Shlomit
topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

13/04/2016

l'artiste malade Zakri Noel vidé de sa maison

AFFAIRE ZAKRI NOËL VIDÉ DE SA MAISON
ICI LA VERSION DE LA FAMILLE DE L'ARTISTE...
En 2009 le président Laurent Gbagbo reçoit les anciennes gloire de la musique ivoirienne et leurs remet de quoi à s'offrir un toit décent à la suite de la rencontre.
L'artiste Zakri Noël un des bénéficiaires a utilisé cet argent pour s'acheter une cinq pièces à hauteur de 13 millions dans le quartier Sogefia en face de la brigade de gendarmerie aux toits rouge à Yopougon.
La maison payée devant notaire en 2009 appartenait à Mr Mahan conseiller pédagogique à la retraite qui lui se trouvait en prison à la Maca pour escroquerie, en fait Mahan était dans l'obligation de vendre cette maison pour rembourser l'argent escroqué enfin de sortir de prison.
L'acquéreur Zakri Noël et son avocat ont exigés que la signature de l'acte de cessation de la maison se passe devant un notaire et en présence du propriétaire ce qui a été fait et la famille Zakri a intégré sa nouvelle maison.
Après la crise post-électorale l'avocat de Zakri et le notaire entrent en contact avec la Sogefia société constructrice de leur nouvelle bâtisse pour la mutation c'est là que commence tous les problèmes de la famille.
Une dame se disant madame Mahan est allé faire opposition à la Sogefia sous le prétexte que son mari a vendu la maison sans l'aviser, vu le blocage fait par la dame, l'avocat du vieux Zakri et le notaire ont exigés que cette dernière présente le carnet de mariage pour savoir si le mariage a eu lieu avant ou après la vente et savoir par la suite si elle et Mr sont mariés sous le régime de biens communs.
Au vu de la pertinence de la demande des deux hommes de loi la dame disparait pour réapparaitre des années après cette fois-ci avec une convocation de la brigade de gendarmerie d'Attecoube, le doyen Zakri étant mal au point sa femme s'est rendu avec son fils qui le porte dans ses bras sur la photo d'illustration munis de leur acte de cessation signé devant notaire par le propriétaire Mahan qui jusque là ne donne plus signe de vie; à la gendarmerie d'Attecoube qui est obligé de juger une affaire qui se passe à Yopougon. Les gendarmes vu l'acte de vente et la signature du notaire donnent raison à la famille Zakri ce qui n'empêche pas la dame et son fils devenu entre-temps Frci de tenter d'enlever un matin le fils de l'artiste sous le prétexte qui doit aller réponse à la place de son père à la police criminelle au plateau.
Toutes leurs tentatives d'intimidation ayant échouées, ils passent à l'acte ce mercredi avec l'aide d'un huissier véreux accompagné de policiers véreux et de loubards pour vider la famille Zakri Noël de leur maison.

Jean Pierre Fieglo

00:40 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.