Shlomit
topblog Ivoire blogs

17/05/2016

Affaire Boundy, suite

Mission de bons offices

Entre temps, à cause de leur déguerpissement, un des membres de la famille Boundy, fils de la fille de l'homme qui a tous les papiers prouvant qu'il et le propriétaire et que maintenant cette maison a été léguée à ses enfants, est tombé gravement malade, hospitalisé , il est dans le coma, probablement à cause d'une piqure de moustique ou autre autre animal qui l'aurait piqué...
Et bien sûr, la première dame est aux abonnés absents, sauf pour les contrats immobiliers et leur suivi.


Après une rencontre avec les enfants Boundy suit à la destruction de leurs maisons par Ali Fawaz, agissant pour le compte de Zein Fawaz son grand frère, la ministre de la famille, de la femme et des affaires sociales (j'espère que je ne me trompe d'appellation), avait promis revenir voir les enfants, après avoir rencontré Ali Fawaz. Elle a bien rencontré ce dernier. Mais depuis, elle a disparu de la circulation.
Si vous la voyez, pardonnez, dites lui que ça ne fait rien, elle n'a qu'à aller rendre compte de sa rencontre avec Ali Fawaz aux enfants. Elle peut leur dire qu'Ali Fawaz est plus fort que la République de Côte d'Ivoire. ça ne fait rien, on le sait.
Il paraît qu'il promet d'écraser l'éléphant déchaîné. Eh bien qu'il nous retire les millions de FCFA que sa société de fabrication de pattes maman verse à mon journal. De cette façon, je ne pourrai plus fonctionner, je fermerai boutique et je ne pourrai plus troubler sa soucieuse insouciance dans ce pays.

Tiémoko Antoine Assalé

07:00 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.