Shlomit
topblog Ivoire blogs

17/06/2016

à la CPI aujourd'hui...

Spécialité de la CPI, les huis-clos!

Question Défense (Maître Altit) : Quel était l'armement de ceux qui attaquaient les patrouilles de l'armée de la police et de la gendarmerie pour reprendre vos termes ? comment étaient ils armées ?

(Petit sourire du président)
Réponse (témoin P 520) : selon ce qu'on nous rapportait d'un peu partout, ils étaient armées de kalachnikovs, de RPG, de lance Grenades. en tout cas il étaient armées de tout. eux ils attaquaient et ils disparaissaient.
Question Défense (Maître Altit) : donc, ce que vous nous dite si je comprends bien, c'est que des forces équipées d'armes aussi encombrantes que des RPG par exemple, ont peu préparer ces attaques en pleine ville, en plein Abidjan. alors comment cela est il possible ? Comment à votre avis, ces groupes ont ils pu déclencher des attaque à un certains moments ? et attention ne nous dite pas comment vous saviez cela .
Réponse (témoin P 520) : Je crois que c'est de notoriété publique que Abidjan était infiltré depuis longtemps de tout. des armes étaient entrées et c'est comme ça que on arrivait pas à les identifier dans la population. Ils étaient rentrer déjà beaucoup. Ils étaient déjà Abidjan. il y a eu beaucoup d'exemple des armes qui ont été distribuées. On a entendu parlé de ça et cela s'est avéré vrai. Abidjan était infiltré, ils étaient déjà là.
Question Défense (Maître Altit) : A votre avis ces attaques dont vous nous parlez, ont elles été déclenchées en fonction d'une stratégie globale ? Est ce que vous saisissez le sens de ma question ? S'agissait il d'attaquent éparsent autant que vous le sachiez, lancées pour des raisons ponctuelles. des raisons appartenant à ceux qui les lançaient. Oubien ces attaques ont t-elle été lancées dans le cadre d'une stratégie plus globale déterminées par d'autre personnes ?
Huis clos partiel.

Abidjan Cotedivoire

01:20 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.