Shlomit
topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

26/04/2016

le Medef en opération commandée

à Abidjan, Pierre Gattaz (Medef) se rend au 43e BIMA à huis clos

26 avril 2016
http://www.cabinet-arc.fr/wp-content/uploads/2015/10/Pierre-Gattaz-le-conquerant-de-l-industrie_article_popin.jpg
Pierre Gattaz conduit depuis ce lundi, une délégation du patronat français à Abidjan. Cette visite qui durera jusqu’au jeudi prochain a pour but de renforcer les partenariats entre entreprises françaises et ivoiriennes. À en croire Rfi, cette délégation se rendra également au 43e BIMA, un camp militaire français situé à Port-Bouët (sud d’Abidjan) à l’abri de tout regard indiscret. Ce qui éveille donc la curiosité et surtout des soupçons au niveau d’Abidjan.


Pierre Gattaz en chef militaire à Abidjan ?
Pierre Gattaz est à Abidjan depuis hier, à la tête d’une forte délégation de chefs d’entreprises françaises pour une visite de quatre jours. Cette visite qui est incubatrice de renforcement de la coopération entre entreprises françaises et ivoiriennes éveille tout de même la curiosité des observateurs avertis. C’est que le président du Mouvement des entreprises de France (Medef), en compagnie du Ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian et de 25 chefs d’entreprises triés sur le volet, se rendront ce mardi, au 43e Bataillon d’Infanterie de la Marine (43e BIMA), la base militaire française en Côte d’Ivoire, et ce, à l’abri de la presse.

La raison officielle de cette visite (controversée) est que la délégation ira rendre hommage aux militaires français pour leur rôle joué pendant la crise ivoirienne afin de ramener un climat favorable aux affaires, ainsi que leur lutte contre le terrorisme. Mais là où le bât blesse, c’est que le caractère très confidentiel de cette rencontre ne cesse d’éveiller des soupçons à Abidjan. Que cacherait réellement cette visite ? Pourquoi ne pas rendre publiquement hommage à des militaires qui ont payé de leur vie pour ramener la paix en Eburnie ? Quelque chose se profilerait-il à l’horizon ?


En attendant de trouver une réponse à toutes ces énigmes, d’aucuns franchissent déjà le pas en soutenant que les multinationales françaises prépareraient un autre coup en Côte d’Ivoire comme l’affirmait l’homme d’affaires Jacques Dupuydauby dans sa déposition contre Dominique de Villepin.
afrique-sur7

18:28 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.