Shlomit
topblog Ivoire blogs

10/05/2016

A la CPI , en ce 10 mai 2016

quand il n'y a pas de huis-clos, voilà ce qui a pu être vécu à la CPI aujourd’hui, 10 mai 2016
__________________


Ce qui se passe à la CPI c'est que le muezzin et son procureur MacDonald ont voulu que la session d'aujourd'hui se tienne exclusivement à huis clos pour la simple raison que l'identité du témoin a été dévoilée sur les réseaux sociaux...


" Ce matin la chambre a été informée sur des spéculations au sujet de l'identité du témoin, elle est inquiète sur la sécurité du témoin et en a parlé ce matin, c'est pourquoi elle s'adresse à ceux qui font des rapports sur les réseaux sociaux et dans la presse, que la divulgation de l'identité des témoins est interdite...

Les témoins sont là pour aider la chambre à découvrir la vérité, il n'y a pas de témoin à charge ou à décharge, ils sont tous des témoins...Il est donc dans l'intérêt de tous les citoyens de la Côte D'Ivoire de pouvoir suivre les débats. Tout le monde doit bien comprendre que les hypothèses et les spéculations à propos de l'identité des témoins ne profite à personne. Et cela peut pousser la chambre à prendre la décision que les débats soient à huis clos partiel ou à huis clos...La chambre s'attend donc à ce qu'on mette fin à toutes ces hypothèses (sur l'identité des témoins)..."

Ce que le Juge Cuno Tarssufer a refusé en soutenant que c'est le témoin lui-même qui a donné les détails sur son identité...
Là en ce moment, ils ont pris une pause.
(Info de Fils Disaie )

Le témoin affirme qu’il a vu Maguy le tocard la veille de l’attaque de la mosquée et le jour de cette attaque. Il décrit le physique de l’homme et dit que Maguy le tocard portait toujours un treillis et le procureur lui demande s’il peut reconnaître Maguy le tocard sur une image aujourd'hui il répond NON.
INCROYABLE!!!!
Quelqu’un qui t’a marqué à ce point et que toi même tu viens de décrire là tu ne peux pas le reconnaître en photo?


‪témoin P441: " Monsieur le procureur je sais que c'est un 11 que monsieur Gbagbo ( impoli on dit le président GBAGBO) a été arrêté mais je sais pas quel mois."

Notre cher muezzin regarde beaucoup les films américains.
Lisez le!

Témoin 441: " Après l'arrestation ( du Pdt Gbagbo) le 11, je crois que le lendemain, y'a eu des gens qui sont rentrés dans le quartier, ils ont fait des porte par porte c'est à dire casser les portes et prendre les biens, et ils ont aussi tués beaucoup de gens, j'ai identifié après, moi j'ai enterré 32 corps, et il y avait plus que ça, j'ai fait une fosse car les corps se décomposaient dans le quartier, nous avons enterré les corps dans le gros trou..." (Via Fils Disaie )
Vraiment la CPI n'a pas de respect pour les téléspectateurs.
Comment peut-on nous envoyer un mec pareil à une tribune mondiale ?


Oui ce jour là bien précisément jour des évènements c'était la 1ère fois que je voyais Agbôlô... Les deux (Maguy et Agbôlô) venaient vers moi, ils étaient beaucoup et c'était pendant que la porte et la fenêtre du CNI-COSIM étaient brisés par leur groupe... Je ne les ai pas vu dire quelque chose d'abord pendant ce temps..."
Me O'Shea lui rappelle qu'il avait déjà dit qu'il a entendu Agbôlô dire à chacun son Dioula et ils tiraient en l'air...
Le temoin P 441:" Oui mes propos ont été mal transcrits..."
(Via Fils Disaie )
Décidément ! Des traducteurs et du muezzin c'est qui les nuls au juste?

Maître O'shea est trop dangereux lol il déséquilibre les imposteurs.
Dialogue pour vous:

- Me O'Shea: En 2011, il y a eu une procédure judiciaire qui a eu lieu en C-I à laquelle vous avez assisté. Et vous avez dit aux autorités Ivoiriennes ce qui s'était passé le 25 ou le 26 Février, vous vous souvenez avoir fait ça ?
- P 441: Moi je n'ai jamais rencontré les autorités en Côte D'Ivoire
- Me O'Shea: Vous dites n'avoir jamais rencontré les autorités Ivoiriennes, c'est ça ?
- P 441: Non je n'ai pas dit ça, mais j'ai rencontré des autorités en C-I, et puis Amnesty International, et les gens de la CPI....

Et le canal se coupa lol 
(Via Fils Disaie )



O'Shea lui rappelle qu'il a dit qu'il a vu une bataille rangée entre les jeunes du quartier Doukouré et les jeunes du quartier Yao Sehi, il lui demande s'il n'a pas dit cela ?
MacDonald: Je veux formuler une objection, est-ce que nous sommes sûrs qu'on parle de la même personne, il faudrait savoir si on parle de la même personne, ce que vous lisez, est-ce qu'on est sûr que c'est la bonne personne
Le juge à MacDonald: Voulez-vous dire que la personne qui a témoigné devant Amnesty International en 2011 et dont la Défense lit la déposition serait différente de celle qui témoigne aujourd'hui ?...est-ce que c'est ce que vous voulez dire, la date de naissance correspond, mais attendez, bon coupez la transmission avec Abidjan on doit passer à huis clos partiel pour élucider cette affaire, est-ce que c'est la même personne ?
(Via Fils Disaie )

Temoin p441: " Oui j'ai dit en présence de l'Amnesty Internationale que j'ai été alerté par les bruits et des tirs à 09 heures, mais coup de feu je ne crois pas..."
Pourtant dans son témoignage de 2011 publié sur les réseaux sociaux cette même année, il a dit qu'il avait entendu des tirs...(Fils Disaie)
______________________

propos recueillis sur le mur de Fier Ivoirien qui a eu la patience de suivre cette journée pour nous.
Qu'il en soit chaudement remercié , ainsi que FilsdIsaïe


21:34 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.