Shlomit
topblog Ivoire blogs

08/06/2016

Le point à La Haye, aujourd'hui

UN POINT SUR LES DIFFÉRENTS TÉMOINS DE L'ACCUSATION.
Jusqu'à ce jour 8 juin 2016 il y a eu:
1- P547: témoin encagoulé-robotisé qui était censé ne parler que dioula mais kan la défense le chauffait son français sortait.
Il était venu raconté la marche sur le RTI. Mais avait bcp de perte de mémoire.
En fait c'était un frci qui a perdu la jambe au combat.
Il a demandé à la CPI d'ouvrir boutique pour lui.
2- P536: encagoulé-robotisé amnésique qui a reconnu que eux étaient plus forts que les Pro-Gbagbo lorsque Maitre Altit l'a mis à l'aise.
En fait c'est un militant rdr très violent.
3- P190: une femme encagoulée-robotisée qui ne parlait que dioula et qui a raconté l'attaque des femmes au marché d'Abobo avec bcp de trous d'amnésie dans le récit. Elle était assistée d'une psychologue.
En fait elle était la compagne d'un combattant frci qui ne savait vraiment rien de l'événement kelle était censé relater.
4- On a assisté à la disparition des témoins qui avait pris la CPI pour un canal d'immigration pour venir se chercher sur le bingue.
5- Mon ex-ami Jichi Sam qui a déchargé au lieu de charger. Il est arrivé plus tôt que prévu du fait des disparitions des témoins et de la bourde de Macdo qui a révélé son nom ainsi que ceux des militaires FDS traites.
6- P441 l'un des muezzins de la mosquée Doukouré de Yop. Qui a parlé de choses qu'il n'a pas vu.
7- Un témoin dont je ne retrouve plus le numéro de P. Lui il a raconté la fable des 7 ressuscitées dont sa sœur.
Mais les détails étaient très vaseux et incohérents.
8- P369: le blanc expert de Human Right. Qui connaît la CIV après 6 semaines. Il parle même nouchi.
Il a raconté des choses kil n'a pas vécu lui meme.
9- P431: le blanc vidéoman qui est venu en CIV pour connaître le phénomène CBG. Mais à la fin a reconnu kil était venu enquêter sur les armes dans la galaxie patriotique.
Bien kil n'ait rien trouvé il est resté dans les "il paraît que...."
Mon copain Zokou Seri a réussi à lui faire admettre qu'il avait manqué d'objectivité concernant CBG.
10- P97: Encagoulé-robotisé très zélé, il est venu pour essayer de confirmer le fameux plan commun de Macdo mais rien.
On a découvert qu'en fait c'est un aigri porteur de chaises dans les meetings de Blé qui veut prendre sa revanche ainsi.
Il est député et proche du rdr.
Donc partie prenante dans le conflit.
Ainsi jusqu'à présent nous sommes arrivé à faire tomber les cagoules des menteurs appelés témoins. Nous continuerons à les découvrir au fur et à mesure de leur prestation théâtrale.
NB: conservons bien ce petit récapitulatif des témoins que nous compléterons dans la suite.

Patricia Winnie Kplé Kô


J'ai repris les annotations de Patricia Winnie Kplé Kô qui a suivi les débats d'aujourd'hui. Je les ai repris de la plus ancienne à la plus récente; vous rectifierez par vous même, par ailleurs, je n'ai pas beaucoup de temps pour corriger ce texte qui n'est pas en sténo, mais bourré d'abréviations et d'expressions locales, pas toujours évidentes pour un non ivoirien.
Bonne lecture,
Shlomit




Ahhh ça a repris avec un P97 toujours encagoulé

le président lui a demandé de koi parlait-on dans les agora
P97: dans les agora on parlait de défense de la patrie attrapée en 2002.
Macdo: ya avait-il des sous-groupe de sujets dans les agoras??
P97: oui les sujets ont évolué. Au début on parlait de résistance face à l'attaque de la patrie. Ensuite lorsqu'il s'est agit des audiences foraines, on parlait de participation à ces audiences. Puis en 2007 on a parlé de l'oragnisation ou la participation aux élections. Cela était difficile à faire accepter
Macdo: kelles étaient les formes de résistance dans les agoras
P97: il ya ceux kon appelait les agoras de parlement cad les espace de libre expression. Ceux là c'est le verbe mais à côté il y a eu certains ki se sont interessés aux armes à travers des mouvements d'auto-défenses
Macdo: lorsque la patrie est attaquée on se défend par le verbe et par les armes, ken est-il de l'enrôlement des jeunes.
P97: je ne saisi pas bien la question
On était en 2002, l'époque où la pauvreté sévissait. On n'avait pas besoin d'une thématique pour demander aux jeunes d'aller se faire enrôler dans les mvts d'auto-defense, ou dans l'armée ou dans une milice. On disait aux jeunes de s'enrôler dans les mvts ou dans l'armée pour à la libération faire partir des corps habillés.
Macdo: y avait-il des appels à l'enrôlement des jeunes en 2002, 2003....??
P97: Je n'ai pas entendu d'appel. Mais on n'avait pas besoin de damnder aux jeunes la perpective de l'uniforme stimilait les jeunes. On a demandé aux jeunes de venir renforcer l'armée
Macdo: ki a lancé le mot d'ordre
P97: les FANCI, mais pour être honnête avec vous je ne peux pas vous dire si c'est l'état ou si c'est les FANCI qui ont demandé aux jeunes.
Il ya avait un nom générique : les jeunes patriotes. A l'époque tous les jeunes de tout bord politique ou ethnique se mobilisaient.
Mainan que P97 se sait kon sait ki il est,
Je le trouve moins hautain, moins djayri, il n'en fait pas trop Com hier.
LolLol tellement P97 a rentré sa grande gueule du début il dit à Macdo qu'au début en 2002, lors des grandes manifestations des jeunes pour La Défense de la Patrie là,
Tous les jeunes de tout bord politique, religieux et ethnique y participaient
Hummmmm je sais pas si dans les jeunes patriotes là il y avait des rdr mais bon passons il nous décharge ainsi.
Lol
P97 est en train de raconter la naissance de l'alliance des jeunes patriotes. Il y avait la JFPI, Le SOA, LE COJEP et un 4ème. Il ne sait plus trop et demande kon lui rafraichisse la mémoire.
Dans la pratique le jour même de la création Zeguen a dit kil était là et ke lui il estimait ke pour avoir fait le bureau nationale de la fesci avant CBG, kil ne pouvait pas faire partie de l'alliance pareil ke pour djuéLOL P97 me fait penser à mon ex-ami Sam l'africain.
Kan il parle mainan il demande kon lui rafraichisse la mémoire. LOLLOL le juge-partisan intervient bcp cet aprem là ohhh
P97 précise: à ce niveau je ne peux me contenter ke de supputations, l'info crédible viendrait de CBG lui même mais je n'ai pas eu le temps de le faire.
En fait j'ai constaté ke les responsable avaient le sentiment pour ke le président vous reçoivent il fo ke vous ayez un groupe.
Donc Les différents leaders étaient mécontents et voulaient aussi monter leur groupe pour avoir des financements.
MAcdo: savez vous si les gens ont eu accès au président et comment??
P97: je n'ai pas pris en compte cet aspect.
Macdo: ont-ils eu accès à des financements selon votre connaissance??
Maitre Jean Serge Gbougnon se lève pour dire que se sont des supputations et ke le témoin a déjà répondu et cela fait 30min ke le procureur revient sur le même sujet.
Macdo revient pour dire kil veut savoir si le témoin savait comment les autres groupes étaient financés et kelles étaient ses sources.
Maitre Jean Serge Gbougnon redit ke c'est la même kestion
P96 demande la permission de se lever
mais le juge-partisan dit non
P96: je vous ai indiqué kil y avait le sentiment ke dès le départ CBG a été officiellement admis com étant le patron et les autres avaient le sentiment ke CBG bloquait les choses ki leur étaient destinés.
Gagagagagagaga Jichi Sam a trauma le juge-partisan
P96 a demandé la permission de se lever et tout de suite le juge-partisan a dit non.
Après il se ressaisit en disant "oui si c'est pour vous dégourdir les jambes mais je pensais que vous vouliez faire une déclaration......"MAcdo: connaissez vous Marcel Gossio, Laurent otro Zirignon...
P97: Je sais Mr Macdonals je vais......
Macdo coupe le P97 pour lui dire d'attendre
Puis la défense intervient pour dire ke macdo est en train d'indiquer la direction au témoin
P97: gossio dg du port et Zirignon directeur de la SIR.
Ahiii P97 dit kil ne savait pas ke la SIR raffinait du pétrole
P97: parmi les plaignant, les gens disaient kil va prendre l'argent à la présidence, chez des responsables de stés d'état com Gossio ou Zirignon

Macdo: je vais passer à novembre 2004. ke pouvez vous nous dire
P97: Novembre 2004 c'est notamment l'opération dignité c'est ça??
Maitre Jean Serge Gbougnon dit ke même en novembre il ya 30j donc on veut une kestion précise
mais le juge-président ne dit rien
P97: l'opération dignité, est ke en novembre 2004 des militaires estimaient kil fallait mettre fin à la situation de ni-paix, ni-guerre et à al partition du pays en 2. Donc il fallait déloger la rebellion et son siège principal kji est Bké la 2ème ville militaire de CIV
Macdo: à votre connaissance selon les entretiens ke vous avez eu avec les jeunes ya t-il eu coopération entre l'armée et les groupes de jeunes
Maitre Jean Serge Gbougnon demande ke le témoin dise avec ki il a eu la conversation
le juge-partisan dit à macdo de clarifier ses kestions.
Macdo: l'opération dignité avait kelkes membres des jeunes
P97: j'ai discuter avec des jeunes ki avaient fait mention de l'opération dignité. Je discutais les raisons de la dé-multiplication des mouvements certains disaient: "c'est nous ki avons fait tout le boulot, même l'opération dignité c'est nous ki avions fait tout le combats..."
Mon expérience est ke dans ce mouvement il y avait une tendance à se donner des faits d'armes ki ne reflétait pas la réalité juste pour montrer kon était dans les secrets.
Ahoooooooo P97 nous apprend ke les jeunes patriotes avec ki il a discuté étaient des mytho com dramane
Le témoin vient lui même de détruire son témoignage.
Depuis le début il parle sur des faits que bcp de jeunes patriotes lui avaient confié com les histoires de CBG monmon leur jetons, ou ke des jeunes patriotes avaient participé à des opérations militaires (opération dignité).......
A la fin de son bla bla bla, il dit lui meêm que parmi les jeunes patriote là les gens avaient l'habitude de se donner des exploits qui étaient loin de la réalité.
Genre ces jeunes là affabulaient
P97: Olivier le zoulou était d'abord dans le GPP et par mécontentement il est allé créé son groupe
Maggy le tocard était dans le groupe appartenant à Eugène Djué
Mao Gloffié: mouvement d'autodéfense de l'ouest FLGO
Rita Djédjé: Membre du GPP
Macdo: Que fait CBG durant cette période les suite de l'opération dignité avec descrip
P97 on est en novembre 2004 selon mes notes CBG s'était désolidarisé de toutes les réunions préparatoires de l'opération dignité sous le prétexte ke lui il a sa ligne de conduite ki est celle de mMartin Lutter King. Donc il s'était désolidarisé de l'opération dignité et lorsque l'opération a eu lieu je ne sais pas kel extraordinaire sois c'est mes informateurs ki m'ont trompé, c'est CBG kon a vu à la télé en train de dire ke la flotte ivoirienne a été détruite.
Je ne me rappelle pas les propos de façon directe.
Il y a eu une extraordinaire mobilisation après la destruction de la flotte j'ai vu des femmes, des jeunes, des personnes du 3ème âge.
On a eu la rumeur com koi la résidence du PR était attaquée donc bcp sont allé vers là bas d'autres sont rentrés
macdo veut montrer une vidéo
Maitre OShe: le témoin a dit kil ne se souvenait pas des propos de CBG et le procureur veut montrer une vidéo où CBG intervient.
Le juge-président dit kil ne voit pas l'intérêt
on voit la vidéo où CBG dit aux gens d'arrêter de manger et d'aller tous vers l'aéroport ou le 43ème BIMA.......
Macdo: Alors Mr le témoin je vais lire ce ke CBG mentionne "ce ke je vous demande si vous dormez réveillez vous....... nous avons le choix entre mourir dans la honte ou dans la dignité.... nous ne sommes pas un arrondissement de Paris"
Maitre N'Dri précise qu'au début CBG dit aux gens de ne pas aller attaquer les pauvres français ki sont chez eux et ne sais pas pkoi Macdo n'a pas dit ça.
Macdo dit kil n'a rien voulu caché et ke cette partie est dans le transcrit
Puis coupure du signal
Macdo: ke se passe-t-il en janv 2006
P97: j'ai vu des groupes de mobilisations dans.... Si je dit le quartier où j'habite c'est pas bon..... J'ai vu des jeunes sortir avec des pancartes ki disanient non aux décisions de la france? des jeunes ki sont allé à la rti, c'est lors de cet évènement là kon a vu CBG avec un matélas, il s'est couché devant le 43ème BIMA je pense. Si je me trompe excusez moi il y a un peu longtemps
Macdo pkoi dénonce-t-on lafrance sur les pancartes??
Maitre Jean Serge Gbougnon on demande au témoin ki n'est pas l'auteur de la pancarte de commenter la pancarte
Juge-partisan: avez-vous parlé avec kelkun ki avait cette pancarte
P97: il ya avait des milliers de pancartes et je ne me suis pas intéressé
Macdo: dans le cadre de la défense de la patrie a-t-il été kestion de la france
P97: il a été kestion de la rbellion acteur direct ke les gens voyaient c'est pour ç kon appelait tout ceux là un mvt contre insurrectionnel
Pour la france je ne peux pas dire ke je n'en ai pas entendu parlé mais dans le cadre de ces mvts c'était la rebellion. Les jeunes disaient notre raison d'être était la rebellion et le chef était dans le gouvernement donc la mort des agoras
Macdo en novembre 2006 les gens sont allé à al rti pour faire kjoi
P97 dans les mouvement il ya des symboles la rti, le 43ème bima, les rue mais je ne sais pas pkoi ils étaient à la rti. Je n'y étais pas je ne sais pas pkoi ils y étaient
P97: les audiences foraines étaient de donner des papiers administratifs à des gens ki n'en ont jamais eu. En CIV des gens de 40 ans peuvent ne pas avoir d'extrait d'acte de naissance.
Ces audiences ont été faits dans un contexte tendu.
Le 1er ministre banny avait une feuille de route où figurait les audiences foraines ki devait déclencher la liste électorale
macdo: comment réagit le président du fpi Pascal Affi N'Guessan
P97: je n'ai pas eu de déclaration directe avec Affi mais j'ai discuté avec des gens numéro 11, 14....
Le juge-partisan dit ke ce n'est plus un témoin de 2ème main mais de 3ème main
P97;: les gens m'ont dit ke cette kestion était très sensible car elle impute directement la kestion des élection et ils estimaient kil n' ya avait pas eu de consensus autour des modalités pratiques et ke eux ils ont réussi pour mot d'ordre de faire arrêter les audiences.
Ils disaient ke c'est affi ki leur a dit ça
Macdo c'était koi une caravane de la paix
Puis macdo veut faire une blague pour narguer la défense en disant kils n'objecte pas....
P97 la caravane de la paix était des fêtes populaires et en arrières fond il y avait de grands meetings animés par CBG, il faut accepté les accords de ouaga, ke les rebelles fassent parti du gouvernement, accepté que les gens du nord viennent dans le sud
Macdo: le jour du vote à kelle heure les gens devaient-ils rentré dans leur maison
P97 ce jour là j'étais dans ma localité, c'est le village on est resté juskà minuit.....
Macdo et dans les autres localités à kelle heure les gens devaient rentré
Maitre Oshe se lève et objecte
mais macdo dit kil voulait demander s'il y avait un couvre-feu ou pas
MAcdo montre un document du 28 novembre 2010 instaurant un couvre-feu et demande: étiez vous au courant kil y avait un couvre-feu le jour du vote
P97: Dit il ne voit pas bien la date
Oui je savais mais là où j'étais nous on n'a pas respecté ça
Macdo kan avez-vous entendu kil y avait un couvre-feu
P97: le jour du débat, c'est le président ki a annoncé ke pour le bon déroulement des opération de vote il décrétait un couvre-feu.
Le candidat ouattara ne militait pas pour.
Puis macdo recommence avec sa plaisanterie à la con pour delander à la défense si elle n'objectait pas
Le juge-partisan intervient pour arrêter pour aujourd'hui en disant kil espérait que macdo aura fini en 30 min et kon arriverait en 2010

Coup de tonnerre ce matin à la CPI

Prenant à contre pied l'accusation qui tentait de faire croire que la vie du témoin est menacée suite à la divulgation de son identité, ce dernier souhaite continuer son témoignage sans se cacher. GNANGADJOMON KONÉ estime être prêt à assumer son témoignage. Refus du procureur.
Les débats autour de cette question se déroulent à huis clos actuellement!!!

18:00 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.