Shlomit
topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

07/06/2016

Libérons Simone Gbgabo et les prisonniers politiques

PROCÈS DE MADAME GBAGBO, LE DOYEN ABOU CISSE SE PRONONCE :

Je souhaite qu’un changement rapide se produise pour que cette phase laide de la Cote d’Ivoire disparaisse et donne une image d’espoir que voulait nous donner GBAGBO LAURENT. Je souhaite que ceux qui sont victimes de l’injustice et qui par peur ne trouvent une raison pour se révolter, je voudrais leur adresser le vibrant hommage de l’histoire de demain, les faire contenir dans la patience aujourd'hui afin que nous soyons en symbiose avec la fin de ce pouvoir dont le règne n’est connu que par des exactions des crimes de tous ordres et des emprisonnements, le peuple en est conscient, je voudrais leur rendre hommage, comme le disait souvent Mandela, le silence a son pesant d’or.
Le mettre en équation avec l’intervention de DIEU permet de nous assoir et de dire que les prisonnier sne sont pas des prisonniers et que ceux qui sont prisonniers, ce sont ceux qui sont dehors, et nous traduisent devant des tribunaux asservis à leur cause par la force des choses. Je salue particulièrement cette femme d’exception qui est rompue dans les faits à travers une vérité qui s’inscrit souvent dans le comportement des héroïnes des Romans Mythiques. Sa souffrance se lit sur sa démarche, son visage et son regard pointé sur ses geôliers tuent toutes velléités de la part du juge de façon consciente de la condamner.
Et tout fait dans ce regard accusateur unique dans son genre et dans cette situation que cette femme a un caractère, caractérisé par la Puissance Divine, ce qui m’amène à croire que ceux qui ont une participation avec les choses spirituelles que si tout ce tralala de justice de crimes se retournera très bientôt contre ces geôliers là qui finiront par prendre la fuite face à la vérité de DIEU. Oui Madame, vous êtes l’histoire de la femme héroïne dans une Côte d’Ivoire meurtrie qui doit se retrouver grâce à l’affront de la vérité de DIEU face aux mensonges des hommes.
C’est pour cette raison je demande toujours au pouvoir de se ressaisir afin d’éviter que l’histoire soit contre eux. Il faut Libérer Simone EHIVET GBAGBO, il faut libérer l’ensemble des prisonniers politiques pour que la Côte d’Ivoire retrouve sa sérénité et son harmonie d’antan.

QUE ALLAH PRENNE PITIÉ DE NOUS !!!
______________________

VISITE SURPRISE ET DE COURTOISIE DU FILS DE GBAGBO AU DOYEN Abou Cisse.

En ce deuxième jour du jeûne de Ramadan, Michel Gbagbo a rendu une visite inopinée au Sage d’Odienné, le Doyen Abou Cisse à sa résidence privée sise en Abidjan.
Une rencontre riche en entretiens, de sages conseils et de bénédictions de l'hôte à son visiteur du jour qui visiblement satisfait des échanges a dit toute sa gratitude et sa reconnaissance personnelle au combat de l’infatigable guide de la société civile Ivoirienne.
Michel a remis séance tenante, un présent symbolique en soutien au Doyen Abou Cissé pour son jeûne.
Il faut noter que Michel GBAGBO était accompagné à cette rencontre par la camarade Koné Brigitte, native de Bongouanou et du camarade Youan Bi Angenor.

Alors que je souhaitais un bon ramadan à mes amis musulmans de FB,
à tous mes amis musulmans, soyez renouvelés, vivifiés par le jeûne et la prière. Que cette haie de l'obéissance et de l'humilité, enveloppée par la prière, soit un barrage effectif pour empêcher tous les méchants de s'adonner à leur méchanceté.
voici ce que le doyen Abou Cissé m'a répondu:
Abel merci pour les phrases qui s'articulent tellement bien avec l'esprit du moment que je ne peux que te remercier.

20:26 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.