Shlomit
topblog Ivoire blogs

09/04/2016

Bataille électorale pour l'Afrique

Élections présidentielles en France: Abidjan est le champ de bataille du parti LES RÉPUBLICAINS entre Sarkozy et Alain JUPPÉ. (Source : La lettre du Continent)
Fier Ivoirien


"La rivalité Juppé-sarkozy embrase la lagune" titre la dernière Lettre du Continent. Effectivement, les deux candidats à la présidence 2017, Alain Juppé et Nicolas Sarkozy "ont fait d'Abidjan leur terrain de chasse électorale en Afrique".

Alain Juppé 
Avec plus de 15 mille ressortissants hexagonaux, la Côte d’Ivoire est au cœur du dispositif de séduction des expatriés français, installés au sud du sahara. Juppé a déja largement étendu ses cordages pour les séduire; ses réseaux sont bien structurés.


Réseaux d’affaires.
Eric Atin, déja sur place doit coordonner le comité de soutien de l’ancien premier ministre. ce grand patron à la tête de la filiale bordemaise d’Inter-équipement s'est spécialisé dans la fabrication de matériels médicaux. Alain Taris, le fondateur de la maison-mère est aussi le président d’honneur du Club d'entreprises Bordeaux Afrique (CBSOA) qui promeut les opérateurs girondins.
 Eric Atin sera épaulé par Sylvie Autran, franco-ivoirienne, nommée fin mars, secrétaire générale du comité de soutien d'Alain Juppé, et connue pour ses accointances dans les milieux d'affaires ivoiriens et libanais. Leur mentor sera le parlementaire Erwan Davoux, conseiller de Juppé pour l'Afrique du Nord et de l’Ouest. "Véritable orchestrateur des dossiers africains, ce dernier a fondé en juin son cabinet EBD Conseil. Il s’appuie notamment sur Alain Dupouy, ex-"Monsieur Afrique" de la mairie de Bordeaux ( LC nº701), pour structurer ces relais locaux. Outre la Côte d’Ivoire, celui-ci a suggéré les noms des présidents des autres comités de soutien (Burkina Faso, Mali, Gabon…)".
L'objectif de cette campagne : définir un futur statut des Français établis hors de France (protection sociale, régime fiscal spécifique proposé par le candidat Juppé)

Conseillers Afrique.
Rappelons que Sarkozy a fait une visite éclair à Abidjan, les 17 et 18 mars dernier. La Lettre du Continent n'a pas manqué de relever que ce dernier miserait "sur son statut d’ex-chef d’Etat pour mobiliser ses partisans". Effectivement, Ouattara n'a pas hésité à dérouler le tapis rouge et à l'accueillir lui-même sur le tarmac de l'aéroport abidjanais. Il aurait également rencontré Henri Konan Bédié lors de son marathon ivoirien.
"Pour capter cet électorat, il mise sur les conseillers consulaires locaux dont André Duclos ainsi que sur deux conseillers politiques africains au sein des Républicains : Alain Joyandet et Edouard Courtial. Le premier, ex-secrétaire d’Etat à la coopération à la francophonie, dispose encore de connexions en Afrique. A sa demande, il a accompagné Nicolas Sarkozy à Abidjan. Quant au second, il fut secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger dans le gouvernement Fillon de septembre 2011 à mai 2012. Il est aujourd’hui consultant".

d'après la dernière Lettre du Continent.

21:52 Écrit par Shlomit | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | Pin it! | | |

Les commentaires sont fermés.