Shlomit
topblog Ivoire blogs

03/05/2016

L'hommage de Koné Katinan à sa mère, autre victime de la barbarie

2 MAI 2003- 2 MAI 2016
L’ÉMOUVANT HOMMAGE DU MINISTRE JUSTIN KATINAN KONE A SA MÈRE.

Elle s'appelait KONE Télétien. Elle est feue ma mère. Malade et opérée par deux fois à la tête pour un hématome au cerveau en 2001 à la PISAM elle s'était retirée dans son village Arikokaha pour y vivre sa convalescence. C'est là-bas, en février 2003, qu'une cohorte de bidasses de la rébellion née en septembre 2002 l'a trouvée, la fit descendre de son lit avec violence sous le prétexte qu elle y cachait l'argent que le Président Laurent GBAGBO m'aurait donné. Pour l'occasion plusieurs rafales de AK 47 furent tirées dans sa cours. Puis cette bande d’écervelés est repartie avec le véhicule que j'avais mis à la disposition de cette brave dame.
A plus de 75 ans et affaiblie par la maladie, notre maman rendit l'âme quelques jours plus tard. Elle sera inhumée le 2 mai 2003, à mon absence parce que les seigneurs de guerre qui contrôlaient cette partie du territoire national m avait déclaré personæ non gratta du seul fait que je suis cadre du FPI et pro - Gbagbo. Je ne verrai la tombe de ma mère qu'en septembre 2007 à la faveur des accords de Ouagadougou.

En décembre 2010 j'entrepris d'ériger un petit ouvrage sur sa tombe histoire de la maintenir visible pour ses nombreux petits et arrière-petits enfants. Une fois encore je n'ai pas pu assister à la fin des travaux de ce petit ouvrage. 13 ans après, en ce jour anniversaire, je ne peux m'incliner sur la tombe de ma mère pour les mêmes raisons. Mais Ils peuvent tout faire mais Ils ne pourront jamais m empêcher de dire ceci:
Maman je t'aime, maman merci. Je pense fortement à toi en ce jour de grande tristesse pour moi.
Fan Club Katinan Koné II

01:08 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.