Shlomit
topblog Ivoire blogs

21/06/2016

Mme Gbagbo parle du diable et du chef bandit.


L'avocat de la prétendue partie -Civile(PC) :elle a appelé à résister contre le diable et le chef bandit à un meeting. Le chef bandit c'est Alassane et le diable c'est M Sarkozy. Dans les films cowboy , on doit battre à mort le chef bandit. N'est ce pas une façon d'appeler à des tueries ?

Mme Gbagbo : j'ai fait un meeting au palais de la culture. J'ai dit le chef bandit , monsieur le juge, c'est lui-même; (elle parle de l'avocat de la partie civile) qui déclare Alassane Ouattara le Chef Bandit et Sarkozy le diable. Je n'ai dit le nom de personne. J'ai prononcé ces mots, mais pas le nom d' Alassane. C'est lui qui nous informe que c'est Ouattara le chef Bandit.

PC : qui est le chef bandit alors?
Mme Gbagbo: j'ai utilisé des images pour un meeting on n'est pas ici pour faire les commentaires d'un meeting, on n'est pas là pour l'interprétation des mes meetings. Si c'est le cas, monsieur le juge, qu'il envoie tout le meeting.

Juge :répondez à la question.
Mme Gbagbo : je ne réponds pas à cette question. Envoyez tout le meeting pour les commentaires. Pourquoi il envoie une petite partie?
Le juge :C'est moi qui ai la police de l'audience. C'est moi qui pose les questions.
Mme Gbagbo : c'est moi aussi qui répond aux questions.

Nos avocats :elle a déjà répondu. Car la même question a été prononcé plusieurs fois. C'est à force d'insister sous plusieurs formes qu'elle a dit cela. Elle dit qu'elle n'a pas dit le nom de monsieur Ouattara. C'est une réponse M le juge.

.PC : qui est le le chef bandit, qui est le diable?
Mme Gbagbo: le diable c'est le diable, le chef bandit est le chef bandit.

PC :la presse a commenté et a dit que le diable c'est Sarkozy, puis le chef bandit c'est M Alassane
Juge : ce sont les commentaires d'un journal?
PC: oui du journal Mandat
Mme Gbagbo: le journaliste est responsable de ses commentaires.
Procureur : le même document parle de l'éradication de la presse.
Mme Gbagbo: monsieur le président, ce document c'est lui ( l'avocat de la partie civile) qui a écrit lui-même.

C'était hier au procès de la haine au Plateau-Abidjan.
Rendez-vous demain 14h à l'hôtel Belle Côte vers la CNPS Cocody-Angré pour le lancement de la pétition internationale pour le libération du président Gbagbo. Bonjour enfants et ami (es) de la CI.
Gala Kolebi

17:28 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.