Shlomit
topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

18/05/2016

la journée du 17 à la CPI

COUP DE THEATRE À LA ‪#‎CPI‬

Le témoin du jour a disparu, le juge a ordonné sa recherche. Ensuite le juge Cuno Tarfusser en colère dira ceci avant de lever la séance :"C'est ridicule, on va pas attendre ici, faites nous signe quand le témoin aura été retrouvé."
c'est tellement une parodie de justice, que les acteurs de la farce devraient démissionner! Quel naufrage cet occident qui continue de croire qu'il peut faire la pluie et le beau temps, alors qu'il ne gère plus rien. Se rendre ridicule à ce point là, combien de temps pourra-ton cacher cette chute libre?
Shlomit Abel



Pris sur le mur Arsene Dogba

Le juge président dit en substance ceci:
Mr le témoin, vous dites que dans la procédure de validation des rapports de votre organisation, une fois vous avez fini de rédiger votre rapport vous le soumettez á plusieurs départements... Avant qu'il ne soit publié... Alors ma question est de savoir si vous pouvez encore dire que le rapport publié est toujours votre rapport?

Réponse de témoin: C'est le rapport de l'organisation...
Le juge: Puisqu'il a certainement subit des modifications par des personnes qui n'étaient pas sur les lieux...

Woooow, quel coup à l'accusation!!!!

NB: Sur la photo, il s'agit du témoin qui a contribué à produire un faux rapport avec l'aide de l'organisation Human Right Watch (HRW) de Georges Sorros ami d'Alassane Dramane Ouattara (Ado), chef de la rébellion ivoirienne et grand putschiste devant l'Eternel.
______________

Le procès de la CPI contre le président Laurent Gbagbo,après avoir montre la laideur morale de certains politiques ivoiriens en générale et leur impossibilité a contribuer a la lutte anti-impérialiste menée par Gbagbo dès sa prise de pouvoir en 2000.

Puisque c est le temps lui même qui se charge d exposer et d exclure certains acteurs,il est certainement temps de parler de la nébuleuse et ces tentacules ( ONG de services )
,raison de l évocation de leur nom a ce procès et a cette audience ci.

Que vient chercher HRW dans l affaire Gbagbo en aidant a rédiger des rapports pour les témoins dirait le profane.
Des ONG et leurs parrains ont ils participés au putsch contre le président Gbagbo ?
C est a ces questions que les audiences de ces jours tentent naïvement de répondre ....mais en réalité le facteur Dieu est a prendre en compte.
Dans le mesure ou la procureur même choisie des témoins pour se fourvoyer,s exposer avant de s auto détruire.

Saluez Georges Soros pour moi au passage ...ce vampire et monstre du système des impérialistes....les ivoiriens savent combien toi et tes relais d Abidjan avez détruit notre pays...mais c est partie remise.

Ma question a moi....Pourquoi un complot préparé depuis belle lurette contre un président Africain dans un petit pays,putsche avec assez de violence et de moyens militaires n arrive pas avoir une petite base juridique comme ils savent le faire ?

A cause de poursuivre Gbagbo...toute l Afrique est dresse aujoudhui contre vous...si vous continuez ce sera le monde entier...ahoooole.
Laissez affaire ...affaire va vous laisser !

La lutte continue malgré le tri du temps...nous y arriverons même si nous devrions être deux a la fin.
Pour la Cote d ivoire...je n ai qu un seul pays.
Guy Dimitry
_________

Difficile exercice pour la CPI en ce moment dans le ‪#‎ProcèsDeLaHonte‬ madame le procureur BENSOUDA contre le président LAURENT GBAGBO et le ministre CHARLES BLE GOUDE.

L'exercice dans ce procès est de démontrer à travers des témoignages pointus de ceux qui ont vécu les faits pour pouvoir condamner les deux gros symboles vivants de la résistance africaine.

De tous les témoins (5) passés en ce moment, tous des africains n'ont pu démontrer à travers leurs témoignages ce qui est reproché aux otages de la CPI.

Il faut donc regarder un temps soit peu ailleurs. Oui ailleurs, et c'est l'homme "blanc"; celui qui fabrique les faits à 10 milles lieux pour alimenter les organisations dites internationales de droits de l'homme. L'arme fatale utilisée par les impérialistes pour affaiblir les pouvoirs africains.
Du coup, Human Wrights Watch, organisation dite de droits de l'homme qui avait donc fait des livres (oui trop de pages) pour accabler le président LAURENT GBAGBO se pointe en ‪#‎Témoin_P369‬ à la barre avec hésitation car disparu dans un premier temps...

Comme pour lui dire, tout ce que tu as raconté dans tes communiqués rapports livres là, va à la CPI conter tout cela pour qu'on condamne enfin le monsieur au dossier vide, dossier sans preuve là.

Pifffffff........ mais c'est compliqué pour lui hein car quand on pose une question, il dit moi je ne suis pas allé là-bas.....je ne me souviens pas....

Ahiiii tu fais quoi à la barre???? Ici, on parle de ce qu'on a vu, rien que les faits vécu et non ton opinion. D'ailleurs le juge président lui avait dit cela d'entrée de jeu.

Vous avez dit procès de la honte??? Nous y sommes et quelque soit la couleur de la peau du témoin ‪#‎P‬.., les deux otages, symboles vivants de la résistance africaine, LAURENT GBAGBO et CHARLES BLE GOUDE seront relaxés faute de preuves!!!
Oweil Kafalo
________________
Ce cadre de Human Right Wacht est témoin dans le procès contre Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé qui se déroule au Pays-Bas. Matt Wells, c’est de lui qu’il s’agit, auteur de plusieurs rapports sur la crise ivoirienne, a travaillé durant cinq ans comme Chercheur pour Human Rights Watch en Côte-d’Ivoire.
Il avait déclaré sur la Radio France International (RFI):
"qu'au cours des deux dernières années, Amadé Ouérémi celui qui a commis les crimes a l'ouest de la cote divoire n’avait pas été inquiété. Les crimes se sont poursuivis dans l’Ouest du pays.
Selon lui, Amadé occupait illégalement la forêt du Mont Péko, lui et ses hommes ont commis des exactions graves durant la crise poste-électoral. Il va plus lui en disant qu'Ils ont martyrisé une partie de la population, mais Amadé bénéficie de l’impunité dont bénéficient les forces pro-Ouattara, aujourd’hui. "

Alors d'où vient le faît qu'il soit un témoin à charge aujourd'hui ?
Nous pouvons simplement comprendre que ces hommes blanc veulent coût que coût condamné Laurent Gbagbo.

Letissia Ngessan.
_______________

les commentaires qui suivent sont ceux de Patricia Winnie Kplé Kô qui a suivi la journée sur le site de la CPI 
On lui demande de parler de l'agora d'Abobo.
P369: il s'agit de lieu de rassemblement où les jeunes patriotes se retrouvaient pour faire des discours.
Il y a un parlement au plateau nous sommes passé près de là. Mais je ne me souviens pas en avoir vu un au moment où un discours a été prononcé.
Proc: avez vous vu des postes de contrôle à Abobo ou des choses pertinentes
P369: je ne m'en souviens pas.
Mais tu fais quoi là???

_____________________

Je vous dit que l'interrogatoire de la défense sera doux doux.
Voilà Un tweet de Matt Wells, le témoin P369 datant du 25 sept. 2014:
"C'est bien de voir Blé Goudé en audition la semaine prochaine; mais la CPI devrait avoir honte de sa lenteur dans les procédures contre les forces pro Ouattara"
“Nice to see Blé Goudé hearing next week; but #ICC should be ashamed of how slow it's moved against pro-#Ouattara forces”
twitter.com|Par Matt Wells
_______________
On nous montre le communiqué de presse publié par P369 à son retour d'abj.
Puis on nous dit kil est retourné à Abj une seconde fois en mars 2011. Comme de par hasard, les gens ont parlé à P369 de l'existence d'agoras de jeunes patriotes violents à Abobo Avocatier, mais ils n'ont pas mentionné l'existence du commando invisible de IB.
À oui au fait le témoin P369, qui est témoin sans avoir rien vu, expert sans aucun diplôme, vient de se proclamer expert en balistique aussi.
Il nous dit kil a constaté au sol des impacts de balles qui permettent de déterminer le type d'arme utilisé.

Proc: pdt vos trajets que voulez vous dire en parlant de milices jeunes patriotes.
L'avocat de CBG: intervient pour dire ke le terme jeunes patriote est néfaste.
Mais le juge-partisan lui donne tord.
P369: je l'utilise pour parler d'un groupe bien précis de jeunes pro-Gbagbo, des militants. Personnellement je les ai vu à adjamé lors de la mission de mars. Il y avait plusieurs douzaines qui couraient dans les rues, arrêtaient nos voitures, chantaient des chants pro-Gbagbo, scandaient des slogans pro-Gbagbo.
Ils étaient tous en civil en général.
Puis le juge-partisan annonce la pause.

P369: en train de décrire les habillements des cecos, de la police
Proc: vous avez parlé de la milice des jeunes patriotes à abobo décrivez nous
P369: nous ne somme pas allé à abobo avocatier car pas de sécurité donc je n'ai pas vu de mes yeux les agoras de ces jeunes patriotes à abobo. Ça vient de témoignages.

Proc: parlons d'Abobo.
P369: il y avait certains quartiers d'Abobo où nous ne pouvions pas nous rendre pour problèmes de sécurité.
Proc: décrivez la sécurité
P369: le 11 janvier il y a eu des événements qui ont entraîné une forte concentration des FDS dans le quartier, puis une forte concentration des jeunes pro- Gbagbo.
On ne pouvait pas se rendre à Abobo Avocatier car il y avait une forte concentration des jeunes pro-Gbagbo et une grande violence
Juge-partisan: qui vous a déconseillé d'y aller
P369: c'est nous meme qui avons décidé.

Proc: qui tenaient les points de contrôle??
P369: à la RTI Com ça c'était des FDS en uniforme.
Proc: décrivez leur tenue
P369: ils étaient en tenue militaire avec ranger's. Ceux autour de la RTI étaient en uniforme de gendarmes.
Proc: pouvez vous décrire les autres postes de contrôle??
P369: moi j'ai vu surtout les postes tenus pas des FDS.
Nous avons passé bcp de temps à abobo, koumassi, Treicheville.... Tout ce ki à trait avec les événements.

P369: il y avait des zones où les FDS vérifiaient les véhicules qui circulaient ex autour de la RTI.
Proc: d'autres endroits??
P369: je ne m'en souvient pas

Nous assistons à ce que Maitre Altit disait lorsqu'il ne voulait pas que P369 prétendu expert témoigne.
Étant donné que tout le rapport de Fatou est pompé à partir du rapport de cet expert, ce P369 intervient ici pour essayer de justifier sa démarche scientifique dans la rédaction de son rapport.
Depuis le début de l'interrogatoire de P369 par le procureure, elle ne fait que demander au témoin de justifier, d'expliquer sa méthodologie dans le recueil des données, d'expliquer la pertinence du témoignage c'est à dire comment l'ONG recoupe les infos......
On assiste à un cours sur la démarche des ong prétendues neutres Com Human Right.
Mais keskon en a à foutre????

Le procureur demande à P369 d'après un rapport qu'il avait rédigés, où il a dit dedans kil avait interrogé 500 personnes, combien avaient été interrogé directement
Réponse: la majorité des personnes étaient des gens qui avaient vécus eux même le conflit.
Il brode incapable de donner une réponse scientifique avec des chiffres à l'appui.
Pfffff
Patricia Winnie Kplé Kô
_______________

C'est la pause à la CPI.
Résumons la matinée du témoin P369:
- Il a passé le temps à nous décrire les méthodologies scientifiquement prouvées du recueil de témoignages par les ONG: Ils auraient enquêté dans les deux camps nous répétait-il.
Mais jusqu'à présent lorsqu'il cite les lieux de son investigation c'est Treicheville, Koumassi, abobo, les alentours de la RTI, le plateau et de passage à adjamé.
- Puis on a lu des extraits de son rapport et on a appris qu'il y a compilé des communiqués d'autres organisations peut-être dans le but de faire du volume.
- Lorsqu'on lui demande de décrire les différents check-points qu'il a croisé pendant ses déplacements dans Abidjan il dit simplement que la plupart des postes sont tenus par des FDS fidèles à Gbagbo.
Mais lui même n'a pas pu allé à Abobo Avocatier, mais on lui a dit kil y avait des agoras de miliciens jeune patriotes pro-Gbagbo.
- Enfin il a croisé une horde de jeunes patriotes miliciens pro-Gbagbo une fois en allant à Adjamé: Ils s'accrochaient à leur véhicule, ils chantaient et scandaient des slogans pro-Gbagbo, ils étaient généralement en civil mais portaient des fois des pantalons militaires.......
- Comme tous les témoins de l'accusation, il fut pris de perte de mémoire à certains moments.
BREFFF
On a vu à la barre un petit blanc arrivant en tourisme dans une jungle qui a pour guide le rdr.
Il y a des territoires où on lui déconseillait d'aller.
mais il a une fois eu affaire à un troupeau de singes qui ont secoué son véhicule....... Ohhhhhhhh c'était HORRIBLE.
PUIS
C'est quand il est rentré qu'il a pondu son rapport qui a servit de base à l'argumentation de fatou la soudeuse.
Alléluia Gbe Tou






07:08 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.