Shlomit
topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

02/05/2016

Il n'y a pas de prisonniers politiques, et pourtant...

 Le détenu  Moïse Kacou Bi PARLE

J’ai été arrêté le 04 décembre 2013 à mon domicile qui est situé à Yopougon, à 03h du matin. Mon domicile a été saccagé. Ma femme qui était enceinte de 6 mois à cette période a été tabassée sous mes yeux , ils ont marché sur son ventre au point qu'elle fit une fausse couche.
J’ai passé 6 jours dans un endroit que j’ignore, où j'ai subi des tortures horribles.
J’ai été emmené manu militari à la DST où durant 3 jours, sur place à la DST, les interrogatoires ont été musclé car on voulait me faire avouer des faits que je n’ai jamais commis. Jamais dans cette Côte d’Ivoire, je n’ai voulu faire un coup d’état
Le 13 decembre 2013 l’on me défera à la MACA et j’y suis depuis lors….

Ma situation judiciaire est semblable à cellei de mes compagnons; je n’ai été entendu qu'une seule fois par le juge d’instruction. A la fin du mois de Novembre 2015, j’ai appris que je faisais partie des personnes qui seront jugées en cour d’assise
FRERES ET SŒURS, les assises débutent le 09 MAI 2016, nous avons besoin de vous à nos côtés au palais de JUSTICE car nous sommes innocents et l’on veut nous condamner coûte que coûte
VENEZ NOMBREUX EXIGER NOTRE LIBERATION
-
Chers nôtres, soyez salués
MOISE KACOU BI COMPTE SUR NOUS
LES DETENUS COMPTENT SUR NOUS

Affdo-ci Detenus d'Opinion

-

15:08 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.