AFFAIRE BLE GOUDE FAIT SOUFFRIR GBAGBO A LA CPI

Deuxième coup de théâtre.

Nous assistons depuis quelque temps à une inflation de vidéos. Mais le point commun de toutes ces vidéos, adressées à la Djossi gang, c'est qu'elles parlent de tout, mais ne parlent pas de l'essentiel. C'est quoi l'essentiel? L'essentiel c'est que quand il y a une alertes, (et les vidéos de la Djossi en sont) il faut la prendre comme telle. Sinon, on se laisse surprendre, par ce que l''on voulait éviter, sans y être vraiment préparé.

En effet, lorsque Affi N'guessan a commencé sa danse de sorciers, tout comme aujourd'hui, on a lancé des alertes. Mais, en face, ces alertes ont été très mal accueillies. Comme aujourd'hui.
Résultat! On assiste aujourd'hui à l'instrumentalisation du Fpi par Affi pour légitimer et accompagner le régime ouattara dans sa politique de dé-structuration de la société ivoirienne. Or, avec l'affaire Blé Goudé, nous sommes dans un cas similaire avec le cas Affi.
Donc si, à cette étape de la lutte, des gens se lèvent pour lancer une alerte, la meilleur chose à faire, c'est de recevoir cette alerte, et de l'analyser froidement, sans émotion.

Or qu'est-ce que l'on observe avec ces vidéos? Elles parlent de tout, mais elles ne parlent pas l'essentiel, qui est l'alerte. Exactement comme hier, avec le sieur Affi. Et c'est cela notre problème, nous les pro-Gbagbo.
Le doigt te montre la lune, et toi, tu passes ton temps à regarder le doigt. Et à dire que le doigt est déformé, vilain et crochu. Mais ce n'est pas cela le problème qui est soulevé par la Djossi gang. La Djossi gang porte une accusation très très très grave contre Blé, qui doit nous interpeller :

" Est-ce qu'un fils a le droit de manquer de respect à son père?"

Voilà la question essentielle, qui nous est posée. La réponse est évidemment, non ! Et là-dessus, je crois que l'on est tous d'accord !
Donc, c'est une accusation très très grave, portée contre Blé Goudé, dans laquelle Hanny Tchelley a été nommément citée.
Donc si vous voulez sauver le soldat Blé, (et là, je m'adresse expressément à ceux qui font des vidéos pour répondre à la Djossi gang), ce n'est pas en ajoutant de l'huile sur le feu que vous aller le faire. Mais au contraire, en faisant des vidéos pour demander à Hanny Tchelley de témoigner et de dire sa part de vérité, puisqu'elle a été nommément citée comme témoin!
Soit elle infime les accusations, soit elle les confirme, soit encore elle choisit de se taire. Dans ce cas, son silence sera interprété comme un aveu, une confirmation implicite des accusations de la Djossi Gang. Car qui ne dit rien consent...

Voilà l'opinion que j'avais envie de verser au débat, non pas pour en rajouter à la polémique. Mais pour inviter les uns et les autres à tenir compte de l'alerte qui est lancée par la Djossi Gang.
Hier, lorsque le sieur Affi insultait Gbagbo en disant: "Gbagbo est un cadavre, que les militants refusent d'enterrer", il s'est trouvé des gens pour lancer une alerte, en publiant des articles argumentés sur les réseaux sociaux. Mais, comme aujourd'hui, certains pro-Gbagbo les ont accueillies , qui en bottant en touche le problème soulevé, qui en vociférant pour empêcher tout débats d'idées et noyer le poisson. Exactement comme aujourd'hui. Mais cela ne nous a pas empêché, de continuer de démasquer le sieur Affi.

Sachez donc, messieurs et dames, que, tout comme hier, nous nous sommes mobilisés, pour démasquer le sieur Affi, afin de l'empêcher de se servir de l'aura de Gbagbo pour travestir notre lutte, aujourd'hui, encore, nous nous mobiliserons (malgré le hurlement des loups) pour démasquer tout ceux qui, parce qu'ils ont lutté auprès de Gbagbo pour défendre la Côte d'Ivoire, se croient aujourd'hui permis d'instrumentaliser le fond de sympathie pro-Gbagbo, en Afrique et en Côte d'ivoire, pour dévoyer notre lutte, et la monnayer contre une promesse de carrière politique, à eux faite, par le diable. Le mieux que vous ayez donc à faire, si vous voulez éteindre le feu, c'est d'inviter Hanny Tchellley à contredire la Djossi Gang. Sinon tout le reste n'est que vaine tentative de noyer le poisson.

<< Blé Goudé manque-t-il, oui ou non, de respect à Gbagbo Laurent dans les couloirs de la CPI? >>

C'est cela la vraie question. Si vous ne la posez pas clairement, et que vous parlez de l'opportunité de l'alerte, ou de ceci ou de cela, c'est que vous fuyez le débat. Comme hier, les Affidés aussi, fuyaient le débat. Résultat? Affi instrumentalise aujourd'hui le FPI, et l'aura de Gbagbo, pour le compte de ceux que vous prétendez combattre.
Ozi Godo