Shlomit
topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

19/06/2016

Décès à la Maca d'un garde du corps de Simone Gbagbo



R.I.P à Djékoury Aimé
Les associations des parents de détenus politiques et celles de droits de l'homme avaient alerté le regime dicatorial d'Abidjan régulièrement et depuis plus d'un an sur la précarité de son etat de santé et la nécessité d'un suivi cardiaque. Mais comme il fallait s'y attendre, ce sont des refus catégoriques qui étaient servi.
L'homme a malheureusement rendu l'âme ce jour à l'intérieur de sa cellule avant que les charognards au pouvoir dans une mascarade que nous connaissons déjà envoient un véhicule de clinique plutôt qu'un corbillard, le but étant de faire croire qu'il est décédé à l'hôpital et non en prison.
Djekouri est donc mort en cellule par la volonté des bandits imposés par les bombes françaises à l'Etat de Côte d'Ivoire.
L'homme était un fidèle du couple présidentiel GBAGBO.
Il est raconté par le site connectionivoirienne dans les lignes qui suivent....
Son aventure avec le couple commence quand celui-ci militait encore dans l’opposition. C’est aux côtés du couple Gbagbo qu’il sera d’ailleurs arrêté à la résidence présidentielle le 11 avril 2011.
En février 2015, il comparaissait devant la Cour d’assise d’Abidjan en même temps que 80 autres proches de Laurent Gbagbo, jugés pour atteinte à la sureté de l’Etat, xénophobie, participation à un mouvement insurrectionnel, usurpation de fonction, coalition de fonctionnaires… Des accusations qu’il avait rejetées en bloc. Djékoury avait fait des révélations pour le moins pathétiques au cours de son procès.
A propos d’Alassane Ouattara, il disait : « J’ai sauvé sa vie en 1998 quand Bédié a lancé un mandat d’arrêt international contre lui. (…) Nous avons fait bloc autour de sa personne pour ne pas que sa vie soit en danger. (…) Quand il quittait le pays, il nous a remis, à chacun, la somme de 20 mille francs. (…) Henriette Diabaté me connaît et elle doit me faire commandeur de l’ordre national pour ce que j’ai fait pour Ouattara »
Djékoury Aimé s’est également souvenu de l’acte héroïque de la garde rapprochée de Laurent Gbagbo à Monrovia lors d’un déplacement du président Gbagbo au Liberia en 2006, à l’occasion du 159e anniversaire de l’indépendance du Liberia. Tout cela, pour expliquer qu’il a une histoire qui n’est pas celle d’un criminel.
« J’ai sauvé la vie de trois chefs d’Etat à savoir Laurent Gbagbo, John Kufuor et Ellen Sirleaf », ajoutait-il à la barre. Un incendie au palais présidentiel avait mis en danger la vie des trois chefs d’Etat qui se trouvaient au 6e étage de l’immeuble. Il a fallu l’exploit des gardes pour les extraire. Djékoury Aimé avait été décoré pour cet acte de bravoure sous le président Gbagbo.
En dépit de ses révélations, il fut condamné à 10 ans d’emprisonnement ferme.
Autre détail, Djékoury Aimé, l’homme à la corpulence imposante a débuté dans les boites de nuit abidjanaises avant de rentrer dans la sécurité privée. Il est aussi producteur d’artistes. Le succès du groupe ivoirien « Garba 50 », c’est lui.


#‎InfoImportante‬ : Le garde corps du président LAURENT GBAGBO n'est pas mort dans l'ambulance qui le transportait comme veut le faire croire l'administration de la MACA. Djekouri Aimé a piqué une crise cardiaque et avait besoin de soins urgents. Il est donc décédé suite a un manque de soins médicaux et ce du fait de l’administration pénitentiaire.

Tous, un j'aime d'amour, pour notre camarade.
Une autre mort qui attristera Opah encore a la Haye.

Leo Cote d'Ivoire II

dramane ouattara vient de réaliser son funeste dessein.
L'ancien garde rapproché de Oman Simone Gbagbo vient de rendre l'âme à la MACA faute de soins.
Il faisait une crise d'hypertension et pour son évacuation aux urgences, les frci voulaient un accord signé du juge.
Il est mort dans les tergiversations
Attention la junte au pouvoir s'apprête à dire qu'il a rendu l'âme à l'hôpital alors que c'est bien dans leur geôles.
Repose en Paix frère.
Patricia Winnie Kplé Kô

MON DIEU,JUSQU'OÛ...
DJEKOURI AIMÉ,ancien garde du corps du Président Laurent Gbagbo vient de mourir à la Maca.Par pure méchanceté!Il y était depuis avril 2011 sans jugement.Son seul crime est d'avoir fait son devoir,celui de défendre la république.Mon Dieu,jusqu'oû veux-tu que nous arrivons avant de nous délivrer de ce monstre de ouatra?Devons-nous faire des sacrifices humains comme lui pour que tu veuilles nous en debarasser?Les enfants de ce pays meurent inutilement!Je suis triste devant ton indifférence même si je crois en Toi!Non,mon Dieu,tout ce que tu fais n'est bon que pour Toi et non pour nous les humains!Aimé laisse après lui une famille qui souffrait déjà de son emprisonnement et qui souffrira beaucoup plus de son absence!
AIMÉ,brave parmi les brave,digne fils de Côte d'Ivoire,reposes en paix!Saches que nous qui t'avons simplement connu ainsi que la nation ne t'oublierons pas.Gloire à toi !Que la terre de tes ancêtres te soit légère!
Adieu!Adieu!Adieu!

Dramane Traore



Nous avons le regret de vous annoncer que:
DJEKOURI AIME , ANCIEN GARDE DE CORPS DE LA 1ERE DAME, DÉTENU DEPUIS LE 11 AVRIL 2011 EST DÉCÉDÉ CE JOUR A 12H 11
Affdo-ci Detenus d'Opinion
 
Djekouri Aimé alias La Bise, Producteur du groupe de Rap Garba 50, ex garde de corps de la première dame Simone Gbagbo est décédé ce jour en prison. Il y a environ un an, je lui avais consacré une publication.
Est ce que nous avons le droit de le pleurer, de dénoncer l'emprisonnement de pauvres innocents? Ou bien cela peut énerver Ouattara au point de décider qu'il ne libère plus personne.
Steve Beko
 
Adieu grand frère, adieu champion, adieu Djekouri Aimé...
10 mois passés dans la même cellule, la 23 du bâtiment des assimilés de la MACA, nous avons partagé des joies, des peines et même des querelles, comme si je pouvais t'affronter.
Tu as toujours souhaité que je sois le petit frère que tu n'as jamais eu de ta mère, puisse qu'enfant unique de celle-ci. D'ailleurs tu ne l'a jamais connu...
Adieu Bisela Labise, le taquin, la bonne humeur, le méticuleux...
Tu m'a trahi, et mon cœur est brisé. Tu as trahi tes enfants ( 5 ), ton épouse, tes parents mais aussi tu as trahi nos projets...
De tout mon cœur j'aurais souhaité vivre un rêve, car 10 mn avant ton éternel départ nous étions en communication. C'était presqu'un rituel pour moi de t'avoir au téléphone chaque matin. Mais hier, tu te plaignais d'atroces douleurs abdominales et que tu attendais du secours pour te rendre au dispensaire car il t'était impossible de marcher.
J'ai raccroché pour alerter nos proches à la MACA, pour que tu sois assisté le plus rapidement possible. Mais je crois que j'aurais dû rester en ligne avec toi le plus longtemps possible, je m'en veux terriblement et j'ai du remords...
A l'évidence je me suis rendu quand je t'ai vu, couché, inanimé à la morgue du CHU de YOPOUGON. Tu nous a vraiment quitté...
Adieu Aimso, Adieu grand frère
Alain Durand Zagol

Salut à tous !
C’est avec beaucoup de tristesse que j’ai appris ce soir le décès en prison de Djekouri Aimé, ex garde de corps de la première dame Simone Gbagbo, injustement incarcéré depuis avril 2011.
Aimé était un garçon avenant, toujours souriant et près à rendre service. Même dans les moments les plus dramatiques, il trouvait toujours le moyen de vous arracher un sourire.
Ce drame pose encore une fois la question de la réconciliation dans notre pays. Combien de morts faudra t-il en prison ou en exil pour que le régime Ouattara se décide à s’engager honnêtement sur le chemin du rassemblement de tous les fils et filles de ce pays ?
Il faut arrêter ce cycle de violence et de mort qui plane sur notre nation. Il faut donner une chance au retour de la paix et de la réconciliation. Chaque famille qui perd un proche en exil ou en prison est un obstacle de trop sur le chemin de la réconciliation nationale tant souhaitée par les ivoiriens.
Repose en paix Djekouri Aimé
Condoléances à ta famille!
Stéphane Kipré

01:48 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.