Shlomit
topblog Ivoire blogs

15/05/2016

Venance Konan, mercenaire de la plume, selon Doumbia Major



Quand on bénéficie avec son épouse d'un séjour de corruption au Liban, tous frais payés par un libanais et sa communauté, on peut se permettre d'utiliser le journal gouvernemental qui est financé par l'argent du peuple pour soutenir une injustice contre ce même peuple ,en affirmant que " le droit à été dit" dans une affaire d'expropriation d'une famille ivoirienne par le mafieux libanais qui nous a corrompu.
Avant que Venance Konan ne fasse écrire son article, j'avais dit que ce monsieur est un mercenaire de la plume et que, comme tout mercenaire il a un prix. Ce monsieur n'a aucun sens de la justice et la morale ne fait pas partie de son vocabulaire. Il se vend au plus offrant.
Les images ci-dessous viennent confirmer l'opinion que je me fais de ce sinistre monsieur. Quelle ordure !
Le directeur du quotidien gouvernemental d'un pays qui se met en collusion avec des hommes d'affaires et mafieux libanais, contre les citoyens de son propre pays! Quelle pourriture !
Nous demandons ici et maintenant la destitution de monsieur Venance Konan et la restitution de sa maison à la famille Boundy.
Le pouvoir corrupteur de l'argent ne doit pas écraser le peuple dans l'indifférence des hommes justes. Indignons-nous face à cette injustice !

Docteur Doumbia Major

05:16 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.