Shlomit
topblog Ivoire blogs

08/05/2016

Plus d’un mois après sa « suspension »/ Koné Lanciné (RTI) rompt le silence

http://i2.wp.com/lepointsur.com/wp-content/uploads/2016/05/KONE-LANCINE.jpg

Abidjan, 08-05-16 (lepointsur.com)- C’est le 17 mars 2016, sous le N°16/000763/RTI-DC/DRH-/TAJ que, M. Traoré Abou matricule 102887A journaliste,  précédemment, Directeur de la RTI Bouaké a remplacé, M. Koné Lanciné, appelé à d’autres fonctions. Et ce, suite à la mauvaise gestion par la Radiodiffusion Télévision Ivoirienne (RTI), de l’attaque terroriste de Grand-Bassam, du dimanche 13 mars 2016. Plus d’un mois après, M. Koné Lanciné parle pour la première fois. Entretien…

Koné Lanciné avez-vous été licencié ou suspendu ?
- La note que j’ai reçue indique clairement que M. Traoré Abou est nommé,  Directeur  de l’Information par intérim  en remplacement de,  M. Koné Lanciné  appelé  à  d’autres fonctions. Donc, je suis appelé à d’autres fonctions.

Malgré tout ce qui dit, vous observez un long silence, pourquoi ?
- Je garde le silence pour deux raisons. D’abord, pour le respect que j’ai pour  la mémoire de ceux qui ont perdu la vie. Ensuite, j’ai beaucoup de respect  et de considération pour Monsieur le Président de la République, je ne veux rien dire qui puisse le gêner.

Que s’est-il réellement passé le dimanche 13 mars 2016, à la RTI pour que les téléspectateurs soient coupés du direct sur les évènements de Grand-Bassam?
- Je   n’étais  pas seul à  la RTI ce jour-là.  Posez la question de savoir si le fait de n’avoir pas fait le plateau relevait d’un refus ou du respect des consignes ?

Vous aurez pu être « licencié que de vous suspendre », selon Mme le ministre de la Communication. Avez-vous bafoué l’autorité de la hiérarchie ?
- Je pense avoir répondu à cette question. Je ne voudrais gêner personne.

Avez-vous une idée de l’avancée de l’enquête diligentée par la Direction générale de la RTI, comme indiqué par les confrères ?
- Je n’ai aucune idée  concernant une quelconque enquête.  C’est vous qui m’informez de l’existence  d’une enquête  en cours.

Etes-vous prêt à présenter des excuses à la nation, si l’enquête vous accablait ?
- Je suis prêt  à  présenter  des excuses publiques, si une enquête  mettait ma responsabilité  en cause.

Comment vivez-vous ces instants, loin de la RTI ?
- Je viens de finir mes vacances. J’attends les nouvelles fonctions que M. le Directeur général voudra  bien me confier.

Entretien réalisé par Sériba Koné
LePointsur.com


20:00 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.