Shlomit
topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

18/06/2016

Fondement de l'irresponsabilité pénale de Soro devant la Cpi :

 Lorsqu'un homme perdu se fait gravement peur !



Si la "cohérence" se manifeste dans une union complète entre divers éléments, une absence de contradiction entre des données, des idées, pourquoi Soro Kigbafori Guillaume ne serait-il pas fondé à tirer son irresponsabilité pénale de " l'incohérence" ?
Primo, Soro ne nie nullement sa qualité de chef de la rebellion ivoirienne, déclenchée dans la nuit du 19 sptembre 2002...
Secundo, Monsieur "Pourquoi je suis devenu rebelle", ne conteste pas non plus que cette rebellion a fait des ravages parmi le peuple ivoirien....
Tertio, Monsieur Soro n'a jamais contesté la compétence de la Cour pénale Internationale (Cpi) pour connaître des crimes dont sa rébellion s'est rendue coupable....
Mais, en matière de responsabilité pénale, si le droit énumère, de façon limitative, les causes d'irresponsabilité, parmi lesquelles ne figure nullement cette néo-révolutionnaire "cohérence", que veut donc exprimer Soro, par le recours à cette curieuse cause d'exonération de responsabilité, pour s'absoudre ?
En effet, Soro qui claironne partout, être "un homme de mission", un homme ayant bien accompli cette mission, ne se voit devant la Cpi qu'autant qu'il y eut été précédé par Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy, Blaise Compaoré, BANKI Moon et son patron endogène, Alassane Dramane Ouattara....
De manière plus simple, SORO prend le monde entier à témoin, qu'ayant travaillé, et bien travaillé pour leur système, si les dernières manœuvres de leur pion, Dramane Ouattara, visaient à le déporter devant la Cpi, il rappelle dès lors, au souvenir de tous, qu'ils sont co-responsables.
Que, pour Soro, il serait donc "incohérent" que tous ceux qu'il a cités soient hors d'atteinte de poursuites pénales, au moment où, lui seul, devra faire les frais des dégâts monstrueux de la rébellion qu'ils l'ont aidé à mettre en musique.
Mais ce que notre naïf Pan semble ignorer, c'est le fait que, non seulement ces acteurs exogènes auxquels il pense, sont très puissants, mais mieux, ils ont toujours su se débarrasser de tels instruments après.... usage
Bien mieux encore, au niveau des preuves judiciaires, il est établi, sous réserve de la production de celles formelles que Soro sera en capacité de sortir contre eux, que personne parmi toutes ces sommités mondiales, n'a édité de livre pour assumer cette rébellion qui a fait des ravages parmi les ivoiriens.
Toujours, au titre des preuves probantes de paternité de cette rébellion, nul, parmi ces personnalités, n'a été signataire, en tant que partie antagoniste de l'Etat ivoirien, et pour le compte de cette rébellion dévastatrice, de la flopée d'Accords en vue de la Paix en Côte d'Ivoire.
Qu'il s'en suit que, s'il aisé de rapporter les preuves, et de la paternité de la rébellion, et de ses crimes odieux, contre Soro, il le sera moins contre ceux auxquels l'homme pense, pour agiter de la sorte, le spectre de l'incohérence, comme cause absolutoire de sa responsabilité.
Dès lors, on observe que Soro se fait tout simplement et gravement peur !
Allons-y seulement !
Tchedjougou Ouattara
Roger Dakouri Ledj

12:26 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.