Shlomit
topblog Ivoire blogs

15/04/2016

deux réponses à Alpha Blondy

RÉPONSE DE FRANÇOIS KENCY A KONÉ SEYDOU dit ALPHA BLONDY

Cher grand frère Alpha Blondy, quitte dans ça! Je refuse d'être amnésique!
Tu demandes la libération de Laurent Gbagbo à Alassane Dramane Ouattara (ADO) aujourd'hui après avoir toi même contribué à sa déportation?
Tu oublies qu’en 2011 pendant la crise post électorale, devant la presse internationale dans un pays frère, tu attribuais les Escadrons de la mort à Gbagbo Laurent (alors qu’il avait gagné ce procès en France), tu lui attribuais également l’assassinat du journaliste Jean Hélène, la disparition d’André Kiffer, les charniers de Yopougon…, et qu’il refusait de quitter le pouvoir après avoir tué les Ivoiriens ?
Grand frère Alpha, quand on a terminé ses enquêtes comme tu as réussi à le faire aussi rapidement on ne sait par qu’elle magie, c’est bien pour que le criminel soit arrêté puis jeté en Prison.
Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, Simone Gbagbo et tous les autres sont en prison comme tu l’avais souhaité alors laisse-les tranquillement là bas ! Dieu fera son œuvre.
Ou alors c’est parce que les choses ne se passent pas aujourd’hui comme vous l’auriez souhaité ? Pourquoi voudrais-tu que celui que tu traitais de Fou sur scène lors de ton concert après son transfèrement à la CPI revienne parmi vous les gens « normaux »?

Grand frère, là où je suis d’accord avec toi, c’est que Laurent Gbagbo, Charles Blé Goudé, Simone Gbagbo et tous les autres n’ont pas leur place en prison si l’on tient compte de la vérité.
Grand frère Alpha Blondy, tu fais malheureusement partie de ceux qui nous ont foutu dans la merde (Laurent Gbagbo et des milliers d’Ivoiriens avec), car quoi qu’on dise, tu t’appelles Alpha Blondy et ta voix porte ! Tu t’en es servi pour aider Ouattara à faire condamner Gbagbo. Même si nous autres avons Foi que la vérité se saura tôt ou tard, la communauté dite internationale, la CPI s’appuient sur des informations comme celles que tu véhiculais.

J’apprécie que tu fasses toutes ces déclarations aujourd’hui en faveur de la libération de Laurent Gbagbo, de tous les prisonniers politiques et le retour des exilés qui tombent les uns après les autres loin de leur terre, dans la tristesse. Hommage à notre grand dernier tombé sur la table de l’exil, le légendaire, le visionnaire et intègre « Waraba », le boss Ben Soumahoro.
Oui grand frère, tout comme tu te plais à dire la vérité à ton grand frère Allassane Dramane Ouattara, je me permets de te dire la mienne.

Je me joins à ta nouvelle prière afin que Dieu fasse libérer tous les prisonniers politiques de la crise en Côte d’Ivoire, le retour de tous les exilés, soigne les blessures, et que la réconciliation et la cohésion nationale soient une réalité pour tous les Ivoiriens.

Ton petit frère François Kency (Artiste musicien)
Fils Disaie

________________
Félix Bedi s'adresse à Koné Seydou dit Alpha Blondy.
Pris sur le mur de Oweil Kafalo. J'ai adoré tes gbêh mien

"SEYDOU KONE, VIEUX PERE, te voila te debattre comme un beau diable ou comme un homme qui se noie; et ouii l'histoire t'echappe et l'histoire te rattrappe; à vouloir etre un equilibre, voila comment on se retrouve dans farine de pain. Tu as defendu l'indefendable contre les ivoiriens. tu as chanté la méchanceté du PRESIDENT GBAGBO quand bien même tu mangeais avec lui et tu as célébré la generosité de DRAMANE.

Tu as livré les ivoiriens au monde des vampires en voulant être dans les bonnes grâces de ton frère du Nord, DRAMANE. Tu vois, les ivoiriens ont conquis la vie, ils ont conquis l'épreuve et ils ont vaincu la mort car la mort ne leur dit plus rien; ils ne sentent plus rien de la souffrance que que leur infligent leurs bourreaux; ouiii les ivoiriens ont décidé de faire corps avec la mort et la dompter;
Et toi KONE SEYDOU, TOI le rossignol, toi l'espoir de milliers de sans voix, toi que les sourds, les handicapés, les muets, et les aveugles attendaient pour défendre leur cause, tu as choisi de pactiser avec le tortionnaire et d'en rajouter à la souffrance du peuple qui t'a toujours adulé;

L'exercice que tu es en train de faire s'aparente à un rattrapage, à un copier-collé; n'est-il pas trop tard KONE SEYDOU ? Ton mentor DRAMANE te deçoit? il te contrarie? IL TE MONTRE LA LAIDEUR DE SON VRAIE VISAGE? je crois que tu devrais t'y habituer car lui n'a pas changé, mais c'est toi qui avais porté de fausses lunettes pour le regarder; prends ton mal en patience; Est-ce maintenant que tu entends le cri de détresse des ivoiriens? ou est-ce parce que celui que nous pleurons aujourd'hui s'appelle MAMADOU BEN SOUMAHORO?
la droiture est un don de Dieu et
on ne ruse pas avec. il ya longtemps que tu as choisi ton camp dans cette Côte d'Ivoire defigurée par DRAMANE. NOUS AUTRES SOMMES PATIENTS POUR CONNAITRE LA FIN DE FILM DANS LEQUEL TON ROLE N'EST ANODIN. COURAGE A TOI SEYDOU. LE DIABLE EST TOUJOURS LE DIABLE AVEC UNE SEULE MISSION, CELLE D'EGARER CEUX QUI SUIVENT LA DROITURE, LA JUSTICE."

Gbagbo Espoir


01:14 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.