces rebelles et que c'est à cette armée que ce dernier avait donné instructions de faire un blocus devant la résidence présidentielle de Laurent GBAGBO. Prenant la parole, Me Altit lui pose une question sur la date de création de cette armée, Joël, visiblement embrouillé et en colère, divague, perd son sang froid, mais fini, avec peine, par dire que vers la fin du mois de Mars 2011./.
Pour ma part, je suis convaincu que le témoin se rend compte du début de ses déboires et commence à paniquer. Car s'il dit que Dramane Ouattara -dont il était le conseiller- avait crée une force parallèle à l'armée régulière, force dans laquelle se trouvaient certains déserteurs FDS et des rebelles, alors cela veut dire que ses propres gardes de corps était Frci et ne répondaient donc pas à l'autorité du gouvernement légitime, mais plutôt de Dramane Ouattara. Joël reconnait par conséquent que ceux-ci étaient bel et bien des rebelles, de surcroît présents dans une zone de combat à l'arme lourde. Aussi, Joël nous apprend que dramane avait institué un blocus autour de la résidence présidentielle, ah bon ? Dramane avait fait un blocus à GBAGBO, et l'Onu et la France n'en parlent pas, alors qu'ils n'ont fait que nous rabâcher les oreilles avec le blocus du golf hotel où étaient retranchés Dramane Ouattara et ses forces rebelles lourdement armées et dirigées par soro guillaume ?
Vous vous rendez compte ? Vraiment les choses intéressantes débutent maintenant et je dis grand Bravo à Me Altit qui, en 2 phrases, a déjà déstabilisé ce témoin.
C'est sur ces analyses que je vous dis au revoir, car l'audience du jour est finie, à demain matin pour le 3ème jour. Restez bénis.
Kakry Khaza

Me Altit : Oui ou NON, l'unité que commandait le Commandant Seka Seka et qui vous a secouru était une unité de l'armée ?
Joel Nguessan, oncle de Stéphane Kipré : je ne sais pas. De quelle armée parlez-vous ?
Me Altit: je ne demande pas vos sentiments. Je veux comprendre les tenants et aboutissants de la crise . Bon Passons à autre chose.

18:16 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.